(Test FG – Jeux vidéo) Call Of Duty: Ghosts

N’étant pas un très grand fan de la licence Call of Duty, je m’étais promis de ne pas m’acheter Call of Duty Ghosts. Cependant, j’ai profité comme plusieurs d’une belle promotion d’un grand détaillant, et me suis procuré Call of Duty Ghosts en échange de Mafia 2.

Histoire

L’histoire tourne principalement autour de deux frères, Logan et Hesh, ainsi que leur père Elias. Nos trois personnages sont très importants dans ce qu’il reste de l’armée américaine, et doivent combattre un groupe nommé la Fédération. Cette organisation est en quelque sorte un conglomérat de pays sud-américains qui ont procédé à une attaque sur les États-Unis il y a quelques années. Depuis cette attaque, les deux camps se livrent des combats sans merci.

(Test FG - jeux vidéo) Call Of Duty Ghosts #1

Le joueur campe principalement le rôle de Logan, et doit tenter d’éliminer la Fédération en effectuant plusieurs missions très importantes, par exemple des attaques très spécifiques, des sauvetages d’otages ou des assassinats. Logan se joindra éventuellement à un groupe nommé les Ghosts, un groupe de soldats élites de l’armée américaine faisant des missions clandestines et devant se battre fréquemment en territoire ennemi. Les Ghosts se butteront à une très forte résistance de la part de la Fédération et son chef, qui cache beaucoup de secrets par rapport à son passé.

Jouabilité

Mode solo:

La jouabilité de Call of Duty Ghosts se compare très bien aux autres Call of Duty de ce monde. Il s’agit d’un jeu de tir à la première personne avec missions spécifiques et une histoire sur rail. Vous n’y trouverez
donc pas de moments à monde ouvert ou de prises de décisions changeant le cours de l’histoire. Comme tous les autres jeux de cette série, un style très simpliste est privilégié. Vous n’aurez en effet pas à vérifier votre niveau de vie, qui est complètement inexistant. Vous n’aurez qu’à vous cacher quand l’écran devient rouge, vous donnant l’indice que vous êtes en danger de mort. Cet aspect rend le jeu assez simple, surtout si vous aimez jouer de façon conservatrice en vous cachant fréquemment derrière des objets ou contre les murs. Aussi, vous remarquerez très rapidement que l’intelligence artificielle est presque inexistante. Les soldats ennemis ne tenteront pas vraiment de vous contourner afin de vous tirer dans le dos. Ils se contenteront simplement de se cacher derrière des objets et de se sortir la tête une fois de temps à autres afin de vous abattre. Ils vous lanceront des grenades sporadiquement, et à moins d’être maladroit comme moi, vous n’aurez aucun problème à leur retourner la pareille. Personnellement, j’ai souvent tendance à jouer très « kamikaze », ce qui m’a provoqué plusieurs morts que j’aurais très bien pu éviter. Autre élément démontrant le style « Arcade » : la rapidité du jeu. Vous devrez constamment courir pour vous rendre à un objectif ou pour éviter de vous faire tuer. Attention, je ne condamne pas cet élément qui est à mes yeux très réaliste, mais ce n’est pas nécessairement ce qu’on voit dans d’autres jeux de tir à la première personne.

Durant le mode solo, vous aurez la chance d’utiliser une multitude d’armes. Le jeu vous permet d’en avoir 2 en inventaire en tout temps, mais vous pouvez constamment les changer en fouillant les cadavres d’ennemis abattus. Vous pourrez utiliser toutes sortes d’armes (armes de poing, armes automatiques, lance-grenades, lance-roquettes, grenades variées, etc.), rendant l’expérience de jeu beaucoup plus variée. Vous pourrez aussi à quelques reprises utiliser le fidèle compagnon canin de notre groupe, Riley, pour attaquer des soldats ennemis stupéfaits. Cet aspect est cependant offert seulement dans certaines situations biens précises.

(Test FG - jeux vidéo) Call Of Duty Ghosts #2

L’originalité des différents niveaux est très impressionnante. Vous vous battrez dans l’espace, sous l’eau, dans la jungle, dans des villes à moitié détruites et escaladerez des gratte-ciel. Cet aspect apporte une diversité qui compense amplement pour la répétitivité qu’un jeu de ce type nous impose fréquemment.

Les développeurs ont introduit une notion de plus au jeu, c’est à dire l’utilisation de véhicules. Nous avons d’ailleurs la chance de pouvoir piloter un hélicoptère afin d’éliminer une multitude de cibles, que ce soit au sol ou dans les airs. Le problème avec ce mode est qu’il est, lui aussi, trop facile. Vous avez un nombre infini de missiles et comme dans le mode classique, vous n’avez qu’à vous sauver de l’action afin de ne pas mourir quand vous vous retrouvez en difficultés. Personnellement, je n’ai pas vraiment apprécié cette section du jeu.

Multijoueur:

Pour ce qui est du multijoueur, on retrouve un style très similaire aux précédents Call of Duty. Vous aurez la chance de jouer dans plusieurs différentes arènes avec plusieurs modes de jeux. Le style le plus populaire, Team Deathmatch (deux équipes s’affrontent et la première à atteindre 75 joueurs adverses éliminés gagne), est celui que j’ai joué le plus. Les arènes sont grandes et ont beaucoup d’endroits où se cacher, donnant beaucoup d’opportunités aux joueurs expérimentés de tendre une embuscade à l’autre équipe. Cependant, comme tout bon jeu de ce style, il vous prendra plusieurs heures pour vous acclimater aux différentes arènes, de sorte que vous serez victime plus souvent qu’à votre tour de votre ignorance des cachettes ou des différentes avenues qu’un tableau vous offre. Vous commencerez au niveau 1 avec un type de classe favori (par exemple soldat d’assaut ou tireur d’élite), avec des armes de base que vous pourrez bien sûr améliorer avec le temps et les augmentations de niveau. Avec un peu de chance, vous pourrez aussi éliminer des joueurs avec un plus haut niveau et prendre leur arme, rendant temporairement votre expérience plus facile. Cependant, le tout est à recommencer à chaque fois que l’on meurt, ce qui arrivait assez souvent dans mon cas.

