(Test FG – Jeux Vidéo) SteamWorld Dig (MÀJ)

Pendant des semaines… ou des mois… j’ai creusé pour trouver un bon titre téléchargeable qui suivrait la lignée de Mutant Mudds, celle des petits jeux qui sortent de nulle part pour offrir un contenu de qualité… Je creuse… je creuse dans cette boutique mal conçue… pour finalement atterrir dans un far-west robotique où je dois encore creuser mais avec le sourire de jouer à mon meilleur jeu indépendant de l’année!

SteamWorld Dig – A Fistful of Dirt est un « petit » jeu conçu par Image & Form, une équipe indépendante de 11 designers qui, selon moi, ont compris l’essence d’un bon « petit » jeu. Vous êtes Rusty, un robot qui, par hasard, doit hériter d’une ville et sa mine alors qu’il découvre la mort de son oncle… Ouin! Mais… oubliez l’histoire! Vous plongez dans cette mine et c’est là que le jeu se déroule. Ce n’est donc pas pour rien que je disais petit entre guillemets. À l’aide de la pioche, vous creusez et découvrez des minerais qui vous aideront à accumuler de l’argent afin d’acheter des améliorations et, comme si ce n’était pas assez, vous pouvez en obtenir tout en explorant les bas-fonds de la mine qui, si simple soit-elle, est énorme! À force de creuser, vous finissez par tomber sur tout ou rien et… c’est là que réside le facteur plaisir du jeu : vous voulez constamment creuser pour obtenir la récompense!

screenshot_1

Avec votre pioche, vous creusez et découvrez des minerais. Attention aux blocs et aux ennemis!

Le jeu se contrôle tel un plateforme 2D. Vous marchez de gauche à droite mais vous faites de la spéléo. Vous sautez aussi et frappez avec votre pioche. Vous pouvez aussi éliminer des ennemis qui se promènent de gauche à droite. Les améliorations sont lentes à obtenir… ou rapides. Ce jeu dépendra de votre façon de progresser. Plus vous creusez, plus il vous sera difficile de monter mais Rusty est capable de sauts au mur à la Mega Man et… les pouvoirs obtenus aident pour l’excavation et la spéléo n’a jamais été aussi intéressante. Cependant, j’ai rarement vu un robot ayant besoin d’eau pour activer ses capacités comme des sauts en hauteur, le bras foreur et j’en passe. En somme, vous êtes le level designer!

Là où je suis surpris, c’est qu’il n’y ait aucun tutoriel sauf des indications à certains moments pour utiliser les améliorations. Le tout est laissé à la liberté du joueur afin de grimper ou encore de descendre avec la pioche, le bras foreur et plus encore. L’aspect isolation est parfaitement présenté alors Rusty peut, par hasard, perdre l’éclairage et aura besoin de remonter à la surface pour recharger sa vie et sa lanterne en plus de remettre les minerais pour ensuite récupérer l’or qui lui servira à acheter les améliorations comme le pouvoir d’agrandir son sac, d’améliorer son armure et sa lanterne en plus de l’eau qui lui permet d’utiliser les pouvoirs. Les créateurs ne cachent même pas leur influence principale: Metroid. Le jeu se base surtout sur l’exploration sans réellement rejeter l’action et c’est là la récompense du jeu.

screenshot_2

Les environnements changent et les ennemis aussi!

Rusty peut aussi utiliser de la dynamite pour se frayer un chemin ou éliminer des ennemis, placer des échelles pour atteindre des hauteurs si un accident se produit et peut installer un téléporteur afin de pouvoir revenir à la surface. Cela devient important surtout lorsqu’il y a beaucoup de minerais et que vous voulez aller chercher des améliorations ou simplement faire un peu d’argent en réserve. Attention de ne pas être détruit car vous perdez la moitié de votre argent et vos minerais seront dans un sac que vous devrez récupérer à l’endroit où vous avez été détruit. Il est donc important d’être vigilant au fur et à mesure que vous descendez. Si vous avez une famille, vous pourrez les laisser jouer au jeu car il y a trois fichiers de sauvegarde donc vous pourrez comparer votre progression. Le seul véritable défaut de ce jeu est l’absence de boss à la fin de chaque section ce qui aurait poussé le joueur davantage à améliorer ses capacités et à s’adapter pour le niveau suivant.

La présentation est dans un style western avec des robots à la place d’humains mais vous devez mettre votre cerveau de côté concernant l’aspect graphique puisque ce jeu convient à tous. Le tout a un petit charme qui rejoint Oddworld en quelque sorte. On a un petit rire en coin quand on voit le robot pour la première fois. C’est simple mais les animations sont très fluides et il n’y a aucun ralentissement. L’utilisation de la 3D ne fait même pas mal aux yeux et nous permet d’apprécier le décor en plus de ressentir une profondeur dans la mine. Étrangement, la 3D sur les jeux indépendants (Mutant Mudds, escapeVektor et Nightsky) est généralement sans reproche! Le son est de base mais lorsqu’il y a une explosion auquel on ne s’attend pas, on peut finir par sursauter.

screenshot_9

Plus vous creusez, plus ça se complique! Préparez-vous!

