Shaun White: Skateboarding (transforme ton monde) – la critique

Après nous avoir livré une nouvelle franchise sur le snowboard mettant en vedette l’illustre planchiste Shaun White, Ubisoft revient à la charge, cette fois-ci avec un titre portant sur le skateboard. Lors du dernier E3, Ubisoft avait réussi à m’accrocher avec cette idée où l’univers du jeu pouvait se transformer sous notre planche. Bien que ce nouveau genre semblait prometteur, pouvait-il tranformer mon salon en nirvanas du skateboard?

L’histoire:

Lorsqu’un ministère ordonne à toute sa population d’oublier les risques et de se conformer aux règles ternes et sans vie d’une société de plus en plus sombre, la rébellion de certain face à ce régime devient alors imminent. Après l’arrestation du hors la loi Shaun White, le pouvoir de changer les choses nous est légué. Le message est simple, transformer le monde! Après notre passage dans les rues et nos prouesses avec notre planche, les environnements gris et froids ainsi que les habitants sans émotion, se dévoileront sous un jour meilleur. Véritable mixte entre Tony Hawks Pro Skater et de Blob, ce jeu nouveau genre pourra sans doute vous interpeller plus à l’amélioration et la beauté visuel de l’univers qu’à son réel but, qui est d’enrayer la prise de contrôle du Ministère dans New Harmony. Sous forme de missions et à l’aide de notre planche, ce monde quasi-ouvert nous donne l’opportunité de générer le retour de la vie. C’est là que le jeu prend tout son sens, mais je dois dire que même si les missions sont intéressantes, l’histoire ne vient pas me chercher plus que ça. Ce qui est très cool par contre, c’est le pouvoir de modifier l’environnement du jeu et c’est parfois même spectaculaire. Par exemple, la route peut se surélever pour nous donner un module de plus à exploiter. Petit point négatif pour ma part, bien que Shaun White soit à l’origine de toute cette rébellion, je ne le trouve pas assez présent à mon goût dans ce mode. Malgré tout, le souci du détail dans la campagne y est et il y a certainement beaucoup de plaisir à tirer de cette aventure vidéo-ludique.

Les contrôles:

Épouvantables par moments voir même frustrants, c’est le problème en général des jeux de skateboard. Nous ne pouvons pas arrêter comme nous le désirons et il nous est impossible de tourner sur un 10 cents. Avec les années, il y a eu des améliorations au niveaux des contrôles. Je pense entre autre à la franchise Skate de EA, qui avait implémenté les commandes aux sticks pour ce qui est des manoeuvres avec la planche. De son côté, Activision et leur license Tony Hawks Pro Skaters avait développé la possibilité de débarquer de notre planche et se déplacer à pieds dans les endroits plus diffiiciles d’atteinte. Dans Shaun White Skateboarding, il est également possible de jouez avec les sticks et de passer en mode marche. Cependant, ce dernier aspect est loin de me plaire. La fonction pour débarquer de la planche ne répond pas très bien et nous sommes limité dans nos mouvements. Je cherche encore le bouton pour sauter et donc, pour escalader, n’y pensez même pas. Malgré tout c’est petits accrochages, il est possible d’effectuer de belles manoeuvres et d’épater la galerie. Pour ce qui est de la difficulté des manoeuvres, si vous avez déjà joué à un jeu de skate, vous n’aurez aucun problème au niveau de l’adaptation en général. Pour les débutants, des conseils nous sont fournis au fur et à mesure que le jeu progresse, donc c’est un jeu qui sans nous prendre par la main, nous dirige bien à travers les multiples combinaisons de tricks. Pour effectuer un maximum d’effet sur la population et son environnement, nous devons générer un Flow qui, sous forme de jauge, nous donnera ainsi le pouvoir de tout transformer. Ce Flow prend naissance grâce à vos manouevres ainsi qu’à leurs complexités. Nous pouvons également effectuer des grinds sur des flèches imaginaires et de faire apparaître des rampes du sol. En gros, Ubisoft avait beaucoup d’idées et à mon avis, elles ont été relativement bien développées. Notez que pour ceux qui joueront avec la version Wii, vous pourrez utiliser le Balance Board.

