L’opinion Du Gamer: Le Défi, le « Journalism » et la Liberté!

 
Chers amis, nous sommes bientôt rendus au mois de mars. Qui dit mois de mars dit mois important pour la majorité des éditeurs de lancer les grands jeux du printemps! Quelle bonne idée de faire un retour sur quelques événements qui ont bouleversé les communautés de gaming. Je ne prétends pas être Jim Sterling en faisant maintenant L’opinion du Gamer… quoiqu’en réfléchissant, ce gars est brillant… Merci Dieu de l’avoir mis au monde! Et il est maintenant l’heure d’un nouveau texte d’opinion où je me crucifie comme toujours… par bonheur! Sauf que mentalement… je m’en sors très bien! Oh et si vous pensiez que ce sera un petit pavé… Eh ben, vous me mettrez sur la chaise électrique si vous vous sentez insultés!

En février, on peut dire qu’on a vraiment eu un shitload! La beta de Titanfall, Donkey Kong Tropical Freeze, la réédition de Rayman Legends (qui n’avait pas sa raison d’être à mon avis), Outlast sur PS4 (si vous avez la PS4, je vous conseille l’achat de ce titre tout de suite), Thief, Castlevania, Lightning Returns… La débâcle de Warner avec Batman : Arkham Origins! RAMBO! Et ça va continuer. J’aimerais revenir sur le départ de Ken Levine mais aussi une dernière fois sur Donkey Kong et ces gens qui se plaignent de la difficulté et du gameplay qu’ils soient joueurs ou même « journalistes ».

On se plaint maintenant de la difficulté de Donkey Kong Country alors qu’on encense Dark Souls pour être un jeu difficile. Message aux « video game journalists » : « Are you stupid? » Super Mario 3D World est un jeu que j’ai trouvé facile à terminer. J’ai fait le jeu presque sans effort et tout le monde l’a dit : ce jeu est incroyablement facile pour un jeu de plateformes. Mais on l’encense en disant que c’est un des meilleurs Mario… Pourquoi? L’enchantement visuel est maintenant le seul et bon outil qui sauve Nintendo d’être dans le trou avec son plombier et on l’encense pour ça! Mario 3D World n’est pas un grand jeu. La série est dans un carcan assumé et personne ne le voit! C’est un titre blockbuster où on est fascinés une fois pour ne plus être conquis à l’avenir. Croyez-moi : j’ai eu beaucoup de mal à revenir sur Mario Galaxy pour finalement le trouver extrêmement ennuyant. Je regrette de souhaiter un autre Mario Galaxy! Ce n’est pas normal. Je crois sincèrement que la magie de Mario n’opère plus avec moi. Je crois avoir atteint mes limites… Et plusieurs « journalists » ne semblent pas le cas. Pardonne-t-on Nintendo d’avoir un très mauvais rendement qu’on finit par acclamer Super Mario 3D World? Je lisais l’article critique sur Donkey Kong que c’est un jeu qui est bien sûr très beau et tout et qu’il semble être une bonne partie de plaisir… qui cependant ne peut être accompli que par les plus braves et les sadiques! Le jeu était conçu comme un divertissement douloureux à consommer… J’aime cette phrase… Le jeu était conçu comme un divertissement douloureux à consommer… Ce n’était pas d’ailleurs le but d’un certain Super Mario Lost Levels… voyons… qui d’autre… MEGA MAN! Oui, on a beau crié que Donkey Kong n’est pas si innovant… mais crisstie que j’ai eu du fun à ce jeu! Bout de crisstie!!! Il est beau et est difficile! Donkey Kong a réussi à faire les deux! Un jeu visuellement superbe et un gameplay intense! Expliquez-moi maintenant pourquoi Mario 3D World est meilleur!

