(Test FG) Arise: A Simple Story

 
En ce début d’année 2020, les joueurs n’ont pas beaucoup à se mettre sous la manette. Outre quelques jeux indés, les premiers gros titres débarqueront d’ici un mois. Par contre, au début de décembre dernier, un jeu a vraiment piqué ma curiosité, soit le premier projet du studio barcelonais, Piccolo Studio et son incroyable Arise: A Simple Story. Voici le compte rendu de mon expérience.

Dès le départ, je me suis glissé dans la peau d’un vieil homme qui venait à peine de trépasser. Je devais revivre certains passages marquants de sa vie. Allant d’une rencontre, à une naissance et… la mort. Un type de jeu très original dans l’approche. Revivre certains moments venait avec son lot d’émotions.

Se divisant en dix chapitres, chacun d’entre eux comportait son propre moment marquant ainsi que son environnement. J’ai dû passer par un décor enneigé, une forêt luxuriante, un monde de fleurs géantes, etc. Le niveau d’imagination des développeurs est sans égal. J’ai terminé le jeu en environ sept heures. Il y avait bien sûr le chemin à suivre d’un point à l’autre, mais chaque zone renfermait ses souvenirs que je devais dénicher. D’ailleurs, une fois l’aventure bouclée, je pouvais retourner dans les différents niveaux dans le but de trouver les souvenirs qui me restaient à découvrir. Bref, vous allez vous rendre compte que l’homme ne l’a pas eu facile, loin de là.

Le jeu peut s’apprécier en solo tout en comportant un mode multijoueur local. Ce dernier offre la chance à un joueur de contrôler le personnage et à l’autre de contrôler le temps. Parce que oui, le personnage peut sauter, flotter dans les airs (lors de certains passages seulement) et grimper. Rien d’original me direz-vous, vous avez raison, mais les développeurs y ont greffé un système de contrôle du temps et c’est là que ça devient intéressant. Le procédé était simple et efficace. À l’aide des jeux joysticks, je pouvais avancer, reculer ou figer le temps. Ce qui s’est avéré fort utile dans le but de continuer mon avancée, faire apparaître des objets ou me permettre de franchir certains obstacles. Un grappin était également de la partie dans le but de m’accrocher à divers éléments ou de me propulser d’un bord à l’autre.

Chaque niveau renfermait son moment marquant ainsi que son émotion distincte. Le jeu n’était pas très difficile, si je me retrouvais perdu, je n’avais qu’à suivre les lumières ou les zones illuminées pour me guider. Les quatre derniers niveaux étaient plus ardus, mais rien du domaine de l’impossible. Le niveau 4 m’a pris par surprise, si vous y jouez, vous comprendrez.

Le jeu est superbe et ne renferme pratiquement aucune faille. J’ai vécu certains problèmes occasionnels de caméra mal placée et les sauts étaient parfois approximatifs. C’est d’ailleurs en effectuant cette manœuvre que je suis mort le plus souvent. Oublier ces quelques irritants, le positif s’amènait rapidement. Le jeu côté graphisme n’est pas sans rappeler les films d’animation de Disney. Ce jeu possède sa propre identité artistique et encore une fois, il faut que ça vienne d’un studio indépendant. Les décors allaient de pair avec l’émotion que je vivais. Même les teintes de couleurs s’amalgamaient avec mon humeur, c’est tout dire.

La musique également est un gros point fort du jeu. J’ai adoré cette facette. Certains moments clés se voyaient accompagnés de musiques sublimes. Des frissons à chaque écoute. Composée par David Garcia, le génie derrière les bandes originales des jeux Hellblade: Sinua’s Sacrifice et RiME. Si la bande originale devient disponible, c’est clair que je vais me la procurer.

Pour conclure, Arise: A Simple Story se démarque des autres jeux de par ses idées de mouvement et de son scénario. Je vous le recommande haut la manette. À jouer entre amis, famille, etc.

Cote FG: 8/10

Points positifs:

  • Un scénario prenant et empreint d’émotions.
  • Le procédé pour contrôler le temps.
  • La diversité des niveaux.
  • Un graphisme impressionnant.
  • Le degré d’originalité des développeurs.
  • La bande originale signée David Garcia.

Points négatifs:

  • Quelques problèmes de caméra déficiente.
  • Les sauts approximatifs.

Fiche technique:

  • Développé par Piccolo Studios.
  • Publié par Techland Publishing.
  • Jeu d’aventure.
  • Jouable en solo ou coop local.
  • Offert en anglais et français.
  • Disponible sur PC, PS4 et Xbox One.
  • Site officiel: https://arise-game.com/