(CRITIQUE) escapeVektor

Les jeux de style casse-tête ne datent pas d’hier. Ça date de… bien avant Pac-Man même si ce dernier a été la bougie d’allumage avec Burger Time, Tetris et tous les autres jeux du genre. escapeVektor est un jeu qui rejoint donc le Nintendo eShop pour la 3DS et le PlayStation Store pour la Vita mais… est-ce que ça vaut le détour? *Jeu testé sur Nintendo 3DS

escapeVektor, du studio Nnooo, fut d’abord lancé sur WiiWare en tant que Chapter One. Le jeu, pour 500 points, contenait 30 niveaux (nommés nodes) à travers 5 mondes (zones). Malheureusement, le jeu n’a jamais eu de suite et les joueurs sur consoles avaient malheureusement 500 points de perdus. Le jeu est maintenant sorti sur PS Vita et 3DS dans des versions complètes et j’insiste sur COMPLÈTES! Le jeu présente un total de 150 nodes sur 27 zones ce qui est énorme!

escapeVektor est le jeu typique de casse-tête! En fait, prenez Tron et Pac-Man… Hop dans le mixeur et vous avez escapeVektor. Vous contrôlez une flèche à travers une sorte de réseau informatique qui a de quoi rappeler le système de piratage de Deus Ex ou encore le jeu A Virus Named Tom de Misfit Attics Studios. La référence à Tron est en fait le style graphique très rétro qui se marie bien avec le jeu en tant que tel. Pas besoin de gros graphismes pour un jeu de puzzle, n’importe quel joueur vétéran le sait. La référence à Pac-Man est que vous devez aussi éviter des formes bizarres qui suivent parfois un trajet linéaire alors que d’autres seront à votre poursuite.

Avant de démarrer un niveau, on peut voir son ensemble et dès qu’on est prêt, on est lancé! À la manière de Burger Time ou Pac-Man, vous devez traverser TOUTES les lignes blanches d’un niveau. Facile? Non! Vous devez aussi trouver la sortie. Difficile? Presque! Vous n’avez qu’une vie et si vous êtes sur le point de finir le niveau et qu’une « pixelisation » vous percute… vous recommencez le niveau au complet! Mortel? Voilà! Plus vous avancez, plus vous mettez « Vektor » à jour et plus vous obtiendrez les améliorations… que vous pourrez utiliser à TOUT moment dans les niveaux précédents. Les améliorations sont des bombes et des élans de vitesse mais… vous en aurez besoin! Le facteur rejouabilité est grandiose pour ceux qui veulent améliorer leurs scores.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

Le jeu est extrêmement difficile et impose au joueur un apprentissage rapide même si on comprend très rapidement la mécanique. À cause des plans utilisés et la vitesse, un accident arrive trop souvent. Les maîtres du genre vont apprécier les 150 niveaux et le défi proposé puisque le jeu évolue constamment en termes de chemins à prendre sans oublier les nombreux détails ajoutés durant la progression même d’un niveau. En plus d’un tableau des meneurs pour les scores, le jeu offre un système de médailles pour ceux qui veulent finir le logiciel au complet ce qui demande des heures et des heures et peut-être une visite à l’hôpital. Le jeu détonne par son ambiance musicale rétro mais rythmée de quoi nous plonger dans cet univers de pixels et ces réseaux de labyrinthes. Les niveaux sont chargés en un peu moins de trois secondes ce qui offre une expérience quasi-instantanée des plus agréables. On peut également voir l’énergie de la pile et l’heure… heureusement puisque le jeu est captivant! Il n’est donc pas surprenant de jouer à ce jeu et voir que l’heure est… 1:30?

Version 3DS oblige, qu’y a-t-il de plus? Bien sûr la 3D qui est, à ma grande surprise, réussie pour un jeu du genre. Bien qu’inutile par moment, l’effet est bien travaillée. Il y a aussi l’utilisation des deux écrans pour offrir une visibilité verticale en plus d’une fonction pour éloigner la caméra durant la partie. Cependant, il aurait été intéressant de pouvoir utiliser des fonctions tactiles pour les menus même si la disposition des zones est sur les deux écrans. C’est sans oublier que certains niveaux contiennent des sorties secondaires. Cela vous permet donc de déverrouiller des secteurs à l’avance.

escapeVektor est une réussite! Si vous êtes un fan fini des jeux de casse-tête ou de jeux à saveur rétro, ne vous souciez pas de son prix de 10$ surtout que le jeu est cinq fois plus grand maintenant qu’il le fut sur WiiWare. Pour les autres, essayez-le chez un ami car il n’y a pas de démo disponible ce qui est très dommage. Mais je le répète : pour 10$, les 150 niveaux sont vôtres au lieu de 30 pour 5$ sur Wii Ware. Cela vaut pour la PS Vita et la 3DS. La 3DS offre l’avantage des deux écrans mais les joueurs de PS Vita ne devraient pas non plus rater cette perle.

Verdict: 9/10!

Points forts :

  • L’aspect rétro (difficulté, graphismes, ambiance sonore)!
  • Jouabilité et éconographie simple à figurer!
  • Très ample de contenu et la rejouabilité!

Points faibles :

  • Aucune fonction tactile…
  • Effet de zoom-out plus ou moins efficace
  • Aucune démo…

Publicités

Un commentaire sur “(CRITIQUE) escapeVektor

  1. Pingback: (Top 05 FG – Jeux Vidéo) Les titres "indies" du eShop 3DS! | Facteur Geek

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s