Le graphisme:

Plus cartoon que réalistes, les graphismes sont accrocheurs et très colorés. Étant moi-même graphiste de profession, je ne vous cacherai pas que j’aime beaucoup ce genre. Malgré que le réalisme des graphismes n’est pas une chose importante pour apprécier Shaun White Skateboarding, sans dire que nous avons droit à une vieille qualité visuel, il y a certains points techniques laissent à désirer pour un jeu sur console de nouvelle génération. Chose certaine, Ubisoft nous présente un monde pratiquement ouvert qui est haut en couleur. Dans le cas des personnages, un léger manque de fluidité dans leurs mouvements, mais rien de grave, car l’aspect physique est respecté et bien travaillé. Lorsqu’ils sont désinfluencés, les personnages figurants n’ont plus rien à voir avec leur ancienne coquille conformiste et sans émotion. L’évaluation que j’en fait, rend cette mutation de personnages très crédibles. Au niveau de la physique du jeu, comme tous les titres de planche à roulettes, certains obstacles sont frustrants et causes passablement d’ennuis aux joueurs. Malgré tout, les manoeuvres sont bien exécutées et, bien que la loi de la gravité soit violée une fois de plus, les capacités de notre personnage sont étonnantes. Personnellement, pour une première itération de ce genre perçant dans le monde du skateboard, je suis satisfait de ce qui m’est présenté.

Musique et sons:

La trame sonore est une force dans ce jeu. Le répertoire des chansons est fabuleux et se mélange très bien avec ce genre de titre. Du punk rock jusqu’aux mélodies plus relaxes, les musiques s’harmonisent bien avec les niveaux et leurs objectifs. Les voix des personnages sont sans reproche même si les commentaires des  »figurants » sont redondants. Malgré que j’abonde dans le sens qu’il faut des textes recherchés pour agencer avec des scénarios solides. Ici, je n’en fais pas de cas, car nous n’avons pas tout à fait droit à un scénario d’une telle force. Dans un jeu du genre Alan Wake, par exemple, ce serait inacceptable. Pour ce qui est de la trame sonore, c’est un pouce en l’air pour Shaun White Skateboarding.

Les modes de jeu et la durée de vie:

Allons directement sur le vif du sujet, le mode histoire est sans aucun doute, le point chaud de ce jeu. Il est passablement complet et est possède une très bonne durée. Le multijoueurs en ligne nous implique dans des parties en mode versus ou coopératif, sauf que hum hum… Le peu de popularité fait en sorte que la difficulté, est de trouver des gens avec qui partager ce passe-temps. Pour ceux qui désirent tout de même jouer à plusieurs, je vous conseil d’inviter vos amis dans votre salon, c’est toujours une excellente option. N’en demeure pas moins, que ce titre détient une bonne rejouabilité et qu’il ne serait pas honnête de tenir compte du multijoueurs en ligne  »vide de joueurs », pour effectuer mon analyse. À l’image de mon appréciation globale de SWS, je donne la note de passage à Ubisoft pour cet aspect.

En conclusion:

Même si je dois prendre en compte que c’est une nouvelle franchise, pour un jeu qui a demandé trois années à développer, je suis un peu déçu du produit final. J’ai bien aimé y jouer même s’il semblait assez facile par endroit. Malheureusement, je ne crois pas que ce titre puisse plaire à tous et ainsi, déloger les Skate et les Tony Hawks de ce monde. Chose certaine, c’est une percée qui mérite mention et c’est à souhaiter que Ubisoft puisse un jour, sortir une suite à ce titre. Pour ceux qui pense se procurer Shaun White Skateboarding, notez qu’il y a eu une baisse de prix relativement importante. Le prix de ce jeu au lancement était de 60$ et six mois plus tard, j’ai vu une copie de première main à seulement 20$. Si vous le trouver à ce prix et que vous pensez aimer le genre fantaisiste, je vous suggère l’achat, sinon la location est mon conseil.

Note: 7/10

Points positifs:

  • La beauté de l’environnement
  • Bonne harmonisation avec la trame sonore
  • Fluidité des manoeuvres
  • Prise en main intuitive

Points négatifs:

  • Les contrôles ne répondent pas toujours bien
  • Quelques bogues de collision sont à noter
  • L’histoire est peu accrochante
  • Chargements trop longs

Caractéristiques:

  • Développé par Ubisoft Montréal
  • Publié par Ubisoft
  • Jeu de sport arcade
  • Offert sur PC, PS3, Wii et Xbox 360
  • Version anglaise ou française intégrale
  • Mode solo ou multijoueur en ligne
Collaboration spéciale de Yannick Dupuis @yanofthewell
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s