(Test FG – Jeux vidéo) World of Warcraft: Battle for Azeroth

 
Avec sa septième extension, Blizzard a bel et bien tenté de relancer le conflit Alliance-Horde même si, sous le récit, on peut y trouver des plans bien plus sinistres en vue des prochaines instances de type raid. Cependant, Blizzard est victime de son propre concept et son vouloir de toucher à tout type de médium.

Battle for Azeroth est la septième extension officielle de World of Warcraft annoncée au Blizzcon 2017 au beau milieu d’une confirmation de la production de World of Warcraft: Classic qui est supposée être une recréation de World of Warcraft comme c’était en 2004: un jeu plus axé sur le jeu de rôle et les stats, un jeu objectivement plus lent également. Cependant, le WoW moderne a la chance d’avoir un jeu plus action et nuancé jusqu’à un certain degré avec un système de classe qui devrait rendre chaque rôle ou même chaque spécialisation amusante pour les joueurs. Chacun devrait y trouver son compte. Cependant, les choix de concept par Blizzard Entertainment rendre l’expérience dans Battle for Azeroth nauséabonde et ce n’est pas un terme que j’utilise aisément.

J’ai assez joué dans cette extension pour apporter mon verdict. Quand je dis nauséabonde, je dis en effet que je ne sens aucunement une bonne prise en main par Blizzard de leur propre idée de concept. Je ne sens même pas cette attention ou l’écoute par Blizzard de la communauté qui est censée être la force de ce jeu. Oui, les nouvelles et rumeurs n’aident pas mais lorsque des créateurs de contenu sont exaspérés au point de quitter le navire (et on parle d’une extension où on est censés aller sur un continent pour acquérir une flotte), c’est au point de se demander si Blizzard a réellement une passion pour les franchises créées DANS les studios. On a longtemps parlé du fameux « WoW Killer » et comment CHAQUE titre après WoW se sont effondrés et je crois sincèrement que le succès de Legion a rendu Blizzard naïf.

Legion fut ouvert, à l’époque, avec 8 donjons et 7 d’entre eux étaient disponibles sous un système Mythic+ avec des modificateurs. On avait aussi deux raids uniques. Battle for Azeroth ouvre sur 10 donjons mais un seul raid. Cependant, l’accumulation de correctifs ne serait-ce que pour balancer les systèmes à cause des modificateurs durant certaines semaines de Mythic+ (donjons sous chrono avec modificateurs qui montent de niveau à l’aide d’une clé) a donné une mauvaise impression. On peut parler des nombreux problèmes techniques dans le raid même jusqu’au point où certains correctifs ont été apportés au moment même où la guilde du directeur a été incapable de battre un boss spécifique… avant les correctifs! Je ne suis pas un raideur Mythic mais on est bien au courant du ridicule.

L’absence de réelle récompense ou d’évolution en terme de classes sans oublier les nombreux problèmes de balance (sans oublier la compilation de classes nécessaires pour certains défis DANS le jeu) ont rendu certaines spécialisations complètement inutiles. Le système d’Azerite (basé sur le fait qu’on a un médaillon qui augmente en puissance pour débloquer des morceaux d’armure qui augmentent nos capacités) est pire que Legion car il est lié au système de tirage à la fin de chaque raid ou donjon ce qui fait qu’un joueur peut continuer à stagner et sentir une réelle absence de récompense. Certains problèmes sont aussi présents concernant les activités avec les joueurs comme les Warfronts ou les Expéditions qui offrent, oui, des récompenses mais sont-elles bonnes? Les morceaux d’Azerite sont aussi terriblement expliqués et on ne sait pas si on peut recevoir le bénéfice à plusieurs reprises.

Je comprends que Blizzard a un « MMORPG », un jeu en continu mais même l’histoire est développée morceau par morceau, liée au système de réputation et c’est sans oublier la présence de deux campagnes dont l’une présentée sous le supposé conflit entre la Horde et l’Alliance… alors qu’il est trop évident que les intentions de Blizzard sont de créer un autre vilain venant de la Horde et je ne parle pas de Varok Saurfang mais bien de Sylvanas Windrunner. On a bien vu la campagne « No shoulders for honor » qui démontrent que certains membres de la Horde veulent sortir de cette farce mais la présence même du joueur est souvent ignorée dans l’histoire… dans un jeu où nous sommes littéralement allés sur une planète dominée par la Burning Legion pour finalement affronter un Titan sur le sol même du Panthéon des créateurs de cet univers!

La raison pour laquelle je souhaite abandonner World of Warcraft, c’est parce que je n’ai pas l’impression que Blizzard a le contrôle total des décisions prises à l’interne. Cela m’inquiète car Warcraft peut et doit rassembler. Au lieu de cela, ce n’est pas seulement la Horde qui est divisée mais toute une communauté. En fait, jouer à autre chose fut meilleur pour ma propre santé, mentale et physique… et c’est dommage car la musique, certains moments d’histoire et les continents sont magnifiques. Je peux penser à la luxueuse jungle de Zuldazar en passant par les mystères de Drustvar (une des meilleures zones dans tout le jeu depuis le lancement de Vanilla WoW). C’est triste de voir tant de travail bousiller par un système qui doit être abandonné le plus rapidement possible. En tentant d’innover, Blizzard a réussi à se tirer dans le pied… Et le lancement du prochain raid ne sera pas suffisant pour me ramener à bord d’un navire qui est déjà en train de couler… avec son studio!