Ubisoft présente: Ghost Recon: Alpha

Avec le lancement de Tom Clancy’s Ghost Recon: Future Soldier dans quelques jours, Ubisoft surf sur la vague et présente un court métrage mettant en vedette l’escouade Ghost Recon en pleine action.

En effet, d’une durée de 25 minutes, Ghost Recon: Alpha se présente comme un prépisode à ce qui nous attent dans le jeu Future Soldier. Le film vous permet de suivre l’escouade déployée en territoire hostile où ils devront éliminer un des criminels de guerre les plus recherchés. Dans le jeu, vous incarnerez un des personnages du film. Le court-métrage se déroule juste avant une attaque de grande envergure d’une grande ville européenne. L’action du film prend place dans une des cartes multijoueurs offertes dans le mode « Conflit » de Future Soldier. Un code secret est également caché dans le film. Ce code permettra de débloquer via le Ghost Recon Network une arme exclusive pour le jeu.

Voici quelques détails intéressants sur la production de ce petit film:

Tom Clancy’s Ghost Recon Alpha a été réalisé par Hervé de Crécy et François Alaux, récompensés d’un Oscar en 2010 pour Logorama, et produit par Rhea Scott pour Little Minx, une société de production de Ridley Scott & Associates. Tim Sexton, nominé aux Oscars en 2010 pour Les fils de l’homme, et Gregory Pruss ont écrit le script de ce court-métrage nerveux. Le film a été tourné par le caméraman de District 9, Trent Opaloch; monté par Pietro Scalia, deux fois lauréat d’un Oscar pour La Chute du Faucon noir et JFK; les effets sonores et le mix son réalisés par Per Hallberg, deux fois lauréat d’un Oscar pour La Vengeance dans la peau et Braveheart ainsi que Heat de Michael Mann; la direction artistique assurée par Jan Roelfs (Bienvenue à Gattaca, Alexandre) et les costumes créés par Sammy Sheldon (V for Vendetta, Kick-Ass, X-Men: First Class, La Chute du Faucon noir). Le spécialiste des armes militaires Harry Humphries, consultant sur des films d’action reconnus tels que Transformers, Thor, Iron Man ou encore Armageddon, s’est assuré que l’armement futuriste du film soit entièrement crédible.