(Test FG – Jeux vidéo) Tom Clancy’s The Division 2

 
Ubisoft a relâché en grande pompe son second titre de la franchise Tom Clancy’s The Division 2 mais est-ce que c’est bon? Lisez la suite ici pour savoir ce que j’en ai pensé.

Alors que le premier opus de la franchise est sorti en 2016 Massive Entertainement nous arrive avec ce second volet qui se déroule entièrement à Washington D.C. 7 mois après les évènements qui ont apportés le chaos partout au états unis alors qu’un dangereux virus a été relâché. Vous incarnez à nouveau un agent du SHD venant en aide à d’autre agents de la capitale.

La ville est sans dessus dessous alors que des factions se battent pour les différents secteurs. Et c’est là que vous arrivez pour rétablir l’ordre en réglant le compte aux factions les plus meurtrière, en reconquérant des points stratégique et en mettant de la lumière sur ce qui s’est passé 7 mois auparavant.

Pour cette critique du jeux sorti le 15 mars 2019 sur Xbox One, PS4 et Windows Ubisoft nous a envoyé une clé. Voulant avoir la meilleure expérience possible j’ai demandé une copie PC et je dois dire que je regrette un peu ce choix de plateforme. Je vais m’expliquer plus loin mais pour le moment parlons tout de suite de graphisme.

Wow, j’ai l’impression d’y être

Dès les premières secondes le visuel a de quoi impressionner, le graphisme est tout simplement époustouflant par son réalisme. Encore, je dois vous dire que je joue sur PC est que j’ai un ordinateur capable mais on dirait que le visuel mis à Ultra soit taxant pour le processeur du… pc et non celui de la carte vidéo. J’ai donc joué un peu au plus beau jeu vidéo que je n’ai jamais vu avec ses reflets sur l’eau, la réfraction dans les matériaux transparent (effet de déviation dans l’eau et les vitres), de la fumée qui semble s’élever de manière réaliste, de l’effet de déviation d’air chaud.

Le réalisme est dans l’environnement

Parlons un peu aussi des armes et accessoires qui semblent des modèles d’objets qui existes réellement en ce moment. Je n’ai pas regardé si leur nom était les vrais mais tout ce que j’ai à dire c’est qu’avec tous les éléments visuels dans ce jeu on pourrait croire à cet événement catastrophique. La seule chose qui me dérange c’est l’absence de corps ici et là alors qu’il y a des détritus partout mais vraiment partout. On peut imaginer que durant la confusion les malades ont immédiatement étés amenés en isolation mais il y aurait eu quand même ici et là des corps…

Parle du jeu et arrête avec l’analyse!

Nous incarnons un agent de la Division qui est envoyé à Washington D.C. en réponse à un message sur la band de la SHD. Comme tous ces genres de jeu de tire à la troisième personne, vous choisissez votre sexe, apparence mais tout cela reste plutôt classique. Vous devez vous frayer un chemin jusqu’à la maison Blanche où vous rencontrez des factions adverses assiégeant la maison Blanche.

La prise en main est assez facile mais un point à noter, j’utilise un contrôleur Xbox sur PC mais il n’y a pas moyen d’assigner des contrôles spécifiques aux boutons ou encore connaître l’assignation par défaut des boutons à travers les menus. Ce serait pas trop difficile de faire une petite fiche dans les menus. Ce problème n’est pas insurmontable mais c’est quelque chose qui est très apparent au début. Par chance les assignations sont similaires à d’autres titres de Ubisoft donc j’ai pu rapidement m’en remettre.

Les missions après avoir atteint la maison Blanche sont principalement de reprendre la région de Washington en faisant des missions principales vous rapportant beaucoup de points d’expériences et de technologie ou encore des missions secondaires ou reprendre des points de contrôle aux factions ennemis qui déchirent la ville en guerre de territoire. Les endroits où vous irez souvent sont le théâtre, un endroit où les citoyens non armé tente de reconstruire et accueillir les citoyens qui apporteront des ressources et d’autres missions.

À part se battre contre des méchants, vous devez aussi accumulé un tas de ressources pour aider à prendre et garder sous notre contrôle des points de contrôle faisant en sorte que de plus en plus de patrouille alliés parcourons les rues et se battront à vos côtés.

Appel à l’aide

On peut jouer solo à ce jeux si l’on aime cela mais une des fonctions vraiments intéressante de ce jeu est celle d’appeler à l’aide lorsque la mission devient difficile. Le principe est facile, vous entrez dans une mission et vous mourrez, vous avez donc le choix de faire un appel à l’aide pour obtenir du support. Si vous êtes dans une mission, vous pouvez reparaître à certain point clé de la mission et pour que quelqu’un se joigne à votre mission le joueur doit regarder dans la carte et joindre votre appel. Après quelques secondes, normalement le joueur sera transporté dans la mission. J’ai fait à quelques reprises des appels à l’aide mais on dirait que peu de monde y réponde, mais la plupart du temps lorsque dans une mission difficile d’autre joueurs viendront à l’aide.

