(CRITIQUE) The Bridge

Tout bon jeu de puzzle nous cloue sur le siège pendant plusieurs heures. Développé par Ty Taylor and Mario Castañeda, The Bridge ne fait pas exception à la règle mais n’est pas épargné de quelques petites failles… qui passeront inaperçues.

The Bridge est la rencontre d’Isaac Newton, l’illustre physicien, et Morits Cornelis Escher, connu pour ses dessins représentant des architectures impossibles à réaliser. Il s’agit d’un jeu de casse-tête où le but est très simple. Vous jouez un petit bonhomme qui doit atteindre une porte alors que vous manipulez la gravité et ré-évaluer vos perceptions de l’espace et des lois de la physique. Vos prouesses intellectuelles et votre patience sont mises à rude épreuve à travers 48 casse-têtes aussi loufoques et psychédéliques les uns que les autres.

ss_1ce4e1e926d5c58bc4f89a56ab247339f970d578.1920x1080

Le jeu frappe d’abord par une direction artistique impressionnante! C’est de l’art pur et simple! Le tout est en noir et blanc dans un style lithographique. C’est sans oublier les effets sonores alors que notre personnage est dessiné avec un crayon à la mine. Nous entendons ce crayon et lorsque notre personnage flotte dans les airs, on entend le tout comme si une feuille tombait. Direction artistique… AUCUN reproche! On revisite les puzzles après avoir complété le jeu et chacun a subi un changement radical. On n’a pas l’impression de refaire le même puzzle.

Dès le début du jeu, un tutoriel vous laisse découvrir les contrôles. Si la jouabilité est simple et efficace, il n’en est pas moins un peu lent. Lorsqu’on tourne le niveau, il n’y a qu’une vitesse et lorsqu’on pivote aussitôt de l’autre côté, il y a un petit décalage telle une roue qui freine doucement. Les erreurs sont impardonnables… mais pas tout à fait puisque vous pouvez « effacer » votre parcours jusqu’au tout début afin de recommencer le puzzle en tenant le bouton Espace. Si vous appuyez à répétition, le jeu semble s’arrêter pour mieux repartir. Le menu Pause est également embêtant puisque lorsque vous voulez sélectionner une option, le tout est assez lent.

ss_337c7a5fa7772fe96a4f5abf3034dfaf2f9bb8ad.1920x1080

C’est sans oublier le poids excessif du produit (500 Mo) et son prix qui sont, à mon avis, trop élevés pour un jeu de puzzle. Malgré ses faiblesses, je suis resté accroché pendant près de 3 heures sans prendre une pause et le tout se complète en un peu plus de 5-6 heures et additionnez à cette durée les frustrations suite à vos erreurs. En somme, The Bridge est une oeuvre d’art à travers un jeu de puzzle brillant! Attendez une baisse de prix si vous le souhaitez… mais The Bridge est un véritable bijou visuel!

Points positifs :

  • La direction artistique… WOW!!! Et Re-WOW!!!
  • La jouabilité simple! C’est un jeu de puzzle!

Points négatifs :

  • Produit lent pour sélectionner les options et autres…
  • Poids excessif pour un jeu de puzzle…
  • Son prix…

Fiche :

  • Nom : The Bridge
  • Développeur : Ty Taylor and Mario Castañeda
  • Site : http://thebridgeisblackandwhite.com/
  • Disponible sur : Steam pour 14,99$
  • Style : Puzzle
  • Joueur : 1
  • Langue : Anglais/Français Intégrale (selon la langue d’installation de Steam)

Publicités

Un commentaire sur “(CRITIQUE) The Bridge

  1. Pingback: The Bridge arrive sur Xbox One, Playstation, Ouya et Wii U | Facteur Geek

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s