– Mise à jour –

La version Steam de SteamWorld Dig présente une édition plus raffinée au niveau de la présentation graphique. L’un des réels avantages d’y aller par la version Steam est naturellement pour bénéficier des détails à l’écran. J’ai souvent mal vu le portage d’un jeu sur le « go » vers une version maison mais il semble que SteamWorld Dig ne souffre pas de ce problème puisque le chargement est d’une seconde à nulle. En effet, je n’ai pas eu besoin d’attendre. L’immersion était donc conservée.

Bien sûr, passer de portable à grand écran exige son lot de réadaptation. Le jeu se joue correctement au clavier mais la manette (avec les boutons à l’écran représentant ceux de la Xbox 360) devient un atout considérable puisque l’emplacement de CHAQUE bouton correspond à l’ergonomie de la 3DS ce qui permettra au vétéran de savourer la même expérience dès le départ. Cependant, j’ai parfois croisé de légers problèmes en ce qui a trait pour frapper l’ennemi puisque j’avais l’impression de frapper l’ennemi… mais non. J’ai refait des tests et c’est peut-être moi qui n’avais pas le bon réflexe. J’aurais aussi aimé qu’il y ait encore le compteur lorsqu’on fait le tour des objets qu’on peut utiliser comme l’échelle, les lampes et les dynamites mais cela est un petit défaut extrêmement mineur qui ne vient pas gâcher la jouabilité. Les dernières mises à jour ont permis l’ajout de compteurs.

Malheureusement, j’ai été victime de quelques crashs en ce qui a trait une manipulation toute simple. À certains moments durant les séquences de jouabilité, on peut appuyer sur Select pour parcourir notre inventaire de minerais mais, pour une raison que je ne peux expliquer, le jeu plante lorsque j’appuie sur Select mais, au moins, le jeu ne souffre pas d’autres défauts. C’est seulement dommage de creuser pendant des minutes pour des minerais rares et, aussitôt, appuyer sur Select de façon accidentelle et perdre sa progression. Le problème a été réglé via une mise à jour peu après la sortie. Cependant, le plus GRAND point positif de l’édition sur Steam est que le jeu est en FRANÇAIS!

Le départ lent de ce jeu est facilement pardonné par l’ensemble du travail accompli. J’ai comme souhait, pour les développeurs indépendants, qu’ils gardent les choses simples et même si les influences sont facilement mises à l’avant-plan, SteamWorld Dig est superbe. Qu’un groupe de 11 personnes puisse arriver à faire quelque chose qui fonctionne et qui livre la marchandise, c’est un exploit. SteamWorld rejoint Mutant Mudds, VVVVVV et escapeVektor parmi les meilleurs titres de la 3DS en plus d’être un excellent titre indépendant sur Steam que votre enfant peut essayer sans trouver le jeu trop violent. Je ne peux retenir que du positif! I’m digging this game you’ve created, Image & Form!

Verdict : 9/10

Points positifs:

  • On creuse pour mieux être récompensé!
  • Les améliorations ont un impact sur la jouabilité!
  • Respect total de ses influences!
  • Une 3D qui est superbe!
  • Jouabilité efficace et facile à apprivoiser!
  • Certains obstacles et ennemis dans la mine changent de place, rejouabilité au maximum!
  • Durée de vie variable puisqu’on est le designer des niveaux!

Points faibles:

  • Pas de boss… sauf un!
  • Le jeu peut irriter les allergiques au va-et-vient à la Metroidvania… mais même là!

Fiche:

  • Nom: SteamWorld Dig – A Fistful of Dirt
  • Développeur: Image & Form
  • Genre: Plateforme 2D/Aventure
  • Classement ESRB: E (10+) pour Tous doivent acheter!
  • Disponible sur: Nintendo 3DS et Steam
  • Joueur: 1
  • Langue: Anglais/Français (textes FR sur Steam seulement)

La critique de SteamWorld Dig (Steam) a été rendu possible grâce au code fourni par l’éditeur.

Publicités

3 commentaires sur “(Test FG – Jeux Vidéo) SteamWorld Dig (MÀJ)

  1. Pingback: SteamWorld Dig passe chez Steam! | Facteur Geek

  2. Pingback: (Top 05 FG – Jeux Vidéo) Les titres "indies" du eShop 3DS! | Facteur Geek

  3. Pingback: SteamWorld Dig arrive sur la Wii U cet automne | Facteur Geek

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s