Alors que Retro Studios a fini par se torcher pour donner un « nouveau » jeu qui fait en sorte qu’on crie toutes les vulgarités parce qu’on ne finit pas un foutu niveau… On ose dire que celui-ci est trop difficile… Bande de journalistes/gamers bipolaires… Qu’est-ce qui est acceptable pour vous? Un quick-time event pour revenir sur la plateforme? Pas pour rien que les jeux sont maintenant baclés ou faits par des développeurs et éditeurs dans la paresse totale! Les joueurs sont de plus en plus assistés et n’importe qui parvenant à me prouver le contraire se mérite un homard! Où est la satisfaction d’être assisté? Non en fait, je crois maintenant que les journalistes veulent nous faire bouffer les plus grandes merdes de jeux assistés dans le but de nous faire croire que ce sont des grands jeux alors que raconter une histoire ne devrait jamais suffir! Beaucoup de gamers se tournent vers les développeurs indépendants qui sont capables de faire de bons jeux et faire revivre l’époque où le joueur devait se démerder pour finir ne serait-ce qu’un petit quelque chose qui semble trop difficile à faire pour les développeurs et éditeurs qui n’ont rien à faire d’un quelconque gameplay. J’ai de la misère à croire qu’on encense des jeux comme The Last of Us (qui a des qualités que je ne nierai jamais) ou Beyond : Two Souls et qu’on dit que ce sont des titres innovateurs… Et ce premier récolte tous les prix. En fait, moi ça me fait rire. N’importe quel gamer moindrement habile peut finir The Last of Us à moins d’être extrêmement pourri. Il ne s’agit pas de dire que TLoU s’adresse à une certaine communauté de joueurs. Le problème, c’est que tout le monde peut finir TLoU. Tout le monde peut finir Beyond : Two Souls… Tout le monde peut finir un Assassin’s Creed sans se « démerder ». Pourquoi? Parce que c’est comme ça. On nous prend pour des idiots, on tombe dans le panneau… Si ce n’était que de moi, j’ai hâte de jouer à Dark Souls 2 parce que j’aime être récompensé pour mes efforts mais aussi être puni de façon logique parce que j’ai pas réussi ce que je voulais faire! Oui mes amis, je suis un sadique! D’ailleurs… pourquoi y’a-t-il un mode de difficulté dans TLoU? À ce que je sache, peu de personnes se rappelent des phases de gameplay… Ah oui! Je crois me souvenir de deux excellentes phases dans ce jeu mais c’est tout. Pour moi, The Last of Us était une pizza all-dressed que je commandais plusieurs fois avant de sauter sur une végé. Un moment donné… ça tombe sur le cœur, ça me donne des brûlures d’estomac. Anecdote personnelle: j’ai décroché de The Last of Us parce que le gameplay était pourri! Mais je me suis forcé et j’ai continué le jeu pour réaliser à quel point ce jeu-là est… plate!

the-last-of-us-shot-one
Malgré ses qualités visuelles et sonores, le gameplay de The Last of Us n’est rien d’autre qu’un fast food qu’on digère une fois et après on dit: « Fuck it! J’en ai assez… NEXT! »

Vous voyez maintenant pourquoi j’en ai contre TLoU? Parce que je suis souvent contre les jeux qui s’incrustent dans une norme facile où l’accessibilité prime avec bon jeu alors que le contraire devrait exister! Dark Souls… c’est pas accessible… Et pourtant le monde adore parce que c’est un grand défi! Resident Evil (REbirth)… c’est pas accessible… et les modes bonis ajoutent énormément au gameplay même si l’histoire est la même! Donkey Kong Tropical Freeze… C’est pas accessible… même si les bases de la plateforme sont les mêmes et que tout le monde l’appréhende comme un Mario sans réel intérêt! Kid Icarus… c’est pas accessible… alors qu’on modifie nos armes pour mieux appréhender les chapitres plus difficiles et qu’on reçoit une certaine récompense à réussir le tableau des accomplissements! Monster Hunter… C’est pas accessible… mais on voyage pour trouver des monstres et on a de nouvelles armes pour mieux combattre et S’AMUSER! Vous savez pourquoi je n’ai rien contre les jeux pointe et clique de Telltale Games? Parce que c’est assumé et c’est présenté comme ça! Mais quand tu vends ton jeu comme LA révolution et que, justement, tu nous sors du pointe et clique à 60$… Bref, je savais pas que David Cage avait créé une sorte de secte… Oui, on a tous des goûts personnels… mais je crois que tout aimer, c’est impossible. Je n’arrive pas à aimer les JRPG car je trouve que l’ensemble est trop passif et j’ai l’impression de n’avoir aucun impact sur l’histoire. Je ne ressens jamais une certaine satisfaction d’avoir fini un combat difficile… mais d’autres le ressentent et c’est tant mieux pour eux. Oh bien sûr, plusieurs sont fascinés par Zelda mais l’exploration d’un excellent donjon a souvent été ternie par un boss absolument ridicule! J’ai fini justement par décrocher de Pokémon après avoir joué à des jeux comme Deus Ex, BioShock et autres parce que j’avais une gestion active qui avait un impact sur mon gameplay et que je devais m’ajuster en conséquence! Si tu es un de ceux qui regarde un FAQ pour essayer de sauter sur une foutue plateforme standard et que tu trouves que TLoU a un gameplay innovant… c’est que t’es un Clicker qui ne voit rien et n’entend que ce qu’il veut entendre! L’histoire ne devrait JAMAIS être un prétexte pour lancer un jeu vidéo avec un gameplay qu’on a vu et revu!

