(Test FG – Jeux vidéo) Watch_Dogs (lorsque pirater devient un style de vie)

 
Dévoilé comme la surprise de l’E3 2012, le jeu signé Ubisoft, Watch_Dogs semblait fort prometteur avec son système de piratage d’une ville entière à l’aide que d’un simple téléphone intelligent. Évidemment, les parallèles avec un certain Assassin’s Creed étaient nombreux et plusieurs l’annonçaient comme un autre chapitre plus contemporain, voire futuriste. Après avoir fait l’objet d’un report, il est enfin bien là entre nos mains.

Après avoir joué plusieurs heures, les similarités avec d’autres franchises d’Ubisoft demeurent nombreuses, mais il est très difficile, voire même impossible, de ne pas le comparer à Grand Theft Auto. Pour plusieurs raisons que j’énumérerai plus tard dans mon texte. Donc, au final qu’en est-il de ce fameux Watch_Dogs? Vous vous souvenez lors de la sortie du premier Assassin’s Creed? Tout le monde penchait vers une opinion somme toute positive, mais avouait qu’il s’agissait beaucoup d’une immense présentation servant à faire naître une nouvelle franchise que d’un jeu incroyable. Bien, j’ai eu la même impression avec Watch_Dogs et voici le pourquoi du comment. Sachant bien sur que le prochain volet sera supérieur à celui-ci.

Le scénario repose entièrement sur l’histoire d’Aiden Pearce, un maître de l’espionnage informatique qui est empreint d’une vengeance imparable suite au décès de sa nièce lors d’un raid en voiture. Il fera tout pour mettre la main sur ces meurtriers. Chaque racoin de la ville y passera jusqu’à ce qu’il trouve enfin les coupables et les faire payer. Pour ce faire, il utilisera tout ce qui lui tombe sous la main, des armes, des amis, mais surtout son fameux téléphone avec lequel il peut tout contrôler et pirater. Pour lui, tous les moyens sont bons.

(Test FG - Jeux vidéo) Watch_Dogs (lorsque pirater devient un style de vie) #2

Certes, je vous l’accorde, le récit de Watch_Dogs est loin d’être le meilleur. Déjà vu à plusieurs reprises, mais adapté à une autre formule. Le fil conducteur demeurant le même. Par contre, l’intrigue vous collera à votre siège de nombreuses heures. Bref, le « fun factor » est bien présent et c’est ce qui compte avant tout.

Déjà reconnu comme un nouveau venu dans le monde des jeux ouverts. Il est encore loin de ce que peut offrir un Grant Theft Auto ou Saints Row. De toute façon, si j’ai le choix entre les trois franchises, je préfère Watch_Dogs qui se veut beaucoup plus sérieux et mature que les deux autres. On sent carrément l’inspiration puisée à même ces licences à succès. Contrairement à d’autres jeux de ce type, c’est une dans ville actuelle qu’y tient toute l’action, en occurrence un Chicago qui a été légèrement retouché. Les retouches venant surtout du fait que la ville est totalement contrôlée par les nouvelles technologies. Toutes les infrastructures sont sous hautes surveillances. Si vous connaissez la série TV Person Of Interest, vous comprendrez rapidement.

Le but du jeu étant de passer incognito le plus souvent possible, vous devez faire preuve de furtivité et de tactiques hautement élaborées pour réussir à déjouer les points contrôles contrôlés par le ctOS. Ces derniers étant dispersés un peu partout dans la ville, ça vous forcera à de grandes phases d’explorations que vous le vouliez ou non. Une grande partie du jeu repose sur cette mécanique d’ailleurs. C’est bien de pirater les points de contrôles, mais ça apporte quoi au juste? Ça vous permettra d’utiliser votre « Profiler » ou si vous préférez votre téléphone intelligent. C’est le nom donné à votre outil. Tout passe par cet objet digne d’une grande technologie. Prendre le contrôle de la ville, vous sortir d’un mauvais pas tel que si vous êtes poursuivi par la police, vous pourrez abaisser ou monter le pont comme bon vous semble. N’est-elle pas belle la vie? De plus, ce fameux joujou, le Profiler vous donnera l’occasion de tout connaître sur les habitants de Chicago. Vous pourrez connaître leur background (emploi, nom, âge, courte description, salaire annuel et même certains méfaits commis). Je peux vous dire que pour certains, on reste surpris de ce que l’on peut découvrir. Disons, que les développeurs ont laissé libre court à leur imagination. Mais, ça ne s’arrête pas là. Oh que non! Vous, vous souvenez que vous jouez le rôle d’un grand pirate informatique, alors pourquoi ne pas vous en servir à votre avantage. Hummm comment on pourrait faire pour y arriver? Ah bien ouais, en piratant le compte de banque de tous et chacun, non. Avouez que ça serait cool! Mais, non voyons les développeurs ne sont pas allés jusque-là… hé bien oui! De plus, vous pourrez même écouter certaines conversations téléphoniques et intercepter des SMS forts utiles. Certains de ces messages pourront vous mener jusqu’à un acte criminel qui est sur le point de se produire et dans lequel vous pourrez interagir. Pour ce faire, vous n’aurez qu’à suivre le chemin en consultant votre GPS. Une fois rendu à l’endroit visé, vous devrez l’identifier, le suivre et le maîtriser avant qu’il ne passe à l’acte. Évidemment après avoir joué au héros, vous serez récompensé avec de l’expérience que vous pourrez transformer en points de compétence dans différents aspects touchant votre expertise en piratage, votre Profiler, la conduite automobile, etc.

(Test FG - Jeux vidéo) Watch_Dogs (lorsque pirater devient un style de vie) #3

Cependant, l’ange sur votre épaule de droite est accompagné d’un diable sur l’épaule de gauche. Certes, vous jouerez les héros, mais à l’occasion, vous n’aurez d’autres choix que devenir vous-même un criminel. Le tout se détaillant dans différentes missions comme gagner de l’argent facile ou voler des voitures. Bref, ce n’est qu’un court aperçu de ce que vous pouvez y faire. Il y a une tonne de missions annexes.

Maintenant j’aborde une section de jeu que je croyais vraiment inutile, le mode multijoueur en ligne. Vous devrez pirater les informations des autres joueurs. La façon pour y parvenir va comme suit: lors de pirater le Profiler d’un ami, vous serez transporté près son lui virtuel. Une fois près de lui, vous devrez vous cacher pendant un certain laps de temps, vous laissant télécharger ses informations sans qu’ils vous trouvent. Si succès il y a à cette mission, vous gagnerez de la notoriété et des points