C’est ainsi que je pu compléter une mission à trois et j’ai trouvé cela amusant au point de vouloir faire partie d’un clan. D’ailleurs pour créer ou rejoindre un clan il faudra faire les première mission et faire la connaissance de Grace Larson. Une fois cela débloqué, vous pouvez créer votre clan de rêve selon le type de jeu que votre clan aura (mission, exploration, dark zone…) et vous pourrez y inviter plus de 50 de vos amis.

Jouabilité

Avant de jouer The Division 2 je jouais avec Far Cry: New Dawn et ce n’est pas tout à fait pareil. Alors que dans Far Cry les mouvements sont très rapide dans Division c’est un peu plus lent et il y a un peu moins de liberté de mouvement. Pour se battre vous pouvez vous cacher derrière certaines surfaces et on dirait à ce moment que l’on colle dessus à moins de se relever et parfois j’ai trouvé que le déplacement pouvait me contraindre et m’envoyer derrière une surface à l’opposé m’exposant au tirs.

Malgré ce petit problème j’ai trouvé le fonctionnement de changement de planque bien efficace, tu met curseur de visé là où tu veux aller et appuis sur la touche ou le bouton de planque continuellement jusqu’à temps d’être replacer.

Pour ce qui est du tir des armes on s’aperçoit rapidement que la physique opère bien et que selon le type d’armes nous pouvons obtenir des résultats bien différents. Vous pouvez équiper 3 armes dont deux armes à feu d’assault et un pistolet. J’aime me mettre des armes de moyen ordre stable plutôt que puissante puisque certaines armes ont beaucoup de recul mais cela va avec la maîtrise que vous aurez du jeu. Lorsque vous aurez atteint assez d’expérience les modifications pourront pallier à certaines faiblesse des armes que vous aurez et vous rendre plus apte dans votre manière de combattre l’ennemi.

Des hordes et des paliers

Premier constat de la première mission, il y a souvent des hordes d’ennemis qui sortiront d’endroit que vous n’avez pas accès derrière certaine porte et il faut faire attention pour ne pas se faire prendre à revers. Une fois que vous aurez fini l’étage ou le palier vous êtes généralement diriger vers un autre palier de combat mais sans oublier de vous ravitailler entre les deux. Je dirais qu’à date le cheminement des combats est toujours ainsi dans les missions et donc cela manque parfois d’originalité.

N’achetez pas sur PC

Je mentionnais au début avoir eu une copie Windows du jeu et je vous dirais de ne pas vous procurer cette version à moins d’avoir un ordinateur ayant des composants AMD parce que sinon vous vous embarquez vers un monde de plantage monumental. C’est là que mon expérience du jeu a été vraiment pénible, j’ai appris à être meilleurs à jouer avec le contrôleur, j’ai réussi de nombreuses missions solo et coop mais je n’ai pas trouvé quel paramètres changé pour rendre le jeux stable. De ce que j’observe, le jeu est extrêmement gourmand sur le processeur et semble lire du disque dur constamment. Après plusieurs plantage, le jeu a commencé à présenter des problème de corruption, j’ai donc été obligé de réinstaller celui-ci et pour m’assurer de ne pas brûler un disque dur j’ai mis le jeux sur une partition de SSD. Apparemment cela ne change rien, je peux être plus d’une heure à jouer et soudainement en ouvrant une cache ou une valise quelconque le jeu gèle et se ferme. J’ai tenté de réduire mes paramètres graphique mais ça ne semble pas être mon problème puisqu’à tout moment le jeu plante.

Donc n’achetez pas la version PC, elle est trop instable pour le moment. Aux dires de plusieurs la version console est très stable, donc si vous êtes équipé allez plutôt sur ces plateformes.

En Conclusion

The Division 2 est un très grand jeu qui plaira tant au fan de la première itération que ceux qui n’y ont jamais joué. Si vous aimez les jeux de tir à la troisième personne et présentant des challenges solo ou en coopération ce titre est certains de plaire. Ma cote générale pour ce titre est de 8.5/10. Il aurait pu obtenir un 9 mais au vu des problèmes de stabilité et la répétition des types de mission je me vois mal accorder plus.

Cotes:

Graphisme 9.5

Histoire 8

Jouabilité 9

Stabilité 7 (surtout sous Windows)