Parlant de mort, j’ai constaté que le jeu balance très mal les équipes lors des parties. Par exemple, j’ai fais partie d’un match (6 contre 6) où l’autre équipe avait quatre personnes niveau 30 ou plus, tandis que notre équipe avait cinq personnes sous le niveau 20. Nous avons perdu la partie 75 à 30. Ce principe m’a irrité à maintes reprises car le jeu semblait avoir beaucoup de difficulté à bien balancer les groupes.

Plusieurs autres modes de multijoueurs existent, comme un mode où tout le monde joue contre ou un mode de capture de drapeau.

Comme dit auparavant, j’y ai joué sur PS3, et malgré le fait que ma console fait maintenant partie des anciennes générations, je n’ai absolument pas eu de problème à me trouver des parties avec beaucoup de joueurs, peu importe l’heure du jour. Par ailleurs, je n’ai pas été victime de latence ni de bogues majeurs.

(Test FG - jeux vidéo) Call Of Duty Ghosts #3

Mode Extinction:

Le jeu apporte un mode de jeu supplémentaire, nommé « Extinction », qui m’a fortement intrigué au départ. J’ai dû y passer la majorité de mes heures de jeu tellement j’ai apprécié l’expérience. Vous avez le choix d’y jouer en mode solo ou multijoueur, ce dernier étant le plus intéressant car il apporte une dimension de coopération que je n’ai pas vue dans le multijoueur classique.

Suite à l’attaque de la Fédération, des extra-terrestres envahissent la terre et vous devez simplement détruire des nids d’extra-terrestres en faisant face à des vagues d’ennemis dans différents environnements. Bien sûr, les ennemis augmentent en difficulté à mesure que vous avancerez dans le temps. Ce que j’apprécie particulièrement de ce mode est la notion de coopération qui est essentielle au jeu. Vous devrez adopter une stratégie d’entraide, sauver des coéquipiers en danger de mort, leur fournir des munitions ou les couvrir pendant qu’ils tentent une stratégie particulière.  À mesure que vous avancez dans le niveau, vous pourrez débarrer certains bonus afin d’améliorer votre personnage (meilleur fusil secondaire, plus de munitions, balles plus puissantes etc.). Préparez-vous cependant à une expérience assez difficile, car à un certain niveau les ennemis deviennent très nombreux et puissants, et les munitions plus difficiles à trouver. Par contre, il m’est arrivé fréquemment qu’un coéquipier me sorte du trouble en me sauvant d’une mort certaine, que ce soit en me donnant des munitions ou en me ressuscitant.

Contenant

Graphisme:

Ayant joué sur PS3, je dois avouer que le graphisme n’est pas nécessairement impressionnant. Le jeu regorge de beaux paysages et de belles textures, mais aussitôt que l’on retrouve un moment d’action ou des cinématiques (très fréquentes), le niveau de graphique baisse assez drastiquement. Cependant, il faut comprendre que le jeu a énormément d’action ambiante, que ce soit lors des cinématiques ou lors des scènes de combat. Il y a par exemple un nombre presque incalculable d’éléments qui seront détruits lors de cinématiques, notamment par des explosions ou autres (je ne vous ruinerai aucune intrigue!). Le jeu ne pouvait donc pas avoir toute cette action tout en gardant un niveau ultime de graphisme.

Sons/Musique:

Les effets sonores ne se distinguent pas particulièrement des autres jeux de ce type mais reste très fidèle à la réalité, c’est-à-dire que l’atmosphère de guerre est très bien rendue. Les sons ambiants sont importants, surtout quand vous tentez de jouer plus furtif. Par contre, quand l’action se met de la partie, vous serez transporté part l’ambiance sonore que l’on s’attend lors de combats : radio qui ne dérougit pas, coups de feu, explosions et même les balles qui ricochent sur le sol.

Conclusion:

Ce jeu est un incontournable pour les amateurs de Call of Duty, que ce soit pour son mode solo ou multijoueur. Le mode solo a énormément d’action et de tension, tout en apportant des missions variées et originales. Le multijoueur garde le style propre à Call of Duty donc les amateurs des autres opus ne s’y perdront pas. Le mode Extinction apporte une belle touche au jeu, principalement pour les amateurs de jeu plus coopératif. Il ne faut cependant pas avoir peur des défis!

(Test FG - jeux vidéo) Call Of Duty Ghosts #4

Points forts:

-Mode solo varié
-Mode Extinction
-Beaucoup de tension

Points faibles:

-Mode multijoueur manquant d’originalité
-Jeu entièrement sur rail
-Mauvais équilibrage des équipes en multijoueur
-Manque général d’originalité

Ma cote : 7 / 10

Développeur : Infinity Ward

Éditeur : Activision

Essayé sur PS3, disponible sur PS3, PS4, Xbox360, Xbox One, PC et Wii U

Twitter : JsChapleau

Advertisements

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s