La leçon de cette première partie? Le gamer aime avoir une béquille collé à son bras au lieu d’apprendre à se réhabiliter.

Maintenant! On est surpris que Ken Levine a décidé de fermer Irrational Games. Oui, je sais que sa décision de fermer un studio au complet pour poursuivre des projets indépendants et laisser des créateurs maintenant sans emploi est un peu niais mais… tu regardes le fond de l’affaire et tu réalises que ce n’est pas le premier à le faire et ce ne sera pas le dernier. Et ce n’est pas le premier qui claque la porte face aux gros éditeurs et aux joueurs qui exercent trop souvent de la pression. Je vous sors des noms! Michel Ancel! Hideki Kamiya! Shinji Mikami! Cliff Bleszinski! Ces quatre-là ont apporté énormément. Michel Ancel a conçu Rayman Legends et quand on a sû que la maison-mère d’Ubisoft a reporté le jeu pour permettre une sortie sur PS3 et Xbox 360 et faire attendre les joueurs sur Wii U… il est sorti pour rejoindre les manifestants! C’est-tu pas beau ça? Michel Ancel a les couilles d’assumer que c’est SON œuvre! Hideki Kamiya a quitté Capcom en 2006 avec Shinji Mikami en 2006 après la fermeture de Clover Studios pour fonder Platinum Games et les deux ont laissé Capcom de relancer leurs créations soit Devil May Cry et Resident Evil, DmC qui a été revigoré grâce à un reboot soit dit en passant. Cliff Bleszinski n’a réalisé aucun autre jeu après Gears of War 3 et Judgment n’a pas eu le succès escompté…

Alors imaginez s’il y avait un BioShock Infinite 2… Et oui! Vous m’avez compris! J’espère que Ken Levine a conservé les droits pour la licence de BioShock et que les artisans chez Irrational auront leur part car c’est une série qui, artistiquement, était à l’avant-garde de tous les gros blockbusters! Je crois que BioShock Infinite, malgré qu’il soit un excellent jeu et une œuvre d’art en soi, fut un jeu sorti sous la pression et Ken Levine en avait peut-être assez. C’est le cas puisque ce gars-là est bourré de talent. Oh by the way… message à ceux qui désiraient BioShock Vita et que là vous lui dites de la merde… Estimez vous chanceux de ne pas avoir une version bâclée. Mais ces gamer-là frustrés de tout parce qu’ils n’ont pas ce qu’ils souhaitent? Bande d’indécis, de pessimistes… Je m’insulte moi-même sauf que dans mon cas, je vois au-delà! Pas pour rien que je lance le message à Nintendo de relancer leurs reliques comme F-Zero, Star Fox et Metroid dans le but de pousser leur Wii U mais en y allant dans la facilité avec les trop nombreux jeux Mario, Zelda et Pokémon… il est clair que le monde en a assez. Les gamers ne sont pas cons… Ils se tourneront vers autre chose et suivront justement ces créateurs qui quittent parce qu’ils vont offrir une nouvelle licence tout en restant dans leur domaine respectif. J’attends que Shigeru Miyamoto sorte de son carcan et crée une nouvelle licence pour faire oublier Zelda et Mario… Du moins je le souhaite puisque ce gars-là est un génie! Il est capable de donner des idées à des studios pour relancer des licences! Miyamoto est à la source même du système de visières pour Metroid Prime! Alors imaginez ce qu’il peut faire avec une nouvelle licence entre les mains!

