(CRITIQUE) Crysis 3

 

Le premier volet fut surprenant et une révolution côté graphisme, le deuxième fut acclamé de tous et avec The Witcher 2 devenu une véritable référence le temps venu de tester sa machine à fond. Alors avec le troisième volet offert maintenant, quand est-il? Hé bien mon expérience fut l’une des meilleures que je me suis mis sous la main et voici le pourquoi de mon enthousiasme.

Le scénario:

Le jeu se déroule toujours à New York en 2047, mais cette fois la ville est placée en quarantaine sous un dôme, et s’est retrouvée envahie par la jungle et la désolation. Le joueur incarne Prophet à nouveau, face aux forces armées du C.E.L.L. et à la race extraterrestre Cephs.

Suite logique du deuxième chapitre, la prémisse se veut fort intéressante et intègre une histoire dont je ne peux décrocher. J’ai dû le mettre de côté le temps des besoins primaires de l’être humain pour ensuite y retourner jusqu’au dénouement final. Pour ceux se posant la question, vous ne serez pas dépaysé s’il s’agit de votre première fois, car dans le menu il y a un onglet nommé « Précédemment dans Crysis » qui explique très bien les évènements précédents à Crysis 3.

(CRITIQUE) Crysis 3 #1

Durée de vie et modes de jeu:

Dès le début j’ai été conquis, pourtant cet effet s’était estompé quelque peu au cours de la campagne de Crysis 2. Ce qui est totalement le contraire avec le petit nouveau de Crytek. Une campagne qui côté durée de vie ressemble à son prédécesseur avec des éléments de surprises et des retournements de situations. Par contre, il me semble de prime abord que la longévité semble plus courte. Une aventure qui vous prendra environ une dizaine d’heures. Un peu plus ou moins, selon votre choix de difficulté choisi. Sachant que cette dernière a été rabaissée comparée aux autres volets, je vous conseille tout de suite de proscrire le niveau Facile. Commencez au moins au niveau Normal voire même plus pour avoir droit à un meilleur défi. Option intéressante, n’importe où pendant le déroulement du jeu, on peut changer la difficulté. Aux 10 heures de jeu, vous pourrez y rajouter quelques heures de plus jumelées au volet exploratoire. À la clé, des documents à trouver dans le but d’approfondir l’histoire. Chaque mission compte certains objectifs principaux à accomplir et certains autres secondaires. Un peu comme auparavant, vous aurez aussi droit à une galerie audio et vidéo qui se déverrouille en avançant dans l’histoire.

En ce qui à trait à ce qui est offert en ligne, c’est très similaire à ce que l’on a vu auparavant de la part de Crytek. Malgré des échanges à 16 joueurs seulement, les développeurs ont tenté de rattraper le tir en offrant un choix de 8 déclinaisons allant du traditionnel “Deathmatch” à la capture d’objectifs ou bien la conquête de différents points sur la carte. La nanocombinaison est à l’honneur en offrant ses pouvoirs aux deux clans en ligne. Ce qui au final devient bordélique, car on a droit à un festival de corps à corps au lieu de combat au fusil. Dernier point, on a droit à la sauce Call Of Duty. Vous êtes débutants? Bonne chance, car vous commencerez avec une arme basique contre des vétérans aguerris faisant usage d’armes beaucoup plus sophistiquées. Tout de même, un peu de persévérance et quelques heures plus tard, vous y trouverez du plaisir.

(CRITIQUE) Crysis 3 #2

Mécaniques de jeu:

Vous avez joué à Crysis 2? Tant mieux, car vous vous retrouverez en terrain connu. En fait peu ou pas de nouveautés sont présentes. La jauge d’énergie est toujours présente se divisant en deux options: armure et camouflage. Vous pourrez toujours essayer de passer le jeu à la bourrin, mais je vous conseille de favoriser la furtivité. En passant, on peut utiliser les armes des Cephs et j’adore l’arc. Si vous manquez de munition, il y a un problème et si jamais la situation se produit, explorer votre environnement, il y a des caches d’armes un peu partout. Chaque ennemi semble avoir une faiblesse pour un type d’arme distinct. Faites des tests et vous serez à même de le constater. Amère déception, car, j’ai vécu le même problème que dans le deuxième chapitre, c’est-à-dire que très souvent, mon personnage bougeait sans que je ne touche à la manette. Je n’ai pas encore compris ce qui crée ça, mais c’est fatigant pas à peu près. Dernier point, le système de piratage est très présent, mais combien efficace! Vous pourrez soit prendre le contrôle des tourelles, désamorcer des mines, ouvrir des portes, etc. La mécanique pour y parvenir est une question de synchronisme et il vous faudra quelques essais pour trouver votre tempo. Chaque bon coup lors de votre aventure vous permettra de recueillir des points d’optimisation dans le but d’améliorer vos capacités. Croyez-moi, ça fait une sacré différence

(CRITIQUE) Crysis 3 #4

Graphisme:

J’y ai joué sur Xbox 360 et avant que ce jeu n’arrive dans ma console, Halo 4 ne pouvait être égalé. C’est maintenant chose du passé. Crytek a toujours su pousser son CryEngine à la limite et c’est encore le cas ici. Les milliers de particules, les effets d’ombrages, la ville de New York complètement ravagée, les effets de l’eau, bref que de l’excitation pour le cristallin. Par contre, avec un monde rempli de détails, il a quelques bogues quand même. J’ai aperçu des bogues de collision, des textures se chargaient en avançant, le jeu est scripté jusqu’à un certain point et j’ai vécu plusieurs baisses du côté du taux de rafraîchissement de l’image.

Les personnages sont bien modélisés, les détails sont à couper le souffle. Les explosions et les effets de feu sont tellement impressionnants. La réalité est poussée à l’extrême. Cependant, le jeu n’est pas exempt de défaut. Les cinématiques sont aussi belles que les phases de jeu. Bref, sera très difficile à battre cette année point de vue visuel et artistique.

(CRITIQUE) Crysis 3 #3

Musique et bruits ambiants:

Tout comme Crysis 2, la bande originale en met plein les oreilles. De l’action  musicale en quantité et en qualité. De plus, si vous l’appréciez, vous pourrez toujours l’entendre dans la section Galerie Audio. Les dialogues sont bien et on sent un grand stress dans les conversations. Le jeu est disponible en version intégrale anglaise ou française. Autant j’étais exaspéré par le fameux “bouclier activé` à chaque activation, cette fois-ci les développeurs ont cru bon de corriger le tir et du coup, permet une meilleure expérience. J’ai adoré les interactions avec les protagonistes tout au long. Le facteur immersion à son meilleur.

Chapitre final:

Est-ce qu’avec la finale de ce troisième volet, nous aurons droit à un Crysis 4? Je n’en dirai pas plus, par contre si jamais nouveau chapitre il y a, ça risque d’être fort impressionnant sur la prochaine génération de consoles.

(CRITIQUE) Crysis 3 #5

Cote FG: 9/10

Points positifs:

  • Scénario qui explique bien des choses
  • Campagne solo solide et diversifiée
  • Un graphisme à couper le souffle
  • Une bande originale solide
  • Changement de difficulté n’importe quand

Points négatifs:

  • Quelques bogues gênants
  • Le personnage qui bouge seul sans la manette en main

Caractéristiques:

  • Développé par Crytek
  • Publié par EA
  • Jeu de tir à la première personne
  • Mode solo et multijoueur en ligne
  • Offert en version intégrale anglaise ou française
  • Disponible sur PC, PS3 et Xbox 360
  • Site officiel: http://www.crysis.com/fr/crysis-3
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s