(Test FG – Jeux vidéo) Mirador (PC)

 
L’obsession de ramasser du “loot” amène certains joueurs à sauter par-dessus l’histoire et ne faire que des « Boss Run ». Si c’est votre cas, Sauropod Studio a fait un jeu pour vous, avec le strict minimum et ce, dans tous les aspects du jeu.

Un jeu vendu 15$ devrait en soi être fini et jouable. Je ne m’attendais pas à une qualité triple A et du contenu sans fin, mais il devrait y avoir là un produit cohésif. Mirador échoue dans tous les départements. Commençons par le concept du jeu lui-même : des combats contre des boss (sentinelles), qui sont fabriqués par les joueurs. Premier problème, tous les joueurs disposent de peu de loot au début donc on fait face à une répétition de sentinelles qui utilisent tous les mêmes attaques. Deuxièmement, pour avoir du contenu ça prend des joueurs et présentement il n’y en a pas alors c’est maigre. Troisièmement, ceux qui jouent vont finir par trouver les combos qui fonctionnent et tous les sentinelles seront pareils. Second aspect du jeu, le mode coop qui m’a fourni la seule minute d’intérêt dans le jeu, qui est déjà mort dû au manque de joueurs.

En veux-tu des bogues? Une arène vide.

Avec un concept mal réalisé que peut-on espérer du reste? Il est possible de choisir un chien ou un Corbeau pour se battre, outre l’aspect physique, on utilise les mêmes armes et attaques. Une épée et un boomerang pour l’offensive, un bouclier et des potions de vie pour le défensif. Avec cela, on va se battre dans une petite arène, seul ou avec un ami, en espérant battre un sentinelle et ramasser le loot qui nous permettra de construire de meilleur sentinelles. C’est d’un ennui total. Un énorme problème avec le combat c’est que la vue durant le combat reste centrée sur notre personnage et le cadrage ne change jamais. Ça veut dire que lorsque l’on est dans un coin de l’arène et le sentinelle dans l’autre on ne le voit pas et on ne voit pas ses attaques non plus. De plus, le bouclier ne bloque pas toutes les attaques seulement certaines, ce que vous découvrirez à votre propre péril. Et finalement, le clou dans le cercueil: Il n’y a pas de progression de difficulté, on peut avoir un boss facile ou un truc indestructible. Ça change d’un combat à l’autre de façon aléatoire.

En veux-tu des bogues part 2. Un jeu en ligne qui ne connecte pas au serveur.

Le jeu nous introduit dans un château avec quelques habitants, ils n’ont qu’une seule phrase à dire, et ça ne change rien au jeu. Une fois le portail activé, on se retrouve dans une caverne ou l’on rencontre l’autre joueur (si on est chanceux) ou on est seul si on a choisi cette option. Ensuite, on doit passer à travers un deuxième portail et traverser un niveau vide pour se rendre dans une arène monochrome et monotone. Pourquoi tout ça? Y a-t-il des plans pour ajouter autre chose?

À deux c’est deux fois… pire.

Le gros morceau devrait être la fabrication de sentinelle. Ici le joueur peut réaliser son rêve de construire un ennemi imbattable et de faire rager les autres joueurs. Mais le truc est conçu de façon boiteuse et on comprend mal comment les modèles d’intelligence artificielle fonctionnent avec les actions qu’on leur assigne. On peut se battre contre son sentinelle pour l’essayer, mais j’ai vu très peu de changement entre les modifications que j’ai fait. Le sentinelle ne fait que répéter les mêmes séries d’attaques.

Imaginez quand les deux joueurs sont pareil, la confusion.

Le jeu remplit aussi notre inventaire Steam avec toutes les choses que l’on trouve. Si comme moi vous n’en avez rien à foutre des cochonneries et des badges qui pullules dans Steam, vous serez agacé par les messages qui vous annonce que chaque chose ramasser dans le jeu est maintenant dans votre inventaire! Pourquoi ? On n’a pas besoin de ça en dehors du jeu, surtout qu’ils ne sont pas échangeables ou vendables.

Ce qui devait être le point fort du jeu est fastidieux et ennuyant.

J’ai attendu une semaine pour donner une chance au jeu avant de vous parler des bogues et des crashes. J’espérais que les choses s’amélioraient. Avec l’update 4, non seulement ce n’est pas mieux, c’est pire. Maintenant en plus des portails qui n’ouvre pas, le lag dans le lobby, le jeu qui crash quand on tente de le quitter (ctrl-alt-del à chaque fois) et les sentinelles qui gèlent. On a droit à un lag durant le combat. Bravo. J’ai fini par tester le jeu proprement avec un ami. En plus de devoir réinviter notre ami à à chaque partie, la connexion fait quelquefois geler le jeu. Je le cite après sa première partie:

– Ouch, I wasn’t expecting that! :/

Ça veut tout dire.

Si vous êtes masochiste, vous pouvez attendre que le jeu soit en vente et participer au développement. Pourquoi le jeu n’est pas marqué comme Early Access dans Steam? Aucune idée, parce que le site officiel mentionne que le jeu est en développement. Mon vidéo de Premières Impression ci dessous va vous convaincre de la médiocrité du truc.

Page Steam

Page officielle

Points forts :

  • Rien

Points faibles :

  • Tout

-Eric Chamberland

Twitter @chambee