Les Oscars 2014 : se commander de la pizza avec un Samsung Galaxy

 
La 86e édition des Oscars avait lieu hier, au Dolby Theater de Los-Angeles. Ellen Degeneres avait la difficile tâche d’animer cette soirée souvent haute en émotions mais peu riche en moments rebondissants. Pouvait-elle faire mieux que son prédecesseur, Seth McFarlane?

La soirée officielle a commencé à 20h30, sur les ondes d’ABC. Ellen Degeneres a commencée par divertir la foule avec quelques bonnes blagues bien placées, toujours politiquement correctes. Elle s’est permise quelques blagues sur notamment la chute de Jennifer Lawrence l’an dernier, blaguant que les présentateurs seraient mieux d’aller lui porter directement son trophée à son siège si elle gagne afin d’éviter une autre chute. Elle a aussi passé un commentaire humoristique sur le film 12 years a slave, qui ne pouvait que gagner l’Oscar du meilleur film sinon l’académie paraitrait raciste.

Ce qui avait bien commencé a malheureusement tombé dans la facilité par la suite. Les blagues de Ellen se faisaient plus rares, remplacés par des sketches plates et des moments inconfortables. Par exemple, Ellen s’est mise à faire les traditionnelles « Selfies » avec son téléphone de Samsung (belle publicité flagrante). Elle a voulu battre un record de Retweets sur un « Selfie » avec plein de stars, ce qui n’a pas pris de temps à faire. Le résultant était néanmoins une perte de temps, du moins à mes yeux. La plus grande perte de temps était la distribution de pizza aux célébrités des premières rangées, ce qui a dû occasionner plusieurs minutes de pertes de temps. Cette partie m’a fait décrocher pas à peu près.

La façon dont Ellen Degeneres s’est comportée réconciliera les gens plus modérés d’Hollywood, malgré les passes moins drôles. Personnellement, j’avais bien aimé Seth McFarlane, mais ce n’est pas dutout le même marché cible.

Les remises de trophées ont connus plusieurs ratés aussi, notamment Charlize Theron qui avait oublié son texte. Le pire moment de remise de trophée reste la présentation de Matthew McConaughey et Kim Novak. Si le premier tentait de garder le focus sur le sujet, Novak semblait totalement perdue sur scène.

Mon moment inconfortable no 1 de la soirée reste le discours de Darlene Love lors de la victoire de 20 feet from stardom. Elle s’est tout simplement mise en chanter, durant de longues secondes sur ses états d’âmes. Voilà quelque chose qui n’était pas nécessaire. Vraiment pas. Heureusement, Lupita Nyong’o est venu me réconcilier avec les discours de remerciements, m’émouvant avec son histoire et sa spontanéité.

Selon plusieurs, l’Académie n’a pas élu beaucoup de surprises, malgré quelques batailles surement serrées (Meilleur film, meilleur acteur etc.).Mes coups de cœurs sont 12 Years a Slave (Meilleur film), Jared Leto (Dallas Buyers Club) et Gravity pour les meilleurs effets visuels. Je suis par contre déçu de voir Leonardo DiCaprio, un des mes acteurs favoris, (encore) perdre l’oscar du meilleur acteur, malgré que Matthew McConaughey semble avoir fait un excellent boulot dans le film de Jean-Marc Vallée, Dallas Buyers Club. À noter que ce dernier, ainsi que Jared Leto et l’équipe de maquillages et coiffure ont tous remercié M. Vallée pour ce grand film et souligné son grand talent. Un beau clin d’œil.

Voici les grands gagnants de la soirée :

Meilleur film – 12 years a slave
Meilleur acteur – Matthew McConauhey
Meilleure actrice – Cate Blanchette
Meilleur acteur de soutient – Jared Leto
Meilleure actrice de soutient – Lupita Nyong’o
Meilleur film d’animation – Frozen
Meilleure photographie – Gravity
Meilleures Costumes – The Great Gatsby
Meilleure réalisation – Alfonso Cuaron
Meilleure documentaire – 20 feet from stardom
Meilleur court-métrage documentaire – The Lady in Number 6
Meilleur montage – Gravity
Meilleure film de langue étrangère – The Great Beauty
Meilleurs maquillages et coiffures – Dallas Buyers Club
Meilleure musique de film – Gravity
Meilleure chanson de film –Let it Go (Frozen)
Meilleurs décors – The Great Gatsby
Meilleur court métrage d’animation –Mr. Hublot
Meilleur court métrage de fiction – Helium
Meilleur montage de son – Gravity
Meilleur mixage de son – Gravity
Meilleurs effets visuels – Gravity
Meilleur scénario adapté – 12 years a slave
Meilleur scénario original –Her

Mon Twitter : JsChapleau