(Test FG) Fractured Minds

 
Depuis quelques années, un nouveau type de jeu a fait son apparition. Celui se penchant sur l’aspect psychologique, émotionnel et mettant l’emphase sur les troubles mentaux. J’ai joué, non j’ai plutôt exploré différentes maladies mentales comme l’anxiété, la dépression, la schizophrénie et j’en passe.

Ceci s’est reflété dans nombreux jeux comme, The Town Of Light, Hellblade: Senua’s Sacrifice, Life Is Strange, Transference, Layers Of Fear, Blackwood Crossing pour ne citer que ceux-ci. Lorsque j’ai entendu parler du jeu Fractured Minds créé par une jeune femme de 18 ans, en occurrence Emily Mitchell, j’ai tout de suite voulu le jouer. Je n’ai même pas demandé le code, je voulais me le procurer, sachant que l’éditeur, Wired Productions soutient l’organisme Safe In Our World en y remettant 80% des fonds pour la sensibilisation de la santé mentale ainsi que la carrière d’Emily. Voici donc, le compte-rendu de mon expérience, sachant que le jeu est disponible pour un maigre 2$.

C’est quoi Fractured Minds? Il s’agit d’un jeu artistique court, explorant les troubles d’anxiété et de santé mentale. Il fut récompensé au BAFTA 2017 comme meilleur jeu dans la catégorie « Jeune Concepteur de Jeu » et avec raison.

Dès mes premiers pas, le jeu m’a plongé dans un univers au cœur de la psychologie humaine, là ou le cerveau nous joue des tours ou parfois on en perd le contrôle. L’aventure se déroule sur six chapitres captivants. Chacun d’entre eux représente un aspect différent des problèmes mentaux: anxiété, angoisse, isolement, peur, paranoïa. Pour certaines personnes, même les situations les plus banales du quotidien peuvent devenir un véritable défi.

J’ai vécu un trente minutes intense, sincère et empreint d’émotions. J’ai tenté de me placer dans la peau d’une personne faisant face à ces obstacles et je ne sais pas comment elles font pour passer au travers. Elles font preuve d’un énorme courage et j’ai un immense respect pour elles. Si vous croyez que votre vie n’est pas facile, imaginer ne serait-ce qu’un instant la leur ou elles ne savent pas de quoi sera fait chaque nouvel instant de leur existence. Ce jeu a un but précis, soutenir les millions de personnes aux prises avec la maladie mentale quelle que soit son degré.

Il sert également à démystifier le mythe de la personne dite folle. Ces personnes ne sont pas plus ou moins qu’une autre. Au contraire, elles sont humaines avec des différences, il faut les accepter et surtout les aider. Chercher à les rabaisser, s’avérerait de la pure folie.

Pour revenir au jeu proprement dit, vous n’aurez pas grand-chose à faire. Un bouton pour interagir, un bouton pour courir et c’est tout. Le reste se joue dans votre tête. J’ai pu interagir avec l’environnement, résoudre quelques défis et puzzles.

La bande originale est sublime. Que des pièces instrumentales, mais encore là, qui représentent ce que vous vivrez en y jouant. Il n’y a pas de dialogue parler, mais le jeu est traduit est français pour ce qui est du menu et des les quelques lignes manuscrites.

Fractured Minds est un jeu conçu pour vous faire voir et vivre une expérience similaire aux gens souffrant en silence de maladie mentale. Emily Mitchell s’est d’ailleurs grandement inspirée de sa propre anxiété et de ce qu’elle vit. J’espère grandement que ce jeu amènera une plus grande ouverture et pourquoi pas un débat.

Cote FG: 9/10

Points positifs:

  • Intense et prenant.
  • Les maladies mentales au cœur du sujet.
  • Situations quotidiennes très bien reproduites.
  • Une bande originale sublime et émotionnelle.
  • Le prix… pour une bonne cause en plus.

Points négatifs:

  • La durée de vie?

Fiche technique:

  • Développé par EmilyMGames.
  • Publié par Wired Production.
  • Jeu psychologique.
  • Mode solo seulement.
  • Offert sur PC, Nintendo Switch, PS4 et Xbox One. (testé sur Xbox One X)
  • Disponible en version anglaise et française.
  • Téléchargement uniquement.
  • Site officiel: https://safeinourworld.org/games-and-apps/fractured-minds/