(Test FG – Jeux vidéo) Scourge Outbreak

 

Après un premier projet nommé Doodle Hex, sorti sur la Nintendo DS il y a de ça 5 ans maintenant, Tragnarian Studios récidive, mais cette fois dans un tout autre registre. Place au type jeu de tir à la troisième personne avec Sourge Outbreak, un jeu destiné a la plateforme Xbox LIVE Arcade de la Xbox 360. De mon avis personnel, c’est comme si vous mélangiez les univers d’Aliens, de Fuse et de Mass Effect. Par contre passé totalement d’un style à un autre peut s’avérer risqué, les exemples sont nombreux. Ont-ils fait le bon choix? En vaut-il le coup? Vous le saurez en lisant mon test. Bonne lecture!

De prime abord, les extraits vidéo que j’avais pu visionner me donnaient beaucoup d’espoir. Cependant, une fois la manette en main, j’ai déchanté rapidement, mais pas au point de le démolir, car il y a de bonnes idées, mais on sent clairement le manque de budget. Mais bon, j’y reviendrai plus tard, car il faut parler du scénario. Vous campez le rôle d’un des quatre membres de l’escouade Echo. Votre mission? Infiltrer un complexe situé sur une planète hostile. On est loin d’un Fuse par exemple, ou le scénario était solide et la chimie entre les personnages était omniprésente. Disons que dans le cas qui nous intéresse, entre Stonewall, Amp. Shade et Mass, c’est plus de l’indifférence que de la chimie.

Scourge Outbreak #2

Disons que de prime abord, le scénario ne remportera pas de concours littéraire. C’est du réchauffé par-dessus du réchauffé que l’on nous sert. Si on était en 2005, je ne dis pas, mais là 8 ans plus tard et aucune idée originale. Lors d’écrire le maigre scénario, les scénaristes ne se sont pas cassé trop la tête.

Comme tout bon jeu de tir, le terminer vous prendra quelques heures. Vous pourrez vous exercer à même quatre niveaux en solo ou en mode coop en ligne. Le tout rehaussé par divers niveaux de difficulté. Le facteur de rejouabilité est très faible, car rien de vous n’y fera revenir une seconde fois. Les temps de chargements sont nombreux et passablement longs. Malgré un solo faible, l’expérience est quelque peu rattrapée par un multijoueur beaucoup plus solide. Disons que l’intelligence artificielle de nos coéquipiers n’est pas très poussée.

Pour ce qui est de la jouabilité, encore là ce n’est pas facile. Après un court didacticiel vous expliquant les différentes commandes de base, vous allez alors être lancé dans votre première mission. Très souvent voire même trop souvent vous serez en phase de couverture. Le tout se résume à tir, couvre-toi, tir, couvre-toi, ainsi de suite. D’autant plus que le système de couverture n’est pas au point et loin de là. On peut envoyer nos équipiers au front, mais encore là, ce n’est pas simple. On doit viser le sol pour envoyer un soldat réaliser l’action demandée. Pourquoi pas sur un mur, ou sur une caisse. Je m’explique très mal cette décision. Surtout que le procédé n’est pas très précis. Que vous choisissiez un combattant ou un autre, vous ne verrez que de légères différences comme l’utilisation du bouclier énergétique. Pour le reste, si vous êtes à l’aise avec des jeux de tir, vous le serez ici aussi.

Scourge Outbreak #3

Le graphisme malgré un budget satisfaisant se veut fort décevant. J’avais l’impression d’être beaucoup plus devant un jeu de PS2 ou de Xbox. Lors de scènes d’action intense, j’ai vécu plusieurs ralentissements qui affectaient mon expérience de jeu. Les décors sont loin d’être originaux et dénudés de détails.

L’aspect sonore s’en tire pas trop mal avec quelques pièces musicales bien senties. Par contre, le tout est gâché par une mauvaise traduction du jeu. La compréhension de l’histoire se veut quelque peu hasardeuse. Peut-être que vous serez porté à virer les sous-titres.

En conclusion, est-ce que je recommande ce titre? Pas vraiment, pas que c’est si mauvais, cependant, des jeux comme celui-là, on en trouve des dizaines. Manque d’originalité, contrôlés parfois imprécis, graphisme décevant. Bref, un achat que si vous n’avez rien d’autre à vous mettre sous la dent.

Cote FG: 5 manettes sur 10

Points positifs:

  • Quelques bonnes idées
  • Mode coop
  • Le bouclier énergétique

Points négatifs:

  • Maigre scénario
  • Graphisme décevant
  • Chimie entre personnages absente
  • Traduction désastreuse

Fiche:

  • Développé par Tragnarion Studios
  • Publié par UFO Interactive
  • Jeu de tir à la troisième personne
  • Mode solo et coop en ligne / multijoueur
  • Offert sur XBLA à 800 points
  • Devrait sortir sur Mac, PC et PS3
  • Disponible en anglais, sous-titré français
  • Site officiel: http://www.scourgeoutbreak.com/home/
Publicités

2 commentaires sur “(Test FG – Jeux vidéo) Scourge Outbreak

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s