La Wii en fin de vie nous apporte d’excellents titres comme Xenoblade Chronicles, Zelda: Skyward Sword, etc. Mais est-ce que ramener un nouveau volet de la franchise de Mario Party s’avère pertinent? Mario Party 9 rime t-il avec le mot neuf ou s’est encore comme à la sauce du numéro 8, c’est-à-dire du réchauffé sans saveur? Suivez-moi lors de ce test pour avoir réponses à vos questions.

Un scénario?

Le jeu débute avec Mario et sa ribambelle de camarades qui observent le ciel à l’aide d’un télescope. Mario avec son sens aiguisé d’observation, remarque que les étoiles sont téléportées vers une autre galaxie. Qui se cache derrière ses actions impures? Nul autre que Bowser, mais je soupçonne que vous aviez déjà deviné n’est-ce pas? Qui dit Bowser, dit évidemment le pouvoir. Et c’est bien ce qui se trame de par ses gestes. Des étoiles??? Ah oui en… sacré Mario Galaxy qui revient l’instant de replacer toutes ses étoiles en place. C’est alors que l’aventure débute pour la bande du plombier moustachu.

Durée de vie et modes de jeu:

Le but recherché ayant complètement changé, l’objectif est maintenant d’amasser le plus d’étoiles possible en les collectant via les différents plateaux du jeu. Pour ce faire, vous devrez les prendre aux différents lieutenants de Bowser. Vous pourrez arriver à vos fins avec l’aide de vos amis, mais cette alliance peut devenir très rapidement fragile. Alliance certes, mais ne jamais oublier que le but recherché étant d’avoir le plus grand nombre d’étoiles à la fin, le côté compétitif revient vite à l’avant-plan. L’aventure se constitue de 80 minijeux. C’est du minijeux en ta… comme dirait l’autre. Ils sont inédits, originaux et jouissifs pour la plupart. Comme Super Mario Bros Wii, le délire est à l’honneur à quatre joueurs. Bref, le jeu est réussi en solo, mais c’est en multi que ce titre prend tout son sens. Si après toutes ses heures de rire et fou rire, vous en avez pas encore assez, vous pourrez toujours refaire les jeux pour débloquer des items bonis comme de la musique, des trésors, etc. Tout ça accessible à partir du musée.

Les couleurs signées Nintendo:

On s’entend que le graphisme n’est pas un aspect très important à prendre en considération dans ce genre de jeu. Comme c’est un jeu de Nintendo, les couleurs présentes sont très vives et chaleureuses. La réalisation des différents niveaux et plateaux de jeux est impeccable. Les minijeux sont tous différents et on a que très rarement l’impression de ressemblances entre eux. La fluidité est de mise, je n’ai rencontré aucun problème de ce côté. Autre point souvent oublié, car il y a de nombreux textes à lire à l’écran, tout reste parfaitement lisible. Avec le nombre de règles et commandes différentes à assimiler pour chaque jeu, s’il avait fallu que ce soit le contraire, ça aurait été désastreux. Petit point négatif cependant, pourquoi ne pas avoir optimisé le jeu pour l’utilisation du câble composante qui est vendu pour les télés HD. Un peu comme Super Mario Bros Wii.

 

Bande originale et trame sonore:

Vous êtes clairement devant un jeu familial et de party. Dès le début et tout le long de vos parties, vous aurez droit à une musique rythmée et entraînante qui plaira à tous. Du plaisir festif pour vos oreilles. La musique est un heureux mélange des différents univers de Mario, mais remis au goût du jour. Le jeu est offert en français, mais sous-titré seulement. Hé puis rien de bien surprenant, depuis quand Mario parle de toute façon.

Une wii-mote seulement:

S’il peut sembler complexe avec ses nombreuses combinaisons de boutons, la courbe d’apprentissage n’est pas très difficile avec un didacticiel mis en place avant chaque jeu ainsi qu’un mode pratique avant l’exercice final. Une nouveauté qui plaira à certains, maintenant vos déplacements sur le plateau du jeu s’effectuent à bord d’un véhicule. Certes, c’est nouveau, mais n’a aucune implication sur la jouabilité. Si vous jouez de deux à 4 joueurs, vous utiliserez le même véhicule et serez désigné à tour de rôle pour jouer. Vous avez beau être dans le même transport, n’en reste pas moins que l’aspect compétitif reste présent. Un capitaine sera choisi au départ et celui qui campera ce rôle sera appelé à user de stratégie pour piéger les adversaires en les envoyant vers des cases négatives du style, arriver sur cette case et perdre la moitié de ses étoiles. Vos actions influenceront les déplacements des autres ainsi que leur choix. Ah que de plaisir dans la domination.

En conclusion :

Voilà une excellence relance pour une franchise qui en avait grandement besoin après nous avoir offert un dernier volet trop dénudé. Mario Party 9 saura ramener le plaisir vécu avec les itérations qui précédaient le #8. Vous aurez autant de plaisir avec des amis, la famille, votre copine ou copain. Bref un titre qui saura amuser tout le monde sans conteste. Avec une durée de vie à toute épreuve, vous en aurez pour votre argent et ce n’est qu’un simple exemple des points positifs. Mario Party est de retour plus fort et amusant que jamais. Chapeau Nintendo.

Note finale: 8/10

Points positifs:

  • Jeu qui plaira à tous
  • Très grande rejouablité
  • Une durée de vie conséquente
  • Le facteur plaisir toujours présent
  • Les mini-jeux
  • Le mode à 4

Points négatifs:

  • Les nombreux changements peuvent en rebuter plus d’un
  • Pas d’implémentation du câble composante sur les TV HD
  • Absence du multijoueur en ligne
Caractéristiques:
  • Développé par ND Cube
  • Publié par Nintendo
  • Jeu de party
  • Accessible à tous
  • Mode solo
  • Mode multijoueur local
  • Offert en version française

Merci à Nintendo de nous avoir envoyé le jeu pour en faire la critique!