(CRITIQUE) Oniken, une fusion de Ninja Gaiden et Contra

Oniken est un jeu de plateforme distribué sur Desura pour cinq dollars. Pour les intéressés, il est aussi en attente de votes sur Steam Greenlight et une démo, comprenant deux niveaux, est disponible. Oniken nous transporte dans un univers apocalyptique classique au scénario de vengeance vu et revu, mais c’est du 8-bit, à quoi est-ce qu’on pouvait bien s’attendre?

Oniken s’inspire des jeux d’action du Nintendo Entertainement System. On y voit une référence à Strider, mais aussi à Ninja Gaiden et quelques autres. Le jeu comprend 6 niveaux assez courts, mais suffisamment difficiles pour que vous les recommenciez plusieurs fois. Chacun des tableaux est divisé en trois parties, celles-ci servent de « check point », mais aussi à remplir votre barre de vie. Par contre, lorsque vous perdez vos trois vies, vous recommencez au premier des trois niveaux, c’est pour cette raison que le jeu conserve une bonne durée de vie; la première partie de chaque niveau sera rejouée plusieurs fois. La durée de vie pourrait en effet semblée artificielle, mais s’ajoute à cela un niveau supplémentaire gratuit avec la dernière mise à jour. Dans celui-ci, votre personnage est doté d’une arme à feu, il y a donc variété dans la jouabilité. Ce niveau fait beaucoup penser à Contra. Bien sûr, il y a un côté artificiel à la durée de vie, mais c’est dans l’esprit de ces bons vieux jeux NES. Enfin, un mode « Boss-Rush » est aussi inclus dans la dernière mise à jour, c’est un petit « plus » intéressant.2012-01-27_22.53.47

Le scénario est raconté par l’entremise de cinématiques à la Ninja Gaiden, mais n’apporte que très peu à l’expérience, sinon une certaine « logique ». Le DLC gratuit s’insère en parallèle avec l’histoire principale.

Pour ce qui est de la jouabilité, nous avons droit à quelque chose d’assez simple. Les niveaux sont variés, nous visitons des environnements enneigés, plus industriels et plus naturels; s’ajoute à cela des niveaux en motomarine qui viennent briser le rythme avec un peu de nouveauté. Nous avançons en tuant des ennemis plutôt variés. Chaque niveau présente un patron de fin, mais aussi un vice patron quelque part dans une des trois parties. Malgré tout, le jeu comporte certains problèmes. D’abord, la manette d’Xbox360 est compatible, mais en aucun cas nous pouvons utiliser le pad, nous n’avons accès qu’au joystick; de plus, le bouton « pause » est « B », ce qui demande une adaptation. Les ennemis sont nombreux et réapparaissent souvent, trop souvent. Nous avons parfois l’impression que nous nous en sortons grâce à la chance seulement et certains moments paraissent beaucoup trop brouillons. Cet élément est frustrant, car nous recommençons au début en ayant l’impression que ce n’est pas de notre faute. Il faut noter que le jeu est très difficile et qu’il demande du temps à maitriser, il n’est pas seulement injuste. Durant les niveaux, nous trouvons des caisses contenant des grenades, une attaque spéciale ou encore un peu de vie pour remplir notre barre presque vide. Cela peut sembler peu, mais ces éléments ajoutent considérablement à l’expérience globale.

oniken03

Oniken est une très belle découverte, rétro dans tous ces aspects, même les négatifs, il nous offre une expérience amusante à un excellent prix. La musique, le graphisme, la jouabilité, l’ambiance, tout est assez bien maitrisé. Un essai est de mise pour tous les amateurs du genre, d’autant plus qu’une démo est disponible.

Points positifs

  • Difficulté bien corsée
  • Petit prix
  • Aspects rétro sans reproches
  • Compatibilité de la manette
  • Niveau supplémentaire gratuit

Points négatifs

  • Souvent trop brouillon
  • Mauvaise répartition des touches sur la manette
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s