Epic Mickey est un jeu vidéo reprenant l’univers de Disney dans une sorte de conte de fées pour adultes. Il est développé par Junction Point Studios, studio fondé en partie par Warren Spector responsable entre autres des succès System Shock et Deus Ex et édité par Disney Interactive Studios.

L’histoire:

Avant même qu’il ne soit aussi célèbre, Mickey entra par accident dans le laboratoire du sorcier Yen Sid, en traversant un miroir. Un sorcier tentant de créer un monde pour les personnages oubliés de Disney, dont Oswald le lapin chanceux. Profitant de son absence, Mickey voulut essayer, mais créa par inadvertance le Fantôme noir. Pris de panique la souris s’enfuie et laisse derrière elle un beau gâchis qui se transformera en monde lugubre nommé : Le Monde de La Désolation. Les années passent, et Mickey connait la gloire et la fortune. Un jour, toutefois, il est entrainé de force dans le monde créé par Yen Sid. L’univers que le sorcier avait créé avait pendant ce temps été dévasté par le Fantôme, avec l’aide du Savant fou. Propulsé dans cet univers inspiré de Disneyland, Mickey devra tout faire pour empêcher Oswald d’arriver à ses fins.

La durée de vie:

Epic Mickey est d’une longueur descente. Il vous prendra environ 15 heures pour terminer la quête principale. Et comme le jeu a plusieurs fins différentes tout dépend des choix effectués, le facteur de rejouabilité est présent. Par contre, malgré le haut nombre de quêtes secondaires à effectuer données par les habitants du monde de la désolation, force est de constater qu’elles deviennent répétitives et souffrent d’un manque d’originalité. C’est souvent de devoir se rendre du point A au point B, et ce, en repassant par les mêmes niveaux. C’est à se demander si les développeurs ont manqué d’imagination pour les quêtes secondaires après avoir tout donné pour l’histoire principale. Les choix moraux sont présents que ce soit des décisions du côté du bien ou du mal, l’histoire changera et vous fera recommencer l’histoire au moins une autre fois, mais de l’autre côté. Question de voir quel sera l’impact de vos choix sur le monde créé par Oswald le Lapin Chanceux !

Les contrôles:

Les contrôles sont très bien expliqués par un didacticiel au début du jeu. On devra utiliser les deux principales manettes de la Wii. La Nunchuk pour les déplacements et la Wii-Mote pour les autres actions. Ils répondent bien et de manière fluide. Le personnage se contrôle assez bien malgré quelques problèmes de caméra. Mais, on peut recentrer la caméra grâce à un bouton. Là ou je ne comprends pas par contre c’est comment des franchises tel que Ratchet & Clank et Super Mario Galaxy qui sont des jeux de plates-formes réussissent très bien avec la caméra et qu’un jeu comme Epic Mickey éprouve de graves problèmes de ce côté. Malgré ce qu’en dit Warren Spector {Les joueurs qui éprouvent des difficultés de caméra avec ce jeu ne savent pas jouer}. Bref, pour moi c’est le gros point négatif de cet opus.

Le graphisme:

Avec un jeu qui se passe dans l’univers de Disney, on est en droit de s’attendre à un univers coloré et joyeux. C’est le cas, mais c’est en jouant que ça le devient. Les décors sont moroses et teintés de gris. Mickey doit redonner des couleurs en peinturant certaines parties du décor. Parlant des décors, ils sont interactifs, mais pas tous. On doit par exemple, soit appliquer du diluant pour faire disparaître certaines parties ou bien utiliser de la peinture pour faire appaître certaines parties pour faire avancer la quête. Du côté des personnages, ils sont bien modélisés. Dommage toutefois de constater que les expressions faciales sont quasi-inexistantes. J’ai aussi vécu quelques ralentissements, mais rien pour altérer l’expérience. Le jeux est parsemer de niveaux 3D et surprise quelques parties du jeu sont en 2D. La joie se lisait sur mon visage. De revivre les aventures de Mickey dans les vieux films en noir et blanc ainsi que la bonne vieille musique m’a rendu nostalgique. De voir les décors, les animaux décolorés rajoute une dimension particulière.

Musique et sons:

Je vais commencer avec la musique qui est de bonne qualité, surtout dans les niveaux 2D. Au sein de ces derniers, vous retrouverez la musique originale des vieux films de Disney, ce qui est fort agréable. Dans les niveaux 3D, les pièces musicales sont biens sans pour autant vouloir vous procurer la musique pour l’écouter à l’extérieur du jeu. Elles ont tendance à devenir répétitives puisqu’il n’y a qu’une seule musique par environnement ou situation. La ou le bas blesse par contre, il n’y a aucun personnage qui parle avec un langage compréhensible. À part le narrateur du début, les personnages ont plus un dialecte à la The Sims. Ce qui a pour résultante que vous devrez lire du texte et beaucoup de texte.

Conclusion:

Voilà une très bonne surprise que ce Epic Mickey. Pas parfait certe mais beaucoup de positif que de négatif. Une histoire fort bien ficelée avec ses phases 2D et 3D. Le seul véritable problème est comme dans bien d’autres jeux de ce style et j’ai nommé la caméra. Peut-être un frein pour certain voire un irritant pour certain, mais de grâce ne vous arrêtez pas à ce détail. Sinon vous passerez à côté d’un très bon jeu sur la console de Nintendo. Warren Spector a le don d’écrire des histoires inspirées pour ses scénarios et ce jeu n’y échappe pas. Un must pour tous les possesseurs de Wii. Donnez-lui une chance et vous ne serez pas déçu. Le jeu est offert en édition normale ou de collection et est bilingue.

Cote FG: 8/10

Points positifs:

  • Histoire bien ficelée
  • Personnages et environnements bien détaillés
  • Quête principale intéressante
  • Plusieurs quêtes secondaires
  • Très bonne durée de vie

Points négatifs:

  • Problèmes récurrents de caméra
  • Personnages ne parlent pas
  • Quelques ralentissements à prévoir

Caractéristiques: