(Aperçu FG – Jeux vidéo) Resident Evil 2 (Démo One-Shot de 2019)

Un peu plus de 20 ans après son lancement initial sur PlayStation, Resident Evil 2 se pointe en ce mois de janvier 2019 après une annonce en août 2015. Et pendant que certains éditeurs se trainent les pieds avec leurs propres réimaginations, on a vu que Nintendo… et Capcom dans ce cas-ci veulent que leur audience découvre des titres phares, parfois inconnus mais certainement importants.

Resident Evil 2 nous plongera sous les traits de ceux qui étaient des nouveaux venus alors que le jeu était une suite à l’original de 1996 par Shinji Mikami: Leon Scott Kennedy et Claire Redfield. Le titre, autrefois développé par Hideki Kamiya (Devil May Cry chez Capcom et Bayonetta chez PlatinumGames), se pointe avec une jouabilité totalement différente et cela affecte l’ensemble de la conception. Yoshiaki Hirabyashi a confirmé le développement du titre et la fameuse phrase « We do it! » et « We did it! » (celle-ci vue à l’E3 2018) reste en mémoire. Pour les besoins de la future critique, je vous épargne les éléments de l’histoire.

La démo offerte pour un temps limité sur Xbox One, PlayStation 4 et Steam est le format présenté à l’E3 2018. On a cependant 30 minutes (uniquement 30 minutes) et cela signifie que vous avez le choix: vous pouvez prendre le temps de tester les capacités de votre PC, vous prenez votre temps ou vous tentez d’atteindre la fin. Après 30 minutes, ce sera deux semaines à attendre pour ceux qui auront joué en ce 11 janvier. En ce qui me concerne, j’ai eu le temps de trouver la clé de pique en plus d’avoir été mordu une fois. J’ai tout de même pu apprécier l’excellente qualité du gore et oh boy, c’est chirurgical. Bien que c’est la démo, j’ai bien hâte de pousser le jeu dans le tapis à sa sortie et réellement voir jusqu’où Capcom a poussé le titre. On peut retirer le flou de mouvement et c’est une bonne chose car l’ambiance claustrophobique se fait bien sentir. Malgré une emphase sur la vue par-dessus l’épaule pour les tirs, les couloirs et éléments rendent les déplacements parfois difficiles.

L’image présentée ici est un peu plus claire dans la démo. Elle laisse présager l’arrivée d’une créature que beaucoup de fans de RE2 attendent.

Oui, on a un bouton dédié pour pivoter comme dans Resident Evil 3 et oubliez les chargements entre les portes ou les escaliers. L’ensemble est en temps réel et vous devez être presque toujours sur vos gardes. Un détail important au sujet des zombies: ils sont enfin effrayants depuis la réimagination de Resident Evil sur Gamecube. Non, on n’a pas le Crimson Head mais d’avoir la noirceur, le brouillard, la fumée et les nombreux détails du décor peuvent facilement les rendre menaçants ou drôles si on arrive à les faire trébucher en leur tirant dans les jambes et pratiquement créer un effet domino.

Les réactions de Leon représentent bien sa panique mais je demande si ce n’est pas trop exagéré. Si c’est en début de jeu et qu’il peine à réaliser ce qui se passe, je peux comprendre. Néanmoins, le nouveau doubleur pour Leon et la qualité de l’écriture a grimpé en flèche rendant le jeu beaucoup plus facile à prendre au sérieux.

Et pour ceux qui se demandent… oui, j’ai vu la fenêtre légendaire qui a rendu Resident Evil 2 célèbre.

Resident Evil 2, la réimagination du classique de 1998, arrive sur Xbox One, PlayStation 4 et Steam le 25 janvier prochain.