ONPH: la fin d’une époque…

 
Il y a un mois, plus précisément le 08 février dernier, le deuxième podcast le plus ancien au Québec tirait sa révérence après une décennie: On N’a Pas Honte.

Dix ans de plaisir, de rires, de propos irrévérencieux par moments, mais toujours imprégnés d’une très grande dose d’intégrité, de chroniques épiques (bien oui mon cher Julien), de quêtes sur le côté et de pouvoirs à la hausse. Bref, que de bons souvenirs.

Après ce long préambule, je vais vous raconter le comment du pourquoi je suis débarqué dans cette aventure.

Je ne connaissais pas vraiment le monde du podcast. J’écoutais Radio Talbot et de temps à autre, j’entendais un certain Luc St-Pierre qui me semblait un brin sympathique. Suite à ça, je me suis mis à suivre assidûment la gang de MicGamers et leur podcast ONPH. À l’époque, j’étais rédacteur pour Game-Focus. Ma première intervention au podcast fut un certain soir alors que Luc parlait du jeu Halo Reach, alors je suis intervenu pour moi aussi en discuté. Par la suite, je suis devenu rédacteur et membre de ONPH. Sachant ça, je me suis fait éjecter de GF, sujet auquel je ne veux pas trop m’attarder.

Que de beaux dimanches soirs passés en excellente compagnie. J’étais entouré de la première mouture: Luc, Charles, Gab et Hernan. Après quelques épisodes, Julien à fait son arrivée, après Yannick. Après plusieurs mois, une panoplie de podcast est née. Je me rappelle entre autres Lan2k, En Direct du Sous-Sol, etc. Pour faire court, Luc plus tard m’a annoncé vouloir quitter le site de MicGamers dont j’ai repris les rênes.

Me rendant vite compte de l’ancienneté de la plateforme et de la difficulté à y poster du contenu. Demander à Luc, s’était vraiment complexe et ardu. J’ai mis fin au site de MicGamers pour fonder mon site FacteurGeek.com J’y ai accueilli la gang de ONPH, Fun Jouer Jeux et j’en passe…

Après quelques mois, Charles et sa gang ont décidé de quitter pour fonder On N’a Pas Honte le site et ainsi donner une suite devenue mémorable depuis à On N’a Pas Honte le podcast. 10 ans, ce n’est pas rien. Il s’en passe des choses, par contre, une chose n’a jamais changé pour cette équipe: la passion. Au cours de ses 10 ans, l’équipe a bien changé, mais la chimie est toujours demeurée entre ses membres.

Au final, ce fut une grande épopée. Je ne sais pas ce que réserve l’avenir à cette équipe chevronnée, mais on espère de tout cœur les réentendre un jour ou l’autre.

MERCI!!!