(Test FG) Tropico 6

 
Au travail, c’est moi le patron! En fait, c’est moi le leader! Je crois être efficace et amener mon équipe à réaliser divers objectifs importants tant au niveau de leur résultats personnels que ceux du magasin, que je dirige. À la maison c’est par contre une autre paire de manche. Ma femme domine les décisions et m’oblige parfois à accepter sans rien dire tout ses désirs. Je suis ce que l’on appelle un malmené. Elle me fait faire absolument tout et c’est un règne de terreur 24/24. Alors quand Dominic de FacteurGeek m’a demandé de faire le test de Tropico 6 et de pouvoir devenir un dirigeant sans merci, qui prend des décisions douteuses et qui amène la peur au peuple, j’ai tout de suite dit oui!! ENFIN!!!

Bien entendu, mon paragraphe d’introduction était une farce et ma conjointe est la plus compréhensive du monde. Ceci étant dit, il m’a été possible de jouer un dictateur de la pire espèce dans Tropico 6 du studio Limbic Entertainment qui a été mandaté de transformer la version pc pour la rendre agréable autant visuellement qu’au niveau des contrôles. Le pari est tenu et l’équipe a su nous offrir une version à la hauteur de la mouture PC et outre les quelques petits bug au niveau de la mise en place des routes, qui est déjà affreuse sur PC, le tout est d’une simplicité magistrale.

Tropico2

Tropico 6 n’est pas un nouveau jeu. Il ramène les mêmes mécaniques ou presque des autres opus de la série et notre rôle est encore une fois de devenir El Présidente(où vous pourrez maintenant choisir le sexe et l’habillement) et de choisir si nous voulons en faire un président aimé ou détesté. Vous arrivez sur une petite île bananière qui pourra devenir paradisiaque ou non et vous devrez gérer beaucoup de choses, en passant par la politique, les habitations, la corruption et les routes d’exportation et d’importation qui joueront un rôle très important dans l’avenir de votre petite île. Un mode bac à sable vous fera faire évoluer votre îles alors qu’un mode mission (15 aux total) vous demandera d’obtenir certain objectifs précis.

Qui dit jeu de gestion dit gestion des habitants et de leur confort. Vous devrez vous assurer que ceux-ci ait des habitations digne d’un paradis, qu’ils soient confortables et surtout qu’ils aient la possibilité de bien dormir et d’habiter près de leur emploi. Oui oui, tout près, car il seront beaucoup moins productifs et vos ressources grimperont beaucoup moins rapidement si votre peuple se sent délaissé ou fatigué. Ils devront également être de bonne humeur, pourquoi pas un casino? Celui-ci vous rapportera d’énorme sous tout en les rendant dépendant et heureux. Insérez ici un rire diabolique de méchant El Présidente. Mais pour construire ce casino, il vous faudra d’abord de l’argent, celui-ci se récupère grâce aux nombreuses plantations ou minerais qui se retrouvent dans certaines parties de votre île. Avez-vous un sol qui facilite la pousse de blé? Oui? Ce blé sera l’une de vos nombreuses façons de récolter argents et ressources pour faire grossir ici et là votre belle région.

Tropico 6

Comme dans notre pays, la politique et les lois sont bien présentes dans Tropico 6. Des élections font surface rapidement et vous devrez être en mesure de vous faire ré-élire pour continuer votre progression. Pourquoi pas un pot de vin? Ou tout simplement mentir lors de votre grand discours électoral? De toute façon, même ici au Canada nos dirigeant le font déjà. Et un coup partie, pourquoi ne pas simplement changer une loi qui vous désavantage? C’est au fond votre rôle d’El Présidente et c’est franchement amusant de régir tout ça. La constitution de votre île dépendra directement de toute ces décisions que vous prendrez et ont réellement un impact sur l’économie et même sur certains bâtiments que vous pouvez construire. Au même titre que les factions qui parfois viendrons jouer dans vos plans en vous demandant certains accomplissements sur l’île. Les écologistes, les militaires, les religieux et bien d’autres ont tous une vision bien différente de la vôtre pour gouverner et ils n’hésiteront pas à vous tourner le dos si vous ne respectez pas certaines de leurs demandes. Il vous faudra jongler avec tout ceci pour être en mesure de tous les avoir de votre côté. Un défi très difficile par moment qui m’a fait perdre la gouvernance à l’occasion.

Certaines nouveautés sont aux rendez-vous dans Tropico 6. Il y a maintenant des archipels que vous devrez judicieusement relier à votre île. Certaines des ressources nécessaires au futur de votre règne se trouvent parfois sur un archipel en particulier. Vous devrez donc user de votre argent de façon intelligente pour être en mesure d’en exploiter tous les filons. Autre nouveauté notable, l’apparition des Raids qui vous demande d’envoyer des navires pour de longues expéditions. Vous devrez construire un archipel de pirate ou bien d’espion pour récupérer trésors et nouvelles ressources. On vous rapportera même de nouvelles décos pour votre palais de Présidente. Rien de bien magistrale mais tout de même un ajout intéressant et amusant. Il y a même la possibilité d’attaquer les grandes statues et monuments du monde comme la statue de la Liberté par exemple pour en revenir avec une plus grande réputation auprès de vos habitants.

Tropico4

On reprochera au jeu d’être limité dans la gestion de la ville. Nous sommes loin d’un Cities Skyline par exemple, qui nous permet de faire beaucoup de micro-gestion. Ici nous restons en surface et c’est ce qui m’a plu personnellement. Ayant déjà trop de Micro-Gestion à faire à la maison avec les enfants hahaha, d’avoir un jeu plus simple me convient parfaitement. Tropico 6 m’a amusé, ma donner envie de refaire plusieurs parties et c’est un très bon signe. Je vous recommande fortement.

8/10

Twitter : @jackgerms