(Test FG – Jeux vidéo) Battle Princess Madelyn

 
La vague retro ne cesse de produire des titres qui nous rappelle notre enfance (si vous avez connus les années 80 et 90) mais aussi ces jeux tentent ardemment de reproduire ce souvenir à sa manière. De nos jours juste faire un hommage en reprenant les mécaniques d’un jeu retro n’est peut-être pas suffisant pour rendre le jeux plaisant. Malheureusement c’est en tentant de reprendre ces codes retro que Battle Princess Madelyn se présente à nous et manque la cible utilisant trop la nostalgie pour tenter de nous charmer.

Pour débuter cette critique j’aimerais vous préciser que ce jeux n’est pas un mauvais jeux de style rétro mais qu’il manque certaines choses pour en faire un jeu qui se distingue de la masse. Dans ce jeu du studio Causal Bit Games il y a l’histoire d’une princesse qui veut délivrer son royaume de l’emprise d’un vil personnage, il y a un clin d’œil au film princesse bouton d’or dès le début et votre chien Fritz meurt pour devenir votre fantôme gardien après cela il faut se battre et se promener pour faire évoluer l’histoire.

De gros pixels

Dès le début, tout le graphisme est rétro les personnages, les maisons, les monstres et même le texte est flou avec de gros pixels. On se croirait dans Ghouls and Goblins ou Ghouls and Ghost de par le style visuel, la mécanique de combat ou l’on lance couteau ou lance de manière infinie devant soit et même lorsque vous êtes touché et que vous perdez des pièces d’armure. Si vous mourez votre fidèle compagnon fantôme vous fera réapparaître en un éclair mais lorsque sa jauge est épuisé vous recommencerez au début de ce niveau.

Le jeu et sa mécanique est très  simple. C’est un jeu de plateforme ou vous trouverez d’innombrable ennemis dont beaucoup d’entre eux sont des squelettes, des mains géantes (pareil comme celle dans Ghouls and Ghost?) et des serpents qui crachent des boules de feux mauves. Le jeu demande de vraiment fouillez partout, s’agenouillez devant des statues pour obtenir des objets utiles à votre quête.

Quelqu’un a parlé de rétro…

Comme tout bon jeux rétro il y a des boss avec leur méthode de combat répétitive qu’on doit cerné et survivre en balançant beaucoup de coup pour en venir à bout. De tout le jeu, c’est ce que j’ai trouvé le plus difficile et satisfaisant à la fois puisque le reste devient vite morne et répétitif. Les personnages que vous pouvez interagir vous parlerons de soit-disant quête du genre ‘j’ai perdu une cuillère, viens me voir si tu la trouve’. Comment suis-je supposé me rappeler de quel personnage il s’agit si jamais je trouve l’objet en question, il n’y rien dans les menus pour nous montrer une progression générale d’ou nous sommes rendu et quel est notre objectifs principal.

Après quatre heures de jeux j’ai accumulé plein de pièce de mes ennemis mais je n’ai trouvé aucune place ou utiliser ces pièces pour augmenté mes capacités et équipement. Je trouve que la progression n’est pas assez rapide et même si à certains point dans les tableaux il y a moyen de se déplacer par des portails, il manque d’indications claires sur notre objectif principal. Est-ce que l’on cherche des pièces spécifiques, me faut-il une clé pour affronter un boss? Et un autre point, est-ce qu’on peut oublier les maudits niveau d’eau…!? Les haïssez-vous autant que moi?

Parlons de la musique maintenant, car plutôt que d’aller pleinement rétro pour celle-ci nous avons droit dans le jeu à une trame plus rétro-moderne qui malgré qu’elles soient bonne par moment, ne semble pas si bien s’harmoniser avec le style du jeu et du niveau. Parfois la musique est glauque parfois trop énergique.

Vous devinerez, après cette longue critique, que je n’ai pas fini le jeu mais après un long moment il se trouve que de faire du long en large dans tous les niveaux pour essayé de trouver le petit indice qu’il me manque m’ennuie énormément. Je tenterai peut-être de continuer d’y jouer mais pour le moment, ce jeu n’a pas su me captiver et m’amener quelque chose de réellement nouveau.

Graphisme: 7/10

Jouabilité: 6/10

Musique: 7/10

Total: 6.5/10

Verdict: jouer y si vous vous ennuyez de Ghouls and Ghost mais ne vous attendez pas à être épaté. Ce jeu semble être un hommage au style rétro mais qui manque ce quelque chose d’unique.