(Test FG – Jeux vidéo) Lapis x Labyrinth – Nintendo Switch

 
Il y a des développeurs qui même après de longues années dans l’industrie continuent de prendre des risques et de faire des essais qui passent ou qui cassent. C’est le cas de l’un de mes développeurs préférés du pays du soleil levant, Nippon Ichi Software. Dans son nouveau titre Lapis x Labyrinth, NIS nous offre encore une fois du nouveau, des choix audacieux, un univers coloré, bourré d’actions et surtout de plaisir.

Dès le départ, on voit l’inspiration très nippone du titre avec son visuel mais aussi avec le choix de personnages et de classe distincte. Bien entendu, chacune de ces classes offrira des combos et styles de combat bien différent. Le combattant féroce de proximité, l’attaquant à distance avec ses pistolets, la magicienne ou bien le petit rapide qui peut esquiver presque tout. Les styles sont bien représentés et le choix vous appartiendra selon votre style de jeu. Par contre, sans être une déception, le choix du début ne compte pas réellement car il vous sera possible en cours de route de recruter plusieurs autres personnages et donc d’utiliser à votre guise n’importe laquelle des classes disponibles.

lapis02

Lapis x Labyrinth est un jeu de plate-forme, d’action, d’aventure et de recherche de trésors. Ouff! C’est-à-dire que vous ferez une multitude de combats rapides et instantanés qui apparaissent un peu aléatoirement lors de vos déplacements. Sur votre chemin, il vous faudra récupérer le plus de trésors possible qui vous aideront dans votre seul et unique quête, celle de restaurer le village et d’aider ses habitants. Vous êtes les héros que tous attendaient et c’est à vous que revient cet honneur de tout remettre sur pied. Parfois, il est bien d’avoir des titres qui ne s’étendent pas des heures sur une histoire alors qu’il n’en faut pas vraiment. C’est le cas ici et de nous plonger dès le départ dans l’action et dans de courte séance est une recette gagnante pour Lapis x Labyrinth.

Le design du titre est fait par niveau et vous devez récupérer un nombre X de crystaux pour accéder au niveau suivant et ainsi de suite jusqu’au Boss. Ce dernier est quelque peu décevant car il se trouve à être seulement un ennemi commun mais un peu plus fort. J’aurais bien aimé un boss unique dans un combat aussi frénétique que ceux du niveau mais bon. Comme son nom l’indique les niveaux sont un espèce de labyrinthe ou coffres et ennemis sont présent à chaque recoin. Une gauge augmente lors des combats et lorsque celle-ci est pleine, le mode FEVER se déclenche et les trésors et gemmes s’accumulent partout dans l’écran créent ainsi une adrénaline pour tenter de tout récupérer le plus rapidement possible. Une touche très nipponne qui m’a donner le goût d’y rejouer et rejouer.

lapis04

Dango, c’est le nom donné à ces fameuses petites bouchées japonaises si délicieuses (à ce qu’il paraît), mais c’est aussi le nom du système de combat proposé par NIS qui vous permet d’empiler vos compagnons de combat au dessus de votre tête, un peu comme dans Final Fantasy World et qui vous donnent la possibilité de les utiliser pour faire différentes attaques puissantes et dirais-je rocambolesque. C’est le système de base de combat et ce même si vous pouvez contrôler qu’un seul personnage à la fois. Cependant, cette tour vous offre des combos et attaques beaucoup plus puissants pour venir à bout des hordes de plusieurs ennemis à la fois. Comme mentionné auparavant, chacun des personnages offrent des attaques personnalisées et même empilé, vous pourrez changer votre « leader » à tout moment pour utiliser ses compétences et vous sortir de l’embarras. Un système qui fonctionne très bien, qui est rapide et qui vous donne le meilleur de tous vos personnages.

Mais ne vous en faite pas si vous n’aimez pas tel ou tel personnage car il vous est possible d’en recruter une panoplie au village. Vous pourrez d’ailleurs aussi changer vos armes, vos artefacts et plusieurs autres aspects de personnalisation de vos personnages et de vos statistiques. Même si le jeu reste très facile par moment, un des aspects important du jeu est de ramasser tous les coffres, les clés et autres « loot » pendant vos séances de jeu pour vous permettre de faire évoluer efficacement les caractéristiques de votre troupe. Je le dis de nouveau, les séquences FEVER lors des combats vous permettent d’accumuler une panoplie assez incroyable d’argents et de ressources que cela en devient presque gênant mais ô combien amusant.

lapis03

Visuellement, le titre accroche par son côté multicolores et son visuel de style dessins japonais. Le tout est peaufiné et d’une qualité exceptionnelle. La musique techno-pop devient par contre un peu répétitive lorsque vous jouez un peu trop longtemps. Mais je le dis, ce titre est fait pour de courtes sessions de jeux chaque jour. Il permet de décompresser après une dure journée de travail et d’avoir un sentiment d’accomplissement après avoir récupéré tant de coffres aux trésors.

Lapis x Labyrinth est loin d’être le jeu de l’année, cependant j’ai eu un malin plaisir à faire de courtes sessions de jeux pendant mes pauses du midi au travail. Ça m’a permis de décrocher, d’avoir du plaisir et à personnaliser mes héros sans que le tout soit compliqué et que je doive faire de la micro-gestion. Le genre de titre que tous devraient avoir dans sa bibliothèque numérique sur sa Nintendo Switch. Également disponible sur PS4

8/10

Twitter : @jackgerms