(Test FG – Jeux vidéo) Flashback HD

 

20 ans, 20 ans déjà ont passé depuis l’arrivée du premier opus du jeu Flashback. Déjà encensé à de nombreuses reprises pour sa trame narrative et une jouabilité qui n’était pas s’en rappeler les Prince Of Persia de ce monde. On associe souvent les années 90 à la science-fiction et ce jeu en était un bon exemple. Ça, c’est il y a deux décennies. Depuis plusieurs choses ont changé et pas toujours pour le mieux. Quand est-il de cette version remise au goût du jour, de ce retour hdifié? Marquera-t-il à son tour l’imaginaire des joueurs? Ouais, mais pas comme on le voudrait.

La tâche fut confiée au studio VectorCell derrière entre autres l’excellent Amy (jeu téléchargeable) qui fut démoli par la critique et je ne comprends toujours pas pourquoi. On serait vraiment tenté de le comparer au classique du genre Shadow Complex, mais il n’arrivera jamais malheureusement au même niveau qu’à ce bijou produit à l’époque par Epic Games.

Le scénario nous replace dans la peau d’un certain Conrad B.Hart le même que dans le premier volet dont la mémoire a semble-t-elle été effacée pour la simple raison qu’il représente un danger potentiel aux yeux du gouvernement. Vous devrez en voyageant aux quatre coins de la planète tenter de retrouver des traces de sa mémoire sous forme de capsule et tenter d’y comprendre le fond de cette histoire.

Le jeu ne renferme qu’un mode solo qui s’étend sur quelques heures ainsi qu’une version 1993 de Flashback qui rappellera de bons souvenirs aux plus vieux d’entre nous. De ce côté, pas de superflu que le minimum syndical. Bref, un peu cher pour cette courte expérience. Plutôt, je mentionnais que l’on devait parcourir le globe, par chance on ne doit pas attendre trop longtemps, car on passe rapidement d’un endroit à l’autre via une espèce de métro. Les missions sont diversifiées, mais renferment que très peu d’originalité. Chaque action rapporte de l’expérience qui permet d’améliorer la santé, les habiletés et les armes du personnage principal.

Flashback HD #2

Du côté des contrôles, ça ressemble à tout point à l’expérience Shadow Complex que nous avait servie Epic Games. Rien de très compliqué et le tout s’assimile rapidement. Cependant, à quelques occasions ça devient imprécis et malheureusement ça en vient à affecter l’expérience de jeu surtout en situation de combats avec plusieurs ennemis.

Le graphisme demeure dans la moyenne des jeux téléchargeables, mais les environnements de Shadow Complex (2006) étaient plus vivants et mieux modélisés. Le très gros problème du titre réside dans la caméra qui ne suit pas toujours l’action. Par exemple, dans la Death Tower, il m’est arrivé souvent d’être sur une plateforme en hauteur et pour aucune raison, la caméra descendait et ne revenait au point de l’action que si moi je prenais le contrôle de cette dernière. On est en 2013 calvasse, on ne devrait plus voir ce genre de chose arrivée. Outre ce détail gênant, j’ai vite fait de remarqué que le héros principal possédait certaines ressemblances avec Nathan Drake de la franchise Uncharted. Le bestiaire ne révolutionne rien en mélangeant, drones, robots et humains et… c’est à peu près ça.

Flashback HD #3

Du côté de la musique et des sons. C’est bien, mais sans plus. Le jeu est offert en version intégrale anglaise ou française et du côté du doublage dans la langue de Molière, ça peut s’avérer laborieux lors de certains dialogues. J’ai eu l’impression que Conrad est complètement dénudé de sentiments. Il n’a qu’une émotion et c’est la neutralité. Un peu décevant surtout lorsque l’on sait qu’il lutte pour sa vie constamment.

Au final, Flashback HD n’est pas un mauvais jeu, mais pas assez original et bon pour que l’on s’en rappel dans quelques mois. J’avoue qu’avec la bande-annonce efficace, je m’attendais à beaucoup plus. Après plusieurs années, on cite souvent Shadow Complex. Loin d’être certain que le jeu de VectorCell subira pareil traitement dans quelques années. Bien qu’il s’inspire fortement de la version initiale, le tout ne lève tout simplement pas.

Points positifs:

  • Missions diversifiées
  • On peut jouer à la version 1993
  • Inspiré de Shadow Complex

Points négatifs:

  • Un graphisme décevant
  • Une caméra possédée par le côté obscure
  • Un minimum syndical pour la présentation
  • Doublage inégal

Cote FG: 6 manettes sur 10

Fiche technique:

  • Développé par VectorCell
  • Publié par Ubisoft
  • Jeu d’action/aventure
  • Mode solo uniquement
  • Offert sur PS3 (PSN) et Xbox 360 (XBLA)
  • Disponible en version intégrale anglaise ou française
  • Site officiel: http://www.ubi.com/UK/Games/Info.aspx?pId=11899
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s