(Test FG) Nine Witches Family Disruption

Un jeu ayant comme période historique la Seconde Guerre mondiale… Rapidement, on se dit que ça manque cruellement d’originalité. Cependant, ajoutez-y un genre aventure tout près du point and click, une grosse dose d’ésotérisme, un bonne poignée d’humour (parfois très primaire) et terminez avec un visuel en pixel art… Maintenant ça peut devenir un peu plus original et moins « Been there, done that », n’est-ce pas !?!

C’est ce que nous propose le studio indépendant Indiesruption avec son jeu Nine Witches Family Disruption. Dans celui-ci, il nous est proposé d’explorer une histoire à 99,9999% originale (selon les dires du développeur). Dans ce cas, je me demande bien ce qui peut être représenté par le 0,0001% ? Peu importe.

La division ésotérique du 3e Reich, la Okkulte-55,  est sur le point de rendre à bien une mission secrète ayant comme but de renverser la victoire imminente des Alliés. Vous incarnez à votre guise un professeur tétraplégique ou son fidèle assistant. Chacun possédant ses propres habiletés. Vous devez découvrir les plans de l’Okkulte-55 et idéalement d’y mettre un terme.

Est-ce que ce jeu en vaut la peine ? Est-ce qu’il vous permettra de vous évader dans un monde fantastique pour ainsi en oublier ce qu’a été l’année 2020 ? Voici le test qui vous permettra de vous faire une idée claire sur les qualités (et aussi les défauts, s’il y a lieu) de Nine Witches Family Disruption et peut-être, de vous transmettre le goût de l’ajouter à votre collection, si bien sûr, il répond à vos attentes.

Donc, voici le test en question :