(Test FG – Jeux vidéo) Fable Anniversary

 

D’entrée de jeu, je dois mentionner que je l’attendais depuis longtemps celui-là. Depuis le premier volet sortie à l’époque de la Xbox jusqu’au troisième en passant par le jeu pour la Kinect : Fable Legends, j’ai tout aimé de cette franchise. D’ailleurs, je ne comprends pas pourquoi tant de gens vouent un culte de négativisme à la licence. Certes, il s’agit d’un jeu de rôle peut-être un peu trop facile, mais d’un autre côté on ne joue à Fable pour le degré de difficulté. Oh non, ce qui fascine des jeux de chez Lionhead Studios c’est beaucoup plus la richesse de la quête principale ainsi que ses nombreuses quêtes annexes et pourquoi pas les décors enchanteurs et l’ambiance propre à Fable.

Mais au fait qu’est-ce que Fable, car une génération de joueurs ne connaît peut-être pas ce jeu premier du nom. Tout d’abord, il faut savoir que Fable Anniversary regroupe le premier chapitre ainsi que son extension The Lost Chapters, tous deux en version HDifiée. Vous camperez le rôle d’un jeune garçon jusqu’à le voir évolué et passer à l’âge adulte. Cependant, cet angle est sous exploité, car il n’y a que de brefs moments, une heure, deux tout au plus qui est consacré à sa vie de jeunesse et il n’y a aucun réels choix ou décision qui influencera notre vie d’adulte.

(Test FG - Jeux vidéo) Fable Anniversary #2

Par contre, vous serez libre de faire ce que vous voudrez, c’est-à-dire qu’en plus de façonner votre personnage à votre image, vous pourrez en plus de la quête principale, participer à de nombreuses quêtes annexes et ainsi pouvoir acquérir une maison, vous marriez, fonder une famille et pourquoi accroître votre popularité au sein de la ville ou vous habitez. Je me dois de soulever un point fort important, car bien qu’étant jeune il n’y avait pas de réelles répercussions de vos agissements, il en est tout autre une fois devenu adulte. Car, oui vous pourrez jouer à Fable du côté bon ou mauvais. Chaque action ou geste posé aura une incidence sur comment devenir un héros aimé de tous ou un être machiavélique. Et ça ne répercutera seulement sur votre personnalité, mais sur l’esthétique du principal protagoniste. Si vous penchez du côté bien de la force, vous aurez un aura lumineux autour de vous et si vous préférez jouez-le méchant, des cornes pousseront sur votre crâne et vous remarquerez ces yeux.

La première fois que j’y avais joué, je criais au génie et encore aujourd’hui c’est toujours le cas. C’est vrai, quoi de mieux de savoir qu’à tout moment on peut basculer d’un type à un autre. Que votre monde changera et la perception des gens à votre égard pourra changer radicalement. Un jour, vous serez perçu comme un héros et le lendemain comme l’incarnation du fils du diable. Bref, l’immersion est à son comble et faut le dire, le titre a bien vieilli malgré certaines qui n’ont toujours été corrigées.

(Test FG - Jeux vidéo) Fable Anniversary #3

Fable Anniversary se destine à tous de par sa facilité à y jouer. Les plus hardcores d’entre vous ne pourrait pas aimer, mais pour ceux-là, il y a Skyrim, Dark Souls et The Witcher. Même s’il s’agit d’un jeu de rôle, l’emphase n’est clairement pas mise sur cet aspect, mais beaucoup plus sur le développement du personnage principal. Est-ce pour autant une mauvaise chose? Oui et non, car lorsqu’un jeu de rôle est vendu de cette manière, on sait à quoi s’attendre, mais d’un autre côté, cet élément est remplacé par quelque chose qui n’avait pas été exploité jusqu’ici.

Plutôt je mentionnais que certaines lacunes n’avaient pas été revues et améliorées et malheureusement c’est le cas pour la mécanique de combat. Les mouvements sont lents et manquent parfois de précision. La fluidité est bien là, mais aurait pu être rehaussée un tantinet. Votre personnage pourra évoluer selon trois classes: l’archer, le guerrier et le magicien qui chacune d’entre elles offrira des armes et des attaques différentes. Vous pensez que ça s’arrête ici, détrompez-vous, car, ça influera également sur votre physique. À savoir, un guerrier deviendra plus bâti tandis que le magicien verra des traits de lumière apparaître sur son corps. Malgré ce système qui paraissait très poussé à l’époque, il a été dépassé depuis par bien d’autre. Mais je ne peux y enlever de point pour ça, les développeurs ne pouvaient pas tout changer non plus. Il faut faire preuve de discernement.

(Test FG - Jeux vidéo) Fable Anniversary #4

Est-ce que vous vous rappelez de la refonte en version HDifiée de l’excellent Halo: Combat Evolved? Ce fut un succès sur toute la ligne. Il en est de même du côté de Fable Anniversary, mais sur une plus petite mesure. Pour l’aspect modélisation des personnages et le rehaussement des textures, c’est impeccable. Par contre, ça se gâte quelque peu pour ce qui est du reste, comme la physique des personnages ainsi que la baisse du taux de rafraîchissement des images. Je crois que les développeurs n’ont carrément pas touché à cette dimension. Qui à mon sens est importante jusqu’à un certain point. Avec les nombreux ralentissements lorsqu’il y a trop d’action à l’écran, ça s’avère au final décevant.

Malgré tous ces petits points négatifs, je suis tellement content enfin de pouvoir apprécier le premier chapitre de cette trilogie dans la langue de Molière. Hé oui, Fable Anniversary est disponible en version française intégrale. Par contre, la synchrolabiale laisse à désirer, en anglais les lèvres bougent en synchronisme avec les paroles, mais en français c’est décevant. La musique est toujours aussi bonne, mais moins présente que dans les titres actuels du genre.

(Test FG - Jeux vidéo) Fable Anniversary #5

Pour conclure, dois-je le recommander? Ce n’est pas facile d’avoir une opinion bien arrêtée, car plusieurs aspects sont bien travaillés, tandis que d’autres sont décevants. Disons que ceux l’ayant déjà joué, ce n’est pas nécessaire d’en faire l’achat et pour ceux qui n’ont jamais mis les pieds dans l’univers médiéval fantastique de Fable, allez-y. Surtout à 39.99$, ça vaut la peine. Le dixième anniversaire de Fable aurait pu être mieux souligné.

Cote FG: 7 coups de pied dans les poulets sur 10

Points positifs:

  • Enfin Fable en français
  • Modélisation des personnages
  • Très bonne durée de vie
  • La personnalisation du héros
  • L’univers de Fable

Points négatifs:

  • Un style de jeu vieillot
  • Une optimisation décevante
  • Les nombreux ralentissements

Fiche technique:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s