(Test FG – Sanity Of Morris)

 
Parfois, il y a de ces jeux où je me dis que: « ah ouais, j’ai vraiment hâte d’y jouer » et au final, ce n’est vraiment pas très bon. C’est malheureusement le cas ici avec Sanity Of Morris du studio indépendant Alterego Games. Le jeu avait de bonnes idées au départ, mais le tout a rapidement tombé à plat et voici mon explicatif de la situation.

Du paranormal, vraiment?

Le scénario nous place dans le rôle de Jonathan Morris qui arrive dans la ville isolée de Greenlake dans le but de s’assurer que son paternel se porte bien malgré son état mental qui tend à se dégrader. Par contre, rien ne se déroule comme prévu. Des forces paranormales veulent empêcher Jonathan d’enquêter sur les événements. Dès le départ, le récit manque de constance et fait preuve d’incongruité. Après un accident, je me retrouve poursuivi par une bande de soldats et pourquoi? Aucune idée, le néant. Suite à cette poursuite dans laquelle je meurs plusieurs fois dû à une prise en main déficiente dont je reviendrai dessus plus tard, je me rends chez mon paternel dans le but de le voir, mais arriver sur les lieux, il ne semble pas être présent et si les soldats me poursuivaient et savaient que je me rendais chez lui, alors pourquoi calvasse qu’ils arrivent qu’à la toute fin du niveau? Il me semble que c’est le premier endroit que je fouillerais avec mes troupes. Si ce n’était que ça, le tout pourrait passer, mais le scénario prend une méchante débarque en découvrant vraiment le pourquoi du comment. Si au moins les développeurs avaient mis l’emphase sur une véritable enquête paranormale, avec toutes les manifestations dans la maison, je m’attendais à une bonne histoire de fantômes, mais non, encore des foutus extraterrestres. Il me semble que nous avons fait le tour non? Donc, amère déception de mon côté.

Ça se joue… mal:

Le jeu se joue à la première personne et c’est bien là le problème. On ne sait pas où on doit aller, je mourrais sans savoir pour quelle raison et les contrôles ne répondaient pas toujours bien. Le jeu possède un volet exploration dans le but de trouver des indices, résoudre des énigmes et avancer dans l’histoire, mais rien n’est intéressant. Prenez-le en compte, il y a beaucoup, beaucoup de textes à lire. Le rythme du jeu est très lent, il faut survivre aux attaques des ennemis, se sauver de certains d’entre eux et très souvent la mort était au rendez-vous. Par exemple, au tout début du jeu, des agents me poursuivaient, je ne savais pas où aller, je ne voyais rien, si j’utilisais ma lampe de poche, je me faisais tout de suite repérer. Rien n’est clair et c’est toujours comme ça. C’est rare que ça m’arrive, mais je ne l’ai pas terminé et je veux l’oublier au plus vite. J’ai fait quelques heures et j’estime la durée de vie à plus ou moins 6 heures. Le jeu aurait gagné en qualité s’il avait été offert en mode réalité virtuelle. Sortir ce jeu sur console est, quant à moi, une erreur. Il n’est clairement pas fait pour jouer avec une manette, mais plutôt avec le combo clavier/souris.

Graphisme aussi décevant:

Le jeu fut testé sur Xbox Series X et ce n’est clairement pas un jeu issu de la génération actuelle, même pas de la précédente. Il irait plus du côté de la Xbox 360 et encore. Les objets chargent à l’avancée, lorsque je zoomais, je voyais des gros pixels carrés et les effets de lumière sont un désastre. Je veux bien qu’il s’agisse d’un jeu à petit budget, mais il y a des limites à tourner les coins ronds.

Du son ordinaire:

Le jeu est offert en anglais du côté des voix et avec menus et sous-titres en français. Le jeu jouit d’un doublage très ordinaire, d’une bande originale répétitive et sans intérêt. Bref, bof…

Au final:

Je n’aime pas le faire, mais il en va de mon intégrité, non, je ne recommande pas ce jeu, même pas à rabais. Je suis désolé, mais les développeurs de chez AlterEgo Games vont devoir prouver mieux que ça la prochaine fois. Ce jeu aurait dû sortir au début des années 2000 sans plus.

Le jeu fut testé sur Xbox Series X via un code de téléchargement qui fut gracieusement offert par le studio StickyLock.

Cote FG: 3/10

Fiche technique:

  • Développé par Alterego Games.
  • Publié par StickyLock Studios.
  • Jeu d’aventure/horreur psychologique.
  • Se joue en solo.
  • Disponible sur PC, PlayStation et Xbox.
  • Offert avec voix en anglais et avec menus et sous-titres en français.
  • Version téléchargeable uniquement.
  • Site officiel: https://www.sanityofmorris.com/