(Test FG – Jeux vidéo) Turtle Tale

 

On accuse souvent Nintendo de faire des jeux pour enfants… Il y a une différence entre un jeu pour enfants et un jeu pour tous. Un jeu pour tous, c’est un jeu qui fonctionne et qui est bon (Mario). Un jeu pour enfants, ça s’appelle Les Schtroumpfs. Malheureusement, on peut dire que j’ai joué au juste milieu.

Turtle Tale est un jeu de plateforme avec la mécanique principale de Mega Man : vous franchissez le tableau et vous êtes armés. Shelldon, une tortue qui se repose sur son île, doit pourchasser des pirates qui sèment la pagaille. En parcourant les endroits les plus originaux (sarcasme) du style plateforme, vous finirez par affronter leur leader.

Il n’y a pas grand-chose à dire sur ce jeu autre que ses influences se font sentir. Cependant, j’ai eu l’impression d’avoir quelques petits problèmes au niveau de la précision au point que je jouais justement à un jeu NES avec la qualité de présentation de la SNES. Oui, le jeu a son côté charmant mais le gameplay est très simple. Tout de même, je dois donner crédit aux développeurs avec le système de pistolet à eau où la gravité joue un facteur important lorsque vous tirez. Il vous faut appuyer plusieurs fois sur le bouton Y (B pour sauter). Il n’y a aucun système d’amélioration temporaire pour réduire un peu la fatigue d’avoir à appuyer sur le piton.

BYHoZh-sMMg0yDt3cye3vrowFlbS-9dF

Le jeu ne possède pas de système de vie ou de Gamer Over mais bien des points de contrôle précis. En plus de l’absence d’un chrono ce qui enlève tout sentiment d’urgence, Turtle Tale nous force donc à être prudent même si la courbe d’apprentissage est bien là. Lorsque Shelldon encaisse un coup, il est propulsé dans la direction opposée de celle qu’il fait face ce qui a pour effet de vous faire recommencer 75% du temps.

En traversant trois niveaux parmi 5 mondes différents, on franchit des séquences de plateformes très simples pour ne pas dire répétitifs. Vous trouvez des fruits qui vous permettent de débloquer une difficulté supplémentaire et le défi est, je dois l’avouer, assez sympathique pour ne pas dire infaisable pour un jeune de 6-7 ans qui semble le public cible de ce jeu. Surtout que si vous jouez à ce mode, soyez certains de devoir démarrer le jeu via les niveaux déjà débloqués ou commencez une nouvelle partie en choisissant la deuxième histoire. Je sais pas si c’est un bug… mais c’est un peu bizarre. Reste que vous pouvez finir le jeu principal en 30 minutes.

9bdzOdwLiMYFmzOkf8NTMvKi2B8Bv-ll

Ai-je eu du fun? Honnêtement, je n’ai pas été entièrement convaincu. Je vois les qualités et le fait que Saturnine Games a réussi quelque chose avec le pistolet à eau mais les mécaniques à la Yoshi’s Island et Mega Man, c’est du déjà vu. Le plus gros problème de Turtle Tale, c’est que vous trouverez un jeu qui sera bien mieux, plus sérieux, plus difficile et plus complet pour 1$ moins cher et c’est Gunman Clive. Turtle Tale réussit dans ses mécaniques mais la répétition et l’ambiance un peu à plat n’aide pas le jeu à se tailler une place sur le eShop.

Verdict: 6/10

Points positifs:

  • Mécaniques de plateforme et de tir maîtrisées!
  • Le pistolet à eau!
  • Évolution dans la difficulté!

Points négatifs:

  • Séquences de plateformes répétitives…
  • Petit problème en ouvrant la « 2e histoire »…
  • Absence d’améliorations pour varier la jouabilité…

Fiche:

  • Nom: Turtle Tale
  • Développeur/Éditeur: Saturnine Games
  • Disponible sur: Nintendo 3DS (eShop), bientôt sur Wii U
  • Genre: Plateforme
  • Classement ESRB: E pour Tous
  • Joueur: 1