Dredd (3D) – la critique

Après un premier jet très moyen en 1995, le Juge Dredd est de retour. Sera t-il mieux réalisé cette fois? L’histoire sera t-elle plus captivante? Après une petite soirée au cinéma, je peux répondre par l’affirmative: ouais c’est vraiment meilleur.

Dreed 3D est un film de science-fiction poste-apocalyptique realisé par Pete Travis (Angles D’attaque) et écrit par Carlos Ezquerra (Judge Dredd de 1995).
Synopsis: 
L’histoire se déroule en Amérique dans un futur ou toutes les terres de la Côte-Est des États-Unis sont irradiées. L’action est concentrée dans la ville de Mega City Un. Cette ville est emmurée et regroupe toutes les villes de Boston et Washington. C’est un peu plus de 800 millions d’individus qui y vivent. Malheureusement,  la cité est gouvernée par le crime ou la seule autorité est dictée par les juges qui possèdent le pouvoir décisionnel de tout ce qui se passe.
Le scénario prend place dans un méga bloc appelé Peach Trees où vive 80 000 personnes. Alors que trois cadavres sont retrouvés couchés sur le sol, le juge Dredd et sa jeune collègue Anderson qui soit dit en passant est une mutante dotée de pouvoirs spéciaux, sont appelés à investiguer sur la mort suspecte de ces trois cadavres. Le Juge Dredd se rend compte alors que les trois victimes étaient intoxiquées avec une nouvelle drogue appelée « slo-mo ». À partir de ce moment, Dredd décide d’enquêter sur cette nouvelle substance. C’est ici que le film prend véritablement son envol avec les événements se bousculant à un rythme effréné et dans un flot de scènes d’action sans arrêt qui se précipite jusqu’au dénouement final.
Comparé au premier film, les points positifs sont très nombreux. De l’action à profusion, une histoire captivante et qui se tient, un bon jeu de la part des acteurs et une belle facture visuelle. Parlant aspect visuel, je vous préviens, le film s’avère être un festival de l’hémoglobine. On a droit à de la violence très graphique.
Par contre, tout n’est pas que positif. Quelques petits moments qui manquent de réalisme et la 3D. Encore une fois, ce film fait la preuve que cet aspect n’est pas maîtrisé par tous les réalisateurs. Toutefois, les scènes intégrants un effet de ralenti sont biens réalisées, mais vraiment trop nombreuses pour ne pas venir casser occasionnellement le rythme.
Cote FG: Un très bon 8 condamnés sur 10
Acteurs principaux:

  • Karl Urban  dans le rôle de juge Dreed
  • Olivia Thirlby dans le rôle de Anderson
  • Lena Headey  dans le rôle de Ma-Ma
  • Wood Harris  dans le rôle de Kay

Site officiel: http://dreddthemovie.com/main.html#/en/home
Twitter: Maxime Duclos @sirmaximum