(Aperçu FG – Jeux vidéo) Dead or Alive 6 (PC)

Nous sommes à un moment où les jeux de combat de tous les éditeurs doivent se démarquer. Bien sûr, tout le monde sait que Dead or Alive se démarque de ses personnages dans des costumes plus révélateurs mais qu’en est-il du système et ce qu’il offre par rapport à la compétition? C’est ça, le plus important.

Dead or Alive 6 est le nouveau venu de la part de Team Ninja et Koei Tecmo. Koei est capable de lancer de très bons jeux (NioH) mais aussi peut se planter (Dynasty Warriors 9). La franchise Dead or Alive a donc la chance inouie de se démarquer alors le premier épisode est sorti sur arcade en 1996, un peu moins de 2 ans après Tekken pour être précis mais c’est Virtua Fighter qui a commencé ça et Soul Blade (Soul Edge) a suivi en 1995 pour connaître un succès fou en 1998 sous le nom de Soul Calibur. Mortal Kombat aura essayé de faire le saut au 3D jusqu’à Armageddon avant de retourner au style 2D avec des modèles 3D pour la relance de la série en 2011 chez NetherRealm. Dead or Alive est resté dans le créneau 3D avec Tekken et Soul Calibur.

Voyons le portrait actuel: 2018, on voit le lancement de Dragon Ball FighterZ, Soul Calibur 6 et Super Smash Bros. Ultimate. Tekken 7 et Street Fighter V perdurent et de petits joueurs comme Under Night In-Birth et Blazblue se démarquent pour se tailler une place à l’EVO 2019 à Vegas. Mortal Kombat 11 arrive en avril alors que Samurai Shodown/Spirits arrive aux alentours de juin. Dead or Alive 6 a donc bien une chance d’essayer.

La raison pour laquelle je parle de Dead or Alive 6 est que le jeu est déjà, en moins d’un mois, en mode gratuit avec le système Core Fighters. Ainsi, vous avez 4 personnages que vous pouvez essayer via le mode d’entraînement. Je serais malhonnête de ne pas vous parler de la boutique ou le contenu payant pour bien exact.

Comme Dead or Alive 6 est maintenant disponible gratuitement avec du contenu payant, il est possible d’acheter des ensembles ou les personnages individuellement. Bien sûr, acheter le jeu complet est moins cher mais il n’y a pas de système de rotation au moment d’écrire ces lignes ce qui fait que nous sommes dans la possibilité de jouer en tant que Kasumi, Hitomi, Bass et le nouveau venu Diego.

Mais avec le jeu de base à 70$, la passe de saison à 100$ incluant que deux personnages et un paquet de costumes, on peut s’attendre à ce que la machine de Koei Tecmo nous exploite au maximum. C’en est un peu ridicule mais ce n’est rien si on exclue les véritables problèmes de Dead or Alive 6, surtout en ce qui concerne la version PC. Je sais déjà que Koei Tecmo sont des escrocs pour leur version PC et plusieurs les défendent. Et je vais sortir feu John Bain de sa tombe pour vous le rappeler!

Quels sont les options qu’on peut retrouver dans les graphiques d’un jeu PC? Permettez-moi de sortir les options d’Injustice 2: Legendary (GOTY) Edition parce que QLOC est une équipe experte en portage ce qui a sauvé la face de NetherRealm ET Warner Bros. Qualité des textures, anti-aliasing, filtre anisotrope, flou lumineux, flou cinétique (F-word à tous les studios qui l’imposent pour cacher à quel point leur jeu est affreux en réalité), éclairage, qualité des ombres, affichage des ombres, reflets spatiaux, occlusion ambiante, transluminescence et densité des particules ne serait-ce que vous nommer ceci! Injustice 2 prenait aussi le temps de nous expliquer les fonctionnalités graphiques (en français également) et les effets sur la performance selon les valeurs choisies.

Ceci est le menu pour les graphiques. Même Arkham Knight qui a été à la source même d’un véritable cynisme pour les consommateurs sur PC avait plus d’options que ça au lancement. Ok, Arkham Knight ne roulait pas bien sur presque toutes les machines en bas de 3000 ou 4000$ à l’époque mais c’est tout pour dire. Il est donc impossible de changer les graphiques et c’est encrypté de façon à ce que personne ou presque n’a trouvé les fichiers de configuration (.ini). C’est comme ça que j’ai été capable de débarrer le ridicule verrouillage à 90 trames pour Arkham Knight en plus d’ajuster certaines configurations pour un modificateur sur Alien: Isolation. Mais Koei Tecmo est tellement ailleurs mentalement que ça ne me surprend pas.

Je voudrais bien vous parler de comment le jeu se joue mais… je n’y arrive pas. Au premier démarrage, j’ai constaté la présence d’un terrible tutoriel qui n’apprenait que quelques fonctions sans nous l’expliquer. Je savais déjà que ce serait horrible la minute que j’ai réalisé que la façon qu’on apprenait les coups, c’était avec des actions contextuelles. Oui, le jeu nous faisait une série de quick-time events pour un combo. Un. Bouton. À. La. Fois. Vous me direz que je suis cynique encore une fois mais c’est parce que les standards existent depuis 6 ans et c’est grâce à Skullgirls, Killer Instinct, Blazblue, Guilty Gear Xrd et Injustice 2 dans sa plus récente édition et je ne cesserai jamais de le rappeler parce que je veux que ce genre perdure et soit respecté.

Je comprends comment utiliser un stick arcade ou une manette afin d’apprendre les concepts s’ils sont expliqués et démontrés dans des situations où la règle s’impose comme la portée des coups, les combos, l’échange entre forces de coup, le système roche-papier-ciseaux, la gestion de ressource, etc. C’est pour ça que j’ai adoré Killer Instinct, Guilty Gear, Skullgirls et Injustice 2. Dead or Alive 6 est incapable d’expliquer son système de mouvement car le titre, dans son tutoriel suggéré DÈS L’OUVERTURE DU JEU, ne nous apprend même pas comment bouger. Je comprends que des jeux comme Metroid nous permettait d’apprendre de par nous-même grâce au visuel et la simplicité même des contrôles mais dans Dead or Alive… comment peut-on parer? Comment générer des ressources? Qu’est-ce qui fait que Dead or Alive se distingue de la compétition? Je ne peux le savoir. Je peux expliquer ce qui se passe dans Skullgirls, Killer Instinct et Injustice 2 même si Mortal Kombat X avait un tutoriel qui frôlait le minimum à mon avis. C’est vrai qu’il n’y avait pas de mode d’entraînement dans les arcades mais à l’ère des consoles et ordinateurs, il n’est pas normal qu’on soit encore à la ramasse pour divulguer comment un jeu fonctionne proprement.

En résumé: Dead or Alive 6 n’explique aucunement les concepts et ses propres fonctions tout en faisant la promotion de leur système Break qui est une jauge pour rendre le jeu un peu plus facile. Et c’est là que je vais donner crédit à Street Fighter V: aucune des jauges n’est un véritable « finisher » facile à éxécuter et la jauge V (V-Gauge) pour le V-Trigger modifie les propriétés de votre personnage de manière temporaire. C’est quelque chose qui a été pris directement de Killer Instinct (la refonte sur Xbox One/Windows 10). Cela ajoute non seulement une touche de personnalité mais amène une profondeur pour chaque personnage. Dans le cas de Sakura dans Street Fighter V, on pouvait soit avoir de meilleurs Hadoken (balles d’énergies de type projectile) ou encore une meilleure possibilité de combos pour le Shoryuken (uppercut) et le Tatsumaki Senpukyaku (wind kick). Dans le cas de l’Arbiter dans Killer Instinct, cela lui donnait la possibilité de recharger son armure passivement comme dans Halo (activation de l’armure automatique dès l’enclenchement d’Instinct) en plus de lui donner accès à sa mécanique unique soit de parer les coups et récupérer plus rapidement sur chaque parade réussie.

« Va sur Youtube » n’est pas une excuse valide pour apprendre à jouer à un jeu de combat. Certains joueurs occasionnels souhaitent probablement passer au niveau compétitif mais Dead or Alive 6, Street Fighter V et Tekken 7 ne font aucune démarche possible pour briser la barrière d’entrée pour la compétition. Oui, Street Fighter V a un système de démonstration mais le jeu joue à notre place en démontrant les mécaniques et il a fallu que j’aille dans Guilty Gear Xrd pour comprendre comment faire une attaque spéciale de type Charge car le jeu avait un tutoriel jouable en tant que Leo Whitefang!

Si vous avez porté attention aux mots que j’ai choisi au lieu de lire ce que vous voulez savoir, vous aurez remarqué que je parlais du premier démarrage. Après ma première tentative, il me fut impossible de jouer au jeu à partir de mon stick arcade PlayStation 4 de MadCatz (qui fonctionne très bien sur tout autre jeu de combat). J’ai même essayé de brancher une manette Xbox 360 et ce fut impossible de faire la moindre manipulation ne serait-ce qu’aller dans le menu principal depuis l’écran titre. Mais le jeu a, par défaut, la manette Steam qui a les mêmes boutons qu’une manette Xbox 360 ou Xbox One. Et si je vous disais que le jeu m’a forcé d’utiliser mon clavier sans même mentionner quelle touche appuyer? Oui, c’est arrivé. Même les jeux de NetherRealm ne font pas cette erreur! C’est la deuxième fois que j’ai un tel problème de manette et la première fois, c’était arrivé dans Street Fighter V.

Donc oui, pour moi… le jeu est défectueux par défaut. Il n’est pas brisé car mentionner que c’est brisé serait de dire que ça fonctionnait avant. Merci à Joseph Anderson!

C’est le cas de le dire: Dead or Alive 6 est « Dead on Arrival ». Il n’a fallu que 15 jours pour que Koei Tecmo/Team Ninja propose leur système gratuit. Le portage sur PC est un ratage total et tous ceux qui disent que ça a été fait in-house et que c’est correct est un fanboy fini qui ne veut rien entendre. Le simple fait que je ne peux même plus utiliser mes manettes de jeu pour jouer à un jeu de combat est l’arsenic sur un pouding qui manquait déjà de saveur. Le jeu est défectueux, point final!

Comme quoi c’est possible de parler d’un produit tel quel sans faire une crise sur l’apparence suggestive des personnages…

Bon débarras!