(Test FG – Jeux vidéo) XCOM: Enemy Within

 
Cela faisait un moment que je voulais jouer à XCOM Enemy Within. Le manque de temps pour jouer, mais surtout la difficulté de trouver une version en boite du jeu, m’a fait remettre ce projet plusieurs fois. Le jeux étant sorti depuis un bout déjà je ne vais pas en faire un critique complète, mais plutôt vous décrire mes souffrance après avoir compléter le jeu pour une deuxième fois.

C’est finalement le mois dernier, que j’ai enfin pu me replonger dans l’univers XCOM, avec cette extension du jeu original. Il faut dire que Enemy Within est un drôle d’hybride entre le New Game plus, le DLC et une série d’ajouts au jeu original. Pour ce qui est de l’histoire principale, rien n’a changé, les extraterrestres envahissent encore la Terre. Par contre, on ajoute les DLC qui étaient sortis plus tôt, comme les missions EXALT, qui nous confrontent à des adversaires humains, d’un groupe militant pro extraterrestre.

Xcom EXALT

EXALT, ces fauteurs de trouble. Par contre, on les écrasent avec plaisirs.

La mécanique de jeu est la même, ainsi que les tableaux dans lequel on joue. La nouveauté vient du côté de l’arsenal à notre disposition, ainsi que des bâtiments disponibles. Si, en théorie, on à accès à plus d’armes, plus puissantes, la réalité est que l’on dispose des mêmes ressources pour tout gérer et que les extraterrestres aussi, on accès à de nouveaux jouets. Rapidement, les nouveautés arrivent : augmentation cybernétique, biologique, armes, etc. Il faut bien choisir, parce que comme avec les pays, on n’a pas le temps de tout faire. La première nouveauté auxquels on est confronté est le MELD, des contenants que l’on doit ramasser avant un certain nombre de tour. Les bornes MELD sont utilisées pour acheter et améliorer tous les nouveaux aspects du jeu, comme les pouvoirs biotiques et les armures cybernétiques. Il est donc important de les ramasser au plus vite, sinon on les perd.

Xcom MEC

Un soldat modifié, sans son armure MEC.

 

La progression du jeu est similaire à l’original : plusieurs missions faciles, avec soudainement une mission infaisable. XCOM à Normal est un jeu très difficile. Avec les missions et les ennemis supplémentaires, c’est presque impossible. Évidemment, il est nécessaire de donner l‘expérience à plusieurs personnages, parce que se retrouver avec 2-3 débutant dans une mission avancé c’est du suicide. Il y a toujours un robot avec une armure impénétrable qui vous attend dans un recoin. Personnellement, j’ai aimé les missions contre le groupe EXALT. Il est possible de collection leurs armes une fois le combat fini, cela permet d’accéder aux armes laser sans avoir à dépenser trop d’argent. Un autre point fort, les MECS, des soldats modifiés pour piloter des exosquelettes. Avec leur puissance de feu et leurs armures, ils deviennent rapidement des incontournables. Leurs points faibles sont; de ne pas pouvoir utiliser la couverture, et de devoir recharger leurs armes souvent. Il est donc nécessaire de développer une stratégie juste pour eux.

xcom-gene mod

les modifications génétiques sont intéressantes, mais pas pour toute les classes de personnages.

 

Là où l’expérience m’a déçu, c’est du côté de la stabilité du logiciel qui «crash» après quelques heures de jeu sur la PS3, c’est tellement grave que les sauvegardes automatiques (que je vous recommande fortement), deviennent endommagées, et l’on doit recommencer certaines missions. En fait, plus on avance dans le jeu, plus on dirait que ça devient un « feature » juste pour vous faire jurer. C’est un problème inacceptable quand on sait que Enemy Unknown, était très stable (cela me rappelle les bogues de Fallout New Vegas). Si l’original était un jeu qui demandait beaucoup de « grinding », préparez-vous à passer plusieurs nuits blanches afin d’amener votre équipe à un niveau acceptable de puissance. Une fois, votre équipe de rêve en place, n’oublier pas de faire des rotations avec vos recrues, afin d’avoir du personnel qualifié en cas de pépin. Au final, c’est un excellent jeu, mais les difficultés techniques m’ont empêché de l’apprécier, j’aurais dû m’en douter avec une compagnie comme Firaxis que ça ne pouvait pas être parfait.

Points forts :

  • Tous les ajouts, qui rendent le jeu encore plus stratégique
  • Les quelques nouvelles cartes amènent un peu de diversité.

Points faibles

  • Le jeu qui fait planter la PS3, TOUT LE TEMPS
  • Impossible de sauter certains textes que l’on a déjà lus et entendus mille fois
  • Confusion sur certaines missions
  • Les missions, qui sont aléatoires, varient beaucoup trop en difficulté

Eric Chamberland

@chambee

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s