Zack Zero – la critique

Zack Zero est un héro qui doit sauver sa bien aimée des mains du vil Zulrog.  Une trame narrative simple, mais qui sied  très bien aux jeux de plateforme comme celui-ci. La production de Crocodile Entertainment est offerte au joueur en exclusivité sur le PlayStation Network depuis le 17 janvier de cette année, au coût de 12.99$. 

Graphismes :

Zack Zero est un jeu coloré et aux environnements variés. Le joueur passera par les montagnes, les villages de sables, les grottes et les cavernes de lave en y rencontrant des ennemis plus ou moins variés. Par contre, les graphismes ne sont techniquement pas au top, dans le jeu ce n’est rien de bien accrochant mais dans les cinématiques de jeu on pourra vite s’en rendre compte. Certains passages ne seront pas sans rappeler, aux plus vieux joueurs, des souvenirs (par exemple Ghosts and Goblins), ce qui est, je dois dire, très agréable. Les cinématiques entre les niveaux sont assez bien faites, quoique fixes.

Durée de vie :

La durée de vie de ce titre n’est pas très élevée. Comptez environ cinq heures pour terminer l’aventure en prenant votre temps. C’est peu mais c’est correct pour un titre du genre. Les niveaux sont variés et se renouvellent au fur et à mesure que le joueur progresse, ainsi, le jeu n’est pas trop répétitif. Certains « boss » feront plus d’une apparition et les ennemis ne changent pas beaucoup mais le rythme du jeu alterne entre les combats et la plateforme pour plus de plaisir. Trame-Sonore :

Les pièces musicales entendues dans Zack Zero sont très appropriées et de très bonne qualité. On  arrive à se sentir à la conquête de l’univers, malgré que l’on ne visite qu’une seule planète dans le jeu. Le style porte un peu vers l’humour qui, finalement, ne sera pas très présent. En contrepartie, durant les cinématiques entre les niveaux on peut entendre le pire narrateur de l’histoire de la narration, ça te brise totalement l’ambiance. Les exclamations et le ton donnent souvent de mauvaises indications sur la ponctuation et le sens même du texte.

Scénario :

Le scénario, presque inexistant, est gâché par le narrateur médiocre et la présence d’une fin qui dit clairement, et je cite « À bientôt dans une nouvelle aventure de Zack Zero… ». S’il n’y a pas de suite, je n’aurais jamais de fin à mon jeu ? Les noms choisis (Zulrog) n’ont rien d’original ou de charmant et les messages qui apparaissent dans le bas de l’écran au long du jeu sont pas mal inutiles et fatigants.

Jouabilité :

Zack Zero est un jeu d’action et de plateforme à défilement latéral assez classique. Les contrôles sont instinctifs et la variété qu’apportent les différents pouvoirs permet de ne jamais s’ennuyer. Les quatre formes : de base, de feu, de terre et de glace, seront utilisées pour activer des leviers, sauter plus loin ou encore ralentir les objets, c’est très bien exploité malgré une faible présence de puzzle. Les mouvements de Zack sont un peu imprécis mais rien de bien dérangeant tant qu’on ne tombe pas dans l’aspect de profondeur, où là, ça peut vite devenir imprécis. L’alternance plateforme et combat est bien balancée et la plateforme assez réussit.  Les combats seront souvent frustrants car la période durant laquelle le personnage peut se remettre d’un coup ou d’un tir est hyper courte. C’est la même chose quand on tombe au sol, Zack se relève bien trop lentement, ce qui fait mourir le joueur continuellement contre les boss. En contre partie, les points de contrôles ne sont que très rarement éloignés les uns des autres.

L’autre problème, c’est les ralentissements quand il y a un peu trop d’ennemis à l’écran ou que les boss tombent ou frappent le sol. Ce n’est rien qui gâchera l’expérience du jeu mais c’est un point noir. Les pop-ups sont beaucoup trop présents, quand on joue en ligne(en plus de faire geler la console) on revoit sans cesse « ladyeira détient le record de cette scène » ou encore « vous détenez le plus haut record dans vos amis », j’espère bien, je suis le seul qui y joue! C’est interruptions viennent sans arrêt briser le rythme du jeu, je conseil donc de jouer hors ligne. Aussi, les points de sauvegardes se font en même temps que les points de contrôles, il est donc possible de fermer le jeu à n’importe quel moment sans rien perdre.

Conclusion :

Finalement, Zack Zero est un bon jeu mais trop inconstant. La durée de vie et les graphismes sont corrects, les musiques sont excellentes mais la narration est pitoyable. Les contrôles sont parfaits, la jouabilité est inconstante principalement à cause des bogues et le scénario est oubliable. Malgré tout le jeu est bon et se laisse traverser avec plaisir. Les amateurs de jeux de plateformes devraient y trouver leur compte, les autres devraient peut-être passer à côté.

Note finale : 7/10

Points positifs :

  • Variété au niveau des environnements et de la jouabilité.
  • Musique de très bonne qualité.
  • Contrôles bien choisis.
  • Décors enchanteurs.

Point négatifs :

  • Narration de piètre qualité.
  • Bogues et ralentissements un peu trop présents.
  • Pop-ups envahissants.
  • Scénario oubliable.

Caractéristiques :

  • Développé par Crocodile Entertainment.
  • Voix et textes en français.
  • Jeu d’action et de plateforme en 2D.
  • Mode solo uniquement.
  • Offert sur PS3 en exclusivité.

Merci à Crocodile Entertainment pour le jeu

MISE À JOUR : 27 mars

Le correctif 1.01 améliore le jeu. Peu de temps après la sortie du titre, Crocodile Entertainment me contactait pour connaitre les plus gros points faibles du jeu. C’est tout à leur honneur.

Voici donc les améliorations apportées au jeu : les pop-ups sont beaucoup moins envahissants et les bogues moins présents. Les combats sont moins frustrants car la période durant laquelle le personnage peut se remettre d’un coup ou d’un tir est allongée; même chose quand le personnage tombe au sol. Aussi, quand on tombe dans un trou, l’animation ne se fait plus 3-4 fois de suite parce qu’on meurt au même endroit, à la deuxième fois on revient au jeu sans attendre. D’autres petites corrections non dignes de mention font certainement leur apparition.

Puisque le jeu avait perdu des points à cause de tous ces petits accros, je me dois de lui mettre une nouvelle note. Vraiment, c’est super une compagnie qui prend soin de son jeu, et donc, de ses joueurs.

Note finale : 7.5 sur 10

Publicités

Un commentaire sur “Zack Zero – la critique

  1. Pingback: Zack Zero se refait une beauté | Facteur Geek

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s