(Test FG – Jeux vidéo) Far Cry Classic

 

Afin de célébrer le dixième anniversaire de la franchise Farcry, ainsi que la sortie du coffret Farcry 2 & 3, Ubisoft lance ce mois-ci une version HD du classique jeu de tir. Intitulé Farcry Classic, la version Xbox et PS3 offrent des graphismes relevés des cinématiques refaites et un son qui laisse à désirer.Tout d’abord, rappelons qu’il s’agit bien d’un port de la version originale, et non pas une de ces mauvaises versions consoles qui ont été lancées depuis sa sortie (la version Wii étant particulièrement minable). Le jeu avait fait sensation à l’époque grâce à son graphisme hyper avancé. Il faut dire que le jeu sortait tout droit des studios de Crytek, le développeur qui est renommé pour pousser les cartes graphiques dans leurs derniers retranchements. La franchise a par la suite été rapatriée chez Ubisoft avec, à mon humble avis, une perte d’identité.

Farcry classic cover

Même si Farcry 2 et 3 sont d’excellents jeux, j’ai toujours trouvé qu’il avait laissé le côté original du premier pour devenir des RPG. L’âme de Farcry est restée chez Crytek qui a poussé son engin encore plus loin avec la série Crysis, un FPS centré sur les missions et qui offrent des combats techniques comme l’était le premier Farcry.

L’histoire

Jack Carver, est un ex-militaire-CIA-forces-spécial-mercenaire, etc. Qui s’est retraité sur une ile tropicale du pacifique. Il pense avoir la vie facile en exploitant une petite entreprise de location de bateau, jusqu’à ce qu’une certaine Valérie se présente un beau matin et lui demande de l’amener sur une ile non cartographiée de la région. Alors que Val se sauve avec un jet ski, une rockette vient détruire son bateau. Jack se retrouve donc sur l’ile malgré lui, avec comme seul ami un certain Doyle qui promet de nous aider.

Si je n’ai pas joué à l’original depuis des lustres, il n’en reste pas moins que plusieurs missions sont restées imprégnées dans ma mémoire. Je me rappelle de plusieurs aspects du jeu, donc afin de me remettre dans l’ambiance de la première fois, je décide de commencer une partie à Hard !

Ce qui réjouit

Commençons donc avec ce qui m’a plus avec la re-mastérisation de l’un de mes FPS préféré. Les graphismes sont au rendez-vous avec une résolution proche de ce qui était disponible à l’époque, si je me rappelle bien je roulais une “bête” GeForce de 256mb avec Anti-Alias et autres bidule dans le tapis sur une résolution de 1280×1024 ! La version Classic n’offre qu’un rendu en 720p (en théorie inférieure), mais le travail a été bien fait et la jungle est des plus rutilante.

Côté modèle, il est évident qu’ils n’ont pas été refaits, par contre les textures ont été rehaussées, ce qui compense pour la carrure des têtes. Et comme je disais dans le podcast de la Force G; ont leur tire dans la tête, donc on ne les regarde pas très longtemps.

Les armes sont encore toutes les mêmes, avec des prototypes divers qui deviennent de plus en plus puissants. C’est d’ailleurs un des aspects des suites qui était décevant, avec un armement qui est devenu conventionnel et très générique.

Le plus gros changement est du côté des contrôles, car s’il était possible de jouer avec une manette en 2004, le port ce devait de bien faire le placement des contrôles sur une manette PS3 (ou Xbox) qui à déjà fait ses preuves avec les jeux de tir. La tâche est donc double, car non seulement on doit replacer les multiples contrôles (personnages et véhicules) sur une manette, mais on doit aussi adopter l’interface graphique pour celle-ci. L’équipe c’est donc replier sur la roulette qu’elle avait implantée dans Farcry 3. l’accès aux armes avec le bâton droit n’est pas ce que je trouve de plus intuitif, mais on s’y habitue rapidement.

La jouabilité à très bien vieilli et Farcry est encore à ce jour un excellent shooter très tactique.

Far Cry Classic - Screenshots zur Download-Neuauflage

La première chose que l’on voit en commençant le jeu. En 2004 J’avais eu besoin de 2 semaines pour m’en remettre.

Ce qui déçoit

Il s’agit d’un port très minime, Ubisoft n’a fait que le minimum pour amener le jeu sur console. Pour commencé, j’aurais aimé une version 1080p, mais il faut croire que cela aurait demandé de reprogrammer tout le jeu. Ensuite, les modèles sont encore les mêmes 3 personnages avec différente couleur de peau, ce qui révèle bien l’âge du jeu.

Si les cinématiques sont fluides, le son lui ne l’est pas du tout. Plusieurs bogues avec les mitraillettes ennemies qui n’arrêtent plus de tirer une fois le soldat mort. Les véhicules eux font quelquefois des sons qui nous donnent envie d’aller chez Midas. Sans compter la spatialisation stéréo qui laisse à désirer. Il y a bien sur quelques bogues de colision et un ennemi qui est apparu en arrière de moi.

Verdict

Malgré le fait que ça sent le concept marketing de dernière minute, Farcry Classic nous permet enfin de jouer au seul et unique “vrai” Farcry sur console. Pour ceux qui n’ont jamais eu la chance, c’est difficile de ne pas vous le recommander. Par contre si vous avez un PC qui a moins de 10 ans (!), la version Steam vous offrira une meilleure expérience, puisque je doute fortement qu’Ubisoft publie une retouche pour un port disponible en téléchargement. Farcry est le “classique” que tout amateur de FPS se doit d’avoir joué.

Publicités

Un commentaire sur “(Test FG – Jeux vidéo) Far Cry Classic

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s