(Test FG – Jeux vidéo) Undead Horde

 
Nous sommes en 2007. Nous pourrons bientôt voir le film des Simpsons au cinéma, Nickelback et Avril Lavigne sont au sommet et très peu de gens ont entendu parler des premiers livres de George R. R. Martin dont l’histoire sera adaptée à la télévision sous le nom de Game of Thrones, dans 4 ans. Aujourd’hui, 26 juin 2007,  Codemasters nous présente une création de Triumph Studios et Virtual Programming. Dans ce jeu vous personnifiez un être machiavélique arborant une armure étincelante et menant une horde de minions répondant à vos moindres gestes, combattant vos ennemis et aidant dans la résolution d’énigmes. Je vous présente le jeu Overlord !!!…

…Pas vraiment ! Je vous présente plutôt le jeu Undead Horde, édité et publié par 10Tons. Ce jeu est disponible sur PC, Switch, Xbox One et PS4. J’y ai joué sur PS4 en version 1.02, ce qui n’a occupé que 640 Mo sur le disque dur.

La copie testée a été offerte gratuitement par 10Tons.

Évidemment, la comparaison entre Undead Horde et Overlord est impossible à éviter. La fonction principale qui distingue ces jeux de la compétition est sensiblement la même, vous devez assembler une armée de gobelins pour l’un et de morts-vivants pour l’autre. Je vous laisse deviner pour lequel ces derniers sont destinés.

Bref, pour cette critique, laissons de côté l’ancêtre et concentrons-nous sur le nouveau venu.

Histoire

Vous incarnez Orcen un nécromancien. Celui-ci veut reconquérir son royaume perdu à l’aide d’une armée de morts-vivants. Pour ce faire vous devrez compléter plusieurs missions variées dans différents environnements allant des terres arides et désertiques aux donjons lugubres. Vous devrez faire face à diverses ennemies qui une fois terrassés pourront être ramenés à la vie pour intégrer votre armé de minions.

Combat

J’aime bien cette mécanique de gestion d’armée rappelant un peu certains jeux de stratégie en temps réel. Plus vous avancez dans le jeu et plus votre armée devient puissante, soit par le nombre impressionnant de soldats ou par une poignée de combattant surpuissant. C’est à vous de voir la stratégie à prendre en lien avec votre style de jeu. Évidemment, votre nécromancien pourra prendre part au combat au corps à corps ou en supportant ses troupes à l’aide de sorts. Ce dernier évoluera en accumulant de l’expérience. Lorsque vous franchissez un niveau d’expérience suffisant, vous aurez la chance de choisir entre trois options permettant d’augmenter, plus ou moins, dépendamment de votre choix, certaines capacités de votre avatar. Personnellement, j’ai toujours misé sur le choix me permettant d’augmenter le nombre de soldats que je pouvais contrôler au détriment de mes points de vie ou de magie. Car oui, votre «charisme» permettant de recruter de nouveaux «volontaires» dans votre armée est limité.

Si Orcen est vaincu, il renaîtra dans sa crypte où vous y trouverez également des marchands toujours en faveur du mercantilisme. À cet endroit, vous pourrez également recruter des soldats ou des héros déjà vaincus pour rebâtir votre armée rapidement et ainsi retourner au combat sans perdre une seconde.

Un problème important au niveau des combats est l’impossibilité de zoomer. La caméra est fixe. Impossible également de faire pivoter la vue du champ de bataille. Ce manque peut devenir frustrant puisqu’il peut être difficile par moment de bien distinguer en détail les affrontements.

Autre problème, il est impossible de se débarrasser de soldats volontairement, pour ainsi recruter ce nouveau héros fraichement vaincu. La seule façon de modifier votre armée à partir de zéro est de laisser mourir Orcen pour ainsi reformer une nouvelle armée dans votre crypte. Ce qui peut vous occasionner plusieurs aller-retour ou mort-résurrections dans les niveaux plus difficiles.

Trésors et équipements

Au cours de votre aventure, vous accumulerez plusieurs armes et pièces d’équipement vous permettant d’améliorer les capacités d’Orcen. Là encore vous pourrez peaufiner votre style de jeu en fonction des pouvoirs qui seront améliorés par les équipements qui équiperont le nécromancien. Malheureusement, l’inventaire est rapidement rempli, heureusement, vous pouvez vendre les équipements indésirables, peu importe où vous vous trouvez. Pas besoin de visiter un marchand, ça, c’est bien !

Énigmes

Les énigmes ou casse-têtes sont généralement simples. Que ce soit de se servir de son armée pour traverser une zone piégée ou pour ouvrir une porte en pressant sur différentes plaques sur le plancher. Rien ne devrait ralentir longuement votre progression. Certaines zones secrètes seront cependant plus difficiles à atteindre si votre objectif est de compléter le jeu à 100 %.

Mes oreilles et mes yeux en pensent quoi

En général, les graphismes sont simples, avec un style un peu dessin animé. J’aurais aimé que les détails des personnages soient cependant plus nombreux. Les quelques polygones composant les personnages sont encore plus décevants à regarder lors des courts entretiens avec les PNJ qui se déroulent en plan rapproché. Sinon, les couleurs sont superbes et les effets lumineux des sorts sont simples, mais convaincants. La bande originale est agréable sans toutefois être épique. Ce qui m’a vraiment marqué est la voix, trop rarement entendue, d’Orcen qui est digne des meilleurs films d’épouvante.

Verdict

En 2007, j’avais adoré le jeu Overlord. Lorsque j’ai testé ce jeu, les comparaisons ont été difficiles à éviter. La mécanique générale est sensiblement la même : utiliser une armé de minions pour leur faire accomplir notre besogne. Undead Horde est cependant plus simple et possède un style différent d’Overlord. Il est apparent que les moyens de 10Tons pour la création de ce jeu n’aient été qu’une fraction de ceux disponibles pour Overlord. Malgré cette disparité, le jeu Undead Horde est très plaisant et possède plusieurs facettes permettant de récompenser différents types de joueurs, que ce soit par les combats, l’amélioration du nécromancien, ramener à la vie des héros vaincus, accumuler des équipements, ou simplement anéantir un troupeau de poules à coup de faux. Finalement, pour ceux ou celles que ça intéresse, Undead Horde permet d’augmenter sa collection de 25 trophés.

Positif:

  • Graphismes simples, mais sympathiques
  • Variété de mort-vivants pouvant composer notre armée
  • Bonne variété d’armes, de sorts et d’améliorations
  • Personnalisation des capacités du personnage principal selon le style de jeu.
  • Environnements diversifiés
  • Voix d’Orcen

Négatif:

  • Caméra fixe, pas de zoom, ni de rotation
  • Difficile de distinguer notre armée des ennemis lors d’une mêlée.
  • Conception simpliste de certains soldats trop semblables, difficiles à distinguer.
  • Restructuration volontaire de votre armée impossible

Note FG: 8/10