(CRITIQUE) Fast & Furious: Showdown

 

Malgré les diverses critiques extrêmement négatives et la cote désastreuse de Fast and Furious Showdown, j’ai décidé de louer le jeu. C’est une bonne alternative parce que prendre 40$ et acheter ce jeu aurait été de la folie. Un petit 6$ pour 3 jours me semblait un choix plus judicieux.

À la base, je ne suis pas un fan des films de la série. J’ai même de la difficulté à concevoir que c’est maintenant le 6ième qui est à l’affiche présentement au cinéma. Mais bon, il y a un public pour ça et je respecte les goûts de chacun. Pourquoi alors j’ai décidé d’y jouer. Parce que j’aime les jeux de chars et je suis curieux.

Modes de jeu

Le jeu nous offre 2 modes mais débutons par la partie histoire. L’intro est plutôt très ordinaire. Deux agentes sont dans un bureau et discutent entre elles des sélérats de classe mondiale et des évènements qui se sont produits lors de diverses missions. En fait, ces petites cinématiques mettent en place l’action qui se déroulera . Malheureusement, entre chaque mission, nous allons devoir subir les discussions platoniques de ces 2 femmes. Une fois le bla bla terminé, l’action commence. Celle-ci consiste, selon les missions, à se sauver de la police, démolir des véhicules, rouler le plus rapidement possible d’un point à un autre, tirer sur vos poursuivant et voler des camions en marche. Fait à noter que vous pouvez faire toutes les missons en solo ou en co-op locale. Par exemple, pendant que vous conduiser le véhicule votre ami peut jouer le rôle de celui qui tire sur les véhicules ennemis. J’ai bien apprécié cet aspect même si je n’ai que très peu jouer avec une autre personne. Les routes dans Fast and Furious ne sont pas des pistes dégagées. Vous devez zigzaguer entre les voitures civiles pour mener à bien vos missions. Aucune pénalité si vous démolisez une mini van lors de votre course folle. Si vous accrochez trop souvent les murs, rentrez trop souvent dans des véhicules ou subissez des dommages causés par des tirs ennemis, votre voiture sera endommagé et à un certain point cela mettra fin à votre mission.

fast and furious 2

Le jeu contient en tout 10 chapitres avec plusieurs missions plutôt facile à terminé pour des joueurs expérimentés. Je n’ai pas vu d’ajustement du niveau de difficulté. Dans une mission, il y a la possibilté d’obtenir 3 étoiles si l’on remplit nos objectifs. Toutes les obtenir serait de l’acharnement mais ca peut représenté une bonne durée de vie. Les étoiles vous donne droit à des mods pour le mode défi. Le mode histoire, si on ne s’attarde pas aux objectifs connexes, peut être complété en environ 5 heures.

Le second mode est le mode défi. Il mets de côté les commentaires inutiles et les intros boiteuses. Ca va direct au but. Vous devez remportez l’une des 3 médailles de bronze, d’argent ou d’or pour débloquer les autres défis. En quoi consiste les défis? Vous devrez accumuler des points en performant dans des concours de drift, vous sauvez des balles ennemis, accumuler des pointes de vitesse devant les radars, protéger à bord d’un hélicopter votre coéquipier au sol, terminer un trajet dans un temps donné et démolir à coup de boule vos adversaires. Après avoir complété un défi, il est possible de comparer votre résultat avec les autres joueurs connectés. Pendant le mode histoire, vous aurez acquis des mods qui seront transférable sur vos véhicules en mode défi vous donnant certains avantages.

Fast and furious 1

Mon opinion

Je dois avouer que j’avais peur de perdre mon temps en jouant à Fast and Furious. Bien que les personnages sont illustrés dans le jeu, je ne crois pas qu’il y ait vraiment de lien avec les films. Le nom est vendeur et une fois de plus, le jeu relié au film n’est pas à la hauteur de ce qu’il devrait être. Mais un fois que l’on comprend que c’est un jeu de style très arcade, il est possible d’avoir du plaisir. Le jeu n’est pas réaliste et les voitures ne se comportent pas comme des vrais voitures sur le bitume. Du côté des graphique, je n’ai pas eu de bogue majeure. Les voitures sont bien représenté et il y a une sensation minime de vitesse. Le mode co-op sauve le jeu parce qu’il est très agréable. C’est rare des jeux de courses impliquant 2 joueurs dans une même action. Le mode histoire est vraiment axé sur la jouabilité en duo. Malheureusement, le mode co-op est seulement en local. Je crois que le marché visé est plus entre 10-16 ans malgré la violence présente dans le jeu. Je vous conseille une location pour vous amusez un peu. C’est le genre de jeu que tu t’amuse une journée et c’est bien suffisant.

Points positifs:

  • Jeu en co-op efficace et amusant
  • Missions amusantes à complétés
  • Graphique convenable
  • Bonne trame sonore

Points négatifs:

  • Mode histoire 5 heures
  • Cinématique platonique
  • Absence de niveau difficulté
  • Co-op seulement local
  • Scénario mauvais

Caractéristiques :

Publicités

3 commentaires sur “(CRITIQUE) Fast & Furious: Showdown

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s