(Test FG – Jeux vidéo) Foul Play

 

Êtes-vous du genre à apprécier les jeux comme Double Dragon, Street of rage ou Ninja Turtles? Le genre de jeu ‘’beat’em up’’ où vous devez dégommer une quantité importante d’ennemis pour assouvir votre vengeance ou libérer une demoiselle en détresse. L’originalité des scénarios n’est pas souvent au rendez-vous. Depuis plusieurs années le genre ne se renouvelle pas.

Si vous êtes en quête d’originalité j’ai le bon jeu pour vous : Foul Play. J’ai noté 4 points qui font en sorte que ce jeu se démarque des autres.

foulplay_6

Le contexte:

L’action se déroule dans un théatre. Sur scène, il est possible de percevoir les changements de décors. Ceux-ci sont effectués par des employés de scène plus ou moins discrétement. Pendant un même acte, il y a souvent des changements d’environnement qui enrichissent l’aspect visuel du jeu. Le tout se développe comme une pièce de théâtre c’est à dire 5 chapitres sous-divisé en actes.

foulplay_4

Les personnages:

Deux personnages nous permettent de prendre part à l’action. Le personnage principal et sur qui l’histoire repose est le Baron Dashforth. Ici, nous n’avons pas à faire à un combattant super musclé. Il prend plutôt l’apparence d’un noble Anglais. Coiffé de son haute forme et portant un monocle, le petit monsieur moustachu combat les ennemis à l’aide d’une canne. Celui-ci exerce la profession de démonologue et semble hériter cette passion de son père. Son accolyte, M. Scampwick, n’est également pas du genre gros gaillard. Ce personnage porte un foulard sur le visage et est muni d’un bâton de ramonage. Son look s’apparente beaucoup à celui d’un ramoneur des années 1900. Il prendra part aux combats seulement si un autre joueur joue avec vous. Son rôle est très secondaire dans l’histoire.

Les combats:

C’est donc à l’aide de nos 2 acteurs que nous devons affronter des hordes d’ennemis. La chose amusante est que dans le fond, les ennemis sont des acteurs vétus de déguisements plutôt ordinaire. Lorsqu’ils sont battus, une perche viendra les chercher sur la scène ou ils se glisseront par eux même furtivement sur les cotés en rampant.

Pour venir à bout des nombreux ennemis, le Baron Dashforth utilise sa canne et peut effectuer des projections. Plus le jeu avance, plus le personnage pourra effectuer des mouvements d’attaque. Les combats sont rapide et vous ne devez jamais perdre le rythme pour réussir des combos. Plus vous effectuez de combos, plus vous gagnez de points et d’applaudissements provenant de la foule.

foulplay_1

L’influence de la foule:

L’influence de la foule est très importante dans le jeu. C’est également l’un des aspects que j’ai trouvé le plus original et apprécié.

La foule, par ses applaudissements, remplies ce qui est en général votre ligne de vie. Dans Foul Play, c’est une jauge qui indique l’appréciation du spectacle. Si vos combats sont dépourvus d’action et de combo, la foule ne sera pas satisfaite. Une forte insatisfaction fera en sorte de mettre fin à la représentation et du même coup mettre fin à la partie.

Si vous comblez la foule, vous aurez la chance d’utiliser des attaques spéciales. Une foule comblée par le spectacle vous permettra également de faire plus de points.

foulplay_9

Conclusion:

En général, l’histoire de ce démonologue est très solide. Les environements sont diversifiés et très beaux. Au court de votre quête, vous devrez affronter plusieurs démons de la mythologie. Ce qui fait le charme du jeu, c’est la représentation des démons. Costumez des acteurs est tout simplement génial. Pendant mes 6-7 heures de jeu, je n’ai rencontré aucun bogue aucune latence. Le travail fait par le studios à cet égard est digne de mention.

Pour les amateurs du genre, c’est un incontournable. Un seul petit hic toutefois. Pour certains, le jeu sera peut-être trop facile. Il n’existe aucun niveau de difficulté. Les meilleurs joueurs peuvent toutefois comparer le pointage obtenu par le biais du classement.

J’ai eu beaucoup de plaisir a y jouer et j’espère que vous apprécierez autant que moi. Pour tous commentaires, écrivez à la suite de l’article ou vous pouvez me joindre sur twitter a @richereric

Points positifs:

  • Originalité
  • Aucun bogue
  • Environnements diversifiés
  • Combats intuitif
  • Excellente musique
  • Très bonne histoire

Points négatifs:

  • M. Scampwick accessible seulement lorsque l’on joue en co-op.

Fiche:

  • Développeur: Médiatonic http://mediatonicgames.com/games/foul-play
  • Éditeur: Devolver Digital
  • Genre: Beat-em all / action
  • 1 joueur ou Co-op 2 joueurs local
  • Langues: français et anglais
  • Disponible sur : XBox live arcade et Steam (14.99$)
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s