Pour revenir du côté de Shinji Mikami et Hideki Kamiya… Pourquoi pensez-vous que le monde attend The Evil Within? Parce que Shinji Mikami crée une nouvelle licence d’horreur-survie! Tout le monde sait que Mikami est un peu le roi du genre grâce à Resident Evil même si, techniquement, il n’en a réalisé que deux si on excluse REbirth! DEUX! Resident Evil 2 a été créé par Hideki Kamiya, le réalisateur de Devil May Cry ET Bayonetta. Grâce à Vanquish, on a vu la mécanique de RE4 complètement améliorée dans un TPS où André et Aline sont montés au cerveau, chose rare dans un jeu vidéo de nos jours, surtout dans un jeu d’action solo où explosions et douchebag riment avec AAA. Et Vanquish n’a même pas de mode multijoueur alors imaginez… Ces deux-là ont quitté la grosse corporation qu’est Capcom pour se concentrer sur des projets qu’ils voulaient faire et même s’ils ont pas vendu beaucoup de copies… Merde que c’était bon!

BioShock-bioshock-15606837-1440-900
La liberté est une chose que les développeurs ont du mal à exploiter dans le but d’arriver à une certaine folie! Mais je parle pas de CETTE folie, quand même…

Maintenant… Ken Levine… Tout le monde va le surveiller et je crois sincèrement qu’il en avait marre de travailler sous la pression des éditeurs et des joueurs et je suis certain qu’il n’était pas le seul au sein d’Irrational. Il faudra savoir le fond de l’histoire en contactant les ex-employés d’Irrational. Ça a pris 8 ans avant que le successeur spiritiuel de System Shock 2 soit lancé et maintenant, l’espoir de revoir un nouveau BioShock original est presque à néant mais en même temps, si Levine est un vrai génie, celui-ci nous proposera un nouveau projet lorsqu’il sera prêt. Maintenant qu’il est un de ces très nombreux développeurs indépendants comme WayForward, il sera intéressant de voir où il ira. Maintenant que les jeux AAA ne sont plus que des jeux à grosses explosions à la Titanfall (on va en voir plus qu’un) et qui essayent d’en mettre plein la vue, c’est normal que ces titres ont de la difficulté à réellement se renouveler. Innover, ce n’est pas de rajouter une petite nouveauté dans la mécanique… c’est de revoir l’ensemble et repartir à neuf même si ça peut faire très mal. Mais maintenant que les éditeurs ne veulent plus que les développeurs prennent des risques, c’est normal que des jeux comme Assassin’s Creed reviennent… n’en déplaise aux fans de la mythologie. Pas pour rien que des jeux comme The Division et Watch_Dogs se font attendre. Pas pour rien que Destiny est attendu! Mais si ces jeux s’éloignent réellement du carcan préétabli, les développeurs auront envoyé une bonne leçon aux éditeurs.

La leçon? On assiste présentement à une nouvelle vague d’exodes de la part des créateurs qui en ont marre de se la faire mettre par des éditeurs égoïstes! Les VRAIS créateurs aiment la liberté et veulent être certains d’exploiter leur plein potentiel pour le bien des joueurs!

Oh et le journaliste a le droit d’exercer son opinion et de DÉNONCER au lieu de se fondre dans la masse!

En attendant, je souhaite vous rappeler que pour chaque Donkey Kong Tropical Freeze qui sort, il y a un Rambo… Vous avez compris! Un bon jeu vient toujours devant une merde cachée… Et je tenterai de vous le prouver prochainement! Coudonc, je suis en train de me péter une veine…

Je viens peut-être de me mettre à dos l’ensemble de cette dite-communauté… mais je ne m’en plainderai pas! Et non, je ne prendrai pas ma retraite de sitôt… Mes émotions, je les exprime mieux par écrit… Je ne me force pas pour être le journaliste rebelle… Je suis juste tanné de l’a-plat-ventrisme… C’est une colère qui s’est accumulée…

L’opinion Du Gamer est un éditorial qui ne correspond pas à l’ensemble de la pensée de Facteur Geek. Cet éditiorial est assumé par l’auteur.