(Test FG – Jeux vidéo) Forza Motorsport 5

 
Le 22 novembre dernier, la nouvelle console de Microsoft, la Xbox One, faisait sa grande rentrée. Parmi les titres de lancement, Forza 5. Exclusive à Microsoft, cette franchise développé par Turn 10 tourne depuis mai 2005 sur les consoles XBox. À un interval d’environ 2 ans, Turn 10 nous offre toujours une nouvelle mouture de cette franchise. À chaque génération, le niveau de jouabilité et la qualité graphique à été très efficacement amélioré. Mais qu’en est-il de Forza 5?

Évolutions graphiques:

Graphiquement, le jeu nous en donne plein la vue. La modélisation des véhicules est tout simplement extraordinaire(comme en témoigne les images insérés dans l’article). Ce n’est pas seulement l’extérieur qui est parfaitement représenté mais également l’habitacle (visible lors de l’utilisation de la vue intérieur).

forza image 2

Les circuits, au nombre de 14 au lancement, ont également bénéficié des améliorations graphique. Les texturtes sont beaucoup plus douce et les images sont bien définies. Cet aspect aide grandement à l’immersion. Malheureusement, Turn 10 n’ont pas pensé bon inclure les changements climatiques dans le jeu. Les courses se font toujours sous le soleil radieux ou un léger couvert nuageux.

Les Drivatars:

Une nouveauté très intrigante fait son apparition dans Forza 5 , les Drivatars. Les Drivatars sont des pilotes virtuels créés à partir de votre conduite automobile. Lorsque vous coursez en mode carrière, plutôt que d’avoir des noms inventés pour vos adversaires, vous disputez la victoire face à vos amis  Xbox Live. Tout comme vous, vos amis doivent établir quelle sera la conduite de son Drivatar. Le jeu se propose d’étudier votre conduite pour ensuite la simuler et l’importer dans les courses de vos amis.

J’étais plutôt perplexe lorsque j’ai entendu parler de cette nouveauté. Mais les doutes se sont vite dissipés. Le système marche très bien. La conduite des Drivatars est beaucoup plus réaliste que celle que j’ai déjà observé dans d’autres jeux de course. Les voitures ne suivent pas juste une trajectoire unique. Ils commettent des erreurs et vous font la vie dure sur les pistes. Le fait de pouvoir mettre un visage ou une identité à un adversaire est très plaisant.

Pendant que vous ne jouez pas, votre Drivatar participe à des courses et accumule des crédits. Plus vous êtes performant, plus votre Drivatar le sera également.

Les voitures et la carrière:

Des voitures en voulez-vous en voilà. Presque toutes les marques sont disponible. Toutefois, un grand constructeur est absent : Porche. Mais avec tout l’éventail de choix, il est certain qu’il y aura un modèle parfait pour vous.

image course alps

Les voitures sont partagées par catégories. Pour avoir accès à certain championnat, vous devez posséder le bon type de véhicule. Dans le mode carrière, il y a 8 championnats qui eu même sont divisés en sous catégorie. C’est sur 14 circuits différents que vous aurez à affronter vos adversaires. De ces 14 circuits, il y a des variations de parcours qui augmente considérablement le nombre de piste possible. Sur les pistes, vous devrez affronter 15 adversaires. Vous partirez généralement de la 14ième position parce qu’il n’y a malheureusement pas de qualification. Le nombre de tour à effectuer varie selon les pistes.

Pour gagner des crédits, vous devez vous attaquer aux championnats. En passant, les crédits sont long à gagner. Ne pensez pas aller vous acheter le modèle à 1 000 000 de crédits au début du jeu. Il faudra y aller progressivement. Mais si vous avez les poches bien garnies et manquez de patience à accumuler les crédits, bien sachez que vous pouvez acheter des jetons avec du vrai cash pour payer la facture de votre voiture tant désiré.

Lorsque vous complétez une course, il est possible de défier le conducteur juste devant vous au classement mondial. Les défis rapportent beaucoup de crédit et vous permet d’obtenir de très bon temps en conduisant seul sur les pistes. Lorsque vous faites une course parfaite (sans accrochage ou sortie de piste) il n’y a pas le petit signe d’exclamation au coté de votre résultat. L’absence du point d’exclamation vous donne un meilleur classement mondial.

Le mode carrière est très complet. Comme dans tous les Forza (sauf horizon), il n’y a pas d’histoire. On laisse place aux courses et c’est les résultats qui comptent.

mclaren porte ouverte

Multijoueurs:

Le mode multijoueurs est toujours présent. C’est maintenant 16 voitures qui se retrouvent en piste pour les parties en ligne. Je vous laisse donc le soin d’imaginer quel genre de départ cela donne. Les dégâts n’étant pas pris en compte pendant les parties en ligne standard, donne l’opportunité aux conducteurs malfaisant de vous pourrir l’expérience. C’est souvent un vrai carnage dès le premier virage. Souvent plus loin dans la course, des joueurs (si on peut les appeler ainsi) fonçent droit sur vous dans l’entrée d’un virage. Cela lui permet alors d’effectuer son virage et vous, vous visitez la pelouse qui est verdôyante.

La qualité des joueurs en ligne n’est pas toujours au rendez-vous. Sur 16 individus, les chances de retrouver un crétin est grande. Mais j’ai eu la chance de participer à des courses avec des adversaires respectables. Lorsque c’est le cas, le mode multijoueur est très intéressant.

Dans toutes mes courses en ligne (environ 50), je n’ai eu qu’une seule fois où le jeu a connu un ralentissement affectant la jouabilité. Le mode en ligne reste généralement très fluide et stable (même lors des dizaines de collisions du premier virage).

Conclusion:

Il n’y a pas à l’heure actuelle une grande offre sur la Xbox One. Mais je dois avouer que Forza 5 est un excellent achat. Le jeu est complet contrairement à certains titres au lancement d’une console. Il ne présente pas de lacune le rendant moins attrayant. C’est une franchise établie qui continue toujours dans l’excellence. L’ajout des Drivatars est majeur et laisse présager des belles choses pour cette génération de console. J’ai beaucoup de plaisir à y jouer même si pour une rare fois je n’ai pas de volant. Les volants de la 360 n’étant pas compatible, j’ai dû me contenter de la manette. La manette réagit bien et donne une expérience acceptable. J’espère que dans un avenir rapproché Microsoft rendra disponible un volant aussi bon que celui de la Xbox 360.

Vous aimez les autos, vous avez une Xbox One ou vous pensez en acheter une, vous devez acheter ce jeu. Si c’est le cas, et bien mon Drivatar c’est : Richer77 QC . Au plaisir de vous mener la vie dure sur les pistes.

Points positifs:

  • Grande variété de véhicules
  • Ajout du Drivatar intéressant
  • Excellente modélisation des véhicules

Points négatifs:

  • Météo non variable
  • Commentaires  »Top Gear » inutiles
  • Débuté toujours les courses en fin de grille

Fiche technique:

  • Développé par Turn 10
  • Publié par Microsoft Studios
  • Jeu de course automobile
  • Disponible exclusivement Xbox One
  • Version française et anglaise
  • Mode solo ou en ligne
  • Site officiel http://forzamotorsport.net/en-us/