100 000 copies de Street Fighter V vendues entre avril et décembre 2016

 
Street Fighter V
Avec un départ plus qu’acceptable entre février et mars 2016, le nouveau né de Capcom a de quoi être apprécié par certains joueurs pros ou leurs spectateurs sur Twitch, ça ne représente en rien les chiffres de vente.

Street Fighter V aurait dû être la référence. Ce jeu aurait dû être l’exemple à suivre pour tous les autres produits du genre. C’est tout le contraire. C’est Mortal Kombat X, Guilty Gear Xrd, Killer Instinct et Skullgirls qui donnent des leçons à Street Fighter V mais vous ne pouvez pas le dire si vous êtes un joueur professionnel.
Capcom a publié ses mises à jour financières et entre avril 2016 et la fin de l’année dernière, Street Fighter V n’aurait vendu que 100 000 copies du jeu. Malgré un départ satisfaisant soit 1,4 million et des chiffres intéressants à l’EVO en terme d’écoutes et participation, les chiffres de vente ne sont qu’à 1,5 million et combien sont-ils en train de jouer actuellement? Dur à savoir. Après tout, le jeu fut lancé dans un état lamentable ET la Saison 2 a apporté des changements radicaux qui auraient, selon certains, détruit des principes fondamentaux depuis Street Fighter II: The World Warrior comme les Shoryukens invincibles qui sont censés servir dans des cas extrêmes.
En tentant d’appeler toutes les masses de joueurs en changeant des mécaniques au lieu de bien les démontrer aux joueurs et leur faire confiance, Street Fighter V n’est plus que l’ombre de Street Fighter IV lancé il y a 9 ans. En comparaison: Street Fighter IV avait vendu 3 millions de copies entre février et mars 2009 et a sû vendre au moins un million de copies des versions futures soit Super Street Fighter IV et Ultra Street Fighter IV. Plus de 20 personnages étaient disponibles sur la version console de Street Fighter IV ainsi que des combattants cachés alors que Street Fighter V n’en compte que 16. Il faut aussi savoir qu’il y avait un certain gap de lancement entre les versions de Street Fighter IV alors qu’en 10 mois, on a eu deux packs de personnages ET un remaniement du système.
Parmi les joueurs les plus critiques, Infiltration a du mal à comprendre Capcom en est arrivé avec les décisions pour balancer le jeu. Infiltration avait gagné l’EVO 2016, il faut le mentionner. Depuis le lancement de la Saison 2, il y a eu quelques de mises à jour mais aucune nouvelle sur le prochain personnage disponible dans la Saison 2 (le jeu initial à 50$ sur Steam est requis pour jouer aux personnages de la Saison 2 et l’argent dans le jeu est tout aussi difficile à obtenir malgré l’ajout de défis).
Mortal Kombat XL, l’ensemble complet, est à 50$ avec le netcode ajouté en mars 2016 et Killer Instinct, l’édition définitive excluant le contenu post-Saison 3, est également vendu à 50$ avec chaque personnage disponible individuellement au choix comme le jeu est gratuit en téléchargement avec un personnage en rotation chaque semaine. Bien que Mortal Kombat X a eu ses problèmes, le jeu est bien meilleur maintenant et continue d’être joué malgré la présence d’Injustice 2. Killer Instinct continue de grandir et d’être apprécié de par les joueurs de Mortal Kombat ET Street Fighter. C’est sans oublier le fait que Prima Games ne peut mettre à jour la base de données des attaques comme ils n’ont pas accès au contenu de la Saison 2 (Mortal Kombat XL ET Killer Instinct offrent les données de trame DANS le jeu).
Street Fighter n’est plus tout seul. Surtout, ce n’est plus le roi du genre. Aujourd’hui, il y a une compétition et Capcom aurait dû y penser. Street Fighter V est, objectivement, un échec pour Capcom (et Sony) et un lancement sur Xbox One, à mon avis, n’aurait rien changé comme il y a déjà la version PC en jeu combiné (pas d’achat combiné) sur Steam. L’avalanche de mauvaise presse et les erreurs ont eu raison. Les chiffres incluent l’édition PC et PS4 ainsi que les achats numériques.