Le second opus nous est arrivé via une fracassante annonce! Nous prommettant action et histoire incroyable. Est-ce au rendez-vous? Hey bien pour ceux et celles étant indécis sur son acquisition, voyez ici mon avis sur la question! Et les autres, comment avez-vous trouvé cette aventure?

Titre : Marvel’s Spider-Man 2

Genre : action/aventure

Style : solo

Éditeur : Sony Interactive Entertainment

Développeur : Insomniac

Date de sortie : 20 octobre 2023

Plateforme : PS5

Classification : T pour Adolescent

Langue des dialogues : Français, Anglais, espagnol et autre

Langue du sous-titrage : Français, Anglais, espagnol et autre

Option d’accessibilité : Daltonisme native a la PS5

Court descriptif: incarner les Spiderman de New York, soit Peter Parker et Miles Morales.

Points forts et faibles

Force 
  • Scénario + 
  • Jouabilité + 
  • Musique +
  • Coup de Cœur +
Faiblesse
  • Répétitif aux boss –
  • Bogue en pleine cinématique –

Avis du rédacteur :

Un triomphe, c’est un méchant triomphe! J’en viens à me demander si nous assistons à la naissance d’un MGU (Marvel Games Universe). Trêve de batifolage sur le sujet sans y mettre des points nourris d’analyse, on parle bien ici de Spider-Man 2 en exclusivité PS5, le jeu est tout simplement super, mais pas dénué de petits défauts. Enfin c’est impossible un jeu parfait en tout point (sauf Zelda Ocarina of Time).

Toute l’histoire à son plein potentiel:

Spiderman, le nombre de variant existant sur ce personnage, le TVA doit en être submergé de spider-menace, je commence à penser que Miguel travaille pour eux! Retrouvons dans le New York actuel Peter Parker, Miles Morales (qu’il a de la classe!) MJ, Harry Osborne, Hailey et Genke, tous vivant leur petite vie de spider-copain. Le didacticiel nous plonge directement dans l’action pendant la brutale attaque de Marko, l’Homme Sable. Pas le temps de souffler dans cette aventure qui vient tout juste de commencer.

L’aventure nous mène à rencontrer un mutant un peu crac pot sur les côtés, Kraven, un chasseur né pour se frotter contre les plus grosses cibles de cet univers. À peine commencé, l’assaut de Kraven pour libérer de dangereux détenus du Raft nous plonge dans un chaos digne de l’univers cinématique Marvel. Un déchainement de combat et de tapoches sur la fiole (face) des méchants. Comme le tout premier, le méchant de ce jeu reste une menace parmi tant d’autres, cela offre aux joueurs des rebondissements et une expérience bien propre au Spiderman d’Insomiac.

Système de combat simple:

Le système de combat est simple, tu tapes, tu esquives et tu bloques. Ici, on ne réinvente pas la roue, mais on nous offre certainement une expérience qui berce notre amour des super héros à la Batman Arkham. Les mouvements et le déplacement ont été améliorés pour planer en ville, les tunnels de vent et les acrobaties, un pur plaisir.

Mon Ressenti:

Il fut difficile d’embarquer dans l’aventure, hormis le début fracassant du jeu, on nous promet Venom! Évidemment cela ne peut pas arriver au tout début. Avançant dans l’histoire, le tout se met petit à petit en place pour créer les paramètres idéaux pour nous accrocher jusqu’à l’âme! Je m’y suis attachée, je dois le dire, Miles c’est mon préféré! Sa vibe et sa pureté! Si j’avais à prodiguer un conseil pour les récalcitrants n’ayant pas encore aimé Spiderman 2, donnez-lui du temps, cela vaut le coup, rencontrer des personnages bien connus des comics Spiderman et les dérivés, un pur plaisir. Étrangement, j’ai bien aimé perdre face à des boss, me donnant du défi en quantité suffisante.

L’aspect sonore:

Bon, je vais faire un petit high five pour la chanson du générique de fin, allez l’écouter, Swing de Earthgang feat. Benji, un pur délice aux sonorités modernes de Spiderman à la Miles Morales. Durant toute l’aventure, c’est un pur plaisir de se laisser porter par des sons et effets, ainsi que la musique accompagnant nos actions, j’adore jouer Miles Morales car sa musique est plus stimulante!

Cinématique:

Spiderman ne serait pas aussi bon sans ses cinématiques endiablées d’action et orné de problèmes humains. Anxiété de performance, incapacité de maintien d’emploi, inquiétude et colère, beaucoup de sentiments bien humains apportés dans les cinématiques. Et des discussions par téléphone apportent beaucoup d’humanité et de vivant dans cet univers que nous chérissons tous. Le seul point négatif de tout le jeu est le nombre de bugs, oui le jeu est fluide, jouable et amusant, mais lors de transition vers les cinématiques, il m’est arrivé de devoir repartir le jeu car l’image n’affichait plus. J’ai même passé proche de perdre les unités de stockage de ma console.

Conclusion:

Spiderman 2 est le meilleur jeu que j’ai joué cette année, une expérience transcendante dans l’histoire de Peter et Miles. Tous les aspects du jeu semblent avoir été pensés, preuve que Sony prend soin à présent de son héros, j’espère l’apparition de Spider-Gwen dans un prochain opus, et surtout, un élargissement de l’univers 1028 pour faire un MGU super important, digne successeur du MCU. Prochain arrêt, Wolverine!

Note personnelle : 10/10

Signature : SkyFarron

Le jeu est disponible en exclusivité sur PS5 :

Sony

By SkyFarron

Critique et passionnée du jeu vidéo

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

Partagez cet article à votre entourage!

Partager c'est nous aider dans notre passion!

%d blogueurs aiment cette page :