(Aperçu FG – Jeux vidéo) Pokémon GO

Capturer les Pokémon et en posséder pour de vrai est le rêve que plusieurs admirateurs de la franchise souhaitent voir. Cependant, les Pokémon n’existent pas mais Niantic et Nintendo ont mis au point une application pour permettre à ces fans de les trouver et les attraper mais pas tous.

L’application fut utilisée via le fichier APK téléchargé avant la sortie officielle au Canada dans le but d’en faire l’article et comprendre l’intérêt des consommateurs.

« Facteur Geek, vous qui parlez des jeux vidéo, pourquoi ne parlez-vous pas de Pokémon GO » dirait un passionné de Pokémon ou non-initié à la franchise… Parce que Pokémon est déjà populaire et ce regain d’attention et la façon que tout a été amené par les médias internationaux est dégoûtant et peu éthique.

Pokémon GO est une application GPS disponible via iOS et Android permettant à l’utilisateur de repérer des Pokémon dans la réalité augmentée. On utilise des Pokéballs en nombre limité avec un système de lance-balles simple mais, bien sûr, plus ils sont forts, plus ils sont difficiles à capturer. On peut aussi conquérir des Gyms placés à certains endroits précis selon les endroits déterminés par le GPS. Pour des raisons claires soit protéger ma vie privée, il n’y aura aucune photo car je n’encourage aucune forme de « doxxing ».

Voilà, je vous ai dit ce qu’est l’application. Cependant, vous pouvez aussi augmenter vos Pokémon alors que vous lui faites « manger » des bonbons qui amélioreront les Combat Points (CP). J’ignore si le tout a une limite réelle mais cela prouve que le système pourrait être débalancé. Ainsi, vous pouvez soit vous concentrer sur la capture ou la conquête des Gyms et peut-être du monde si vous êtes assez fous. Bien sûr, vous pouvez récolter des pièces d’or pour acheter des objets ou bien vous pouvez vous rabattre sur les microtransactions (dont une de 135$ et je vous demande sincèrement de ne pas débourser ce montant). Vous pouvez visiter des Pokéstops pour récupérer des objets avec un système de bulle à éclater. Ceux-ci sont généralement des parcs ou des endroits bien spécifiques qui se rechargent après 15 minutes après la dernière utilisation par un passant ayant l’application.

Comme c’est une application GPS, je vous conseille fortement de vous renseigner sur les endroits que vous pourriez potentiellement visiter. Sans divulguer les nombreux cas de violence ou de découverte assez traumatisante liés à l’application, c’est à l’utilisateur de faire attention! En fait, c’est le premier message que vous voyez en ouvrant l’application!

L’attrappe? Il n’y a que 151 Pokémon et comme on arrive dans une nouvelle génération de Pokémon… ça vous coûtera moins cher vous payer une Nintendo 3DS avec Pokémon X-Y, Omega Ruby – Alpha Sapphire et Sun – Moon que votre forfait mobile combiné aux microtransactions que vous pourriez être tenté de payer. Au moins, ça donne une chance aux jeunes et moins jeunes de prendre de l’air. C’est peut-être la meilleure chose que je peux dire sur le jeu.

Conclusion? Achetez une Nintendo 3DS et apprenez à jouer le jeu de la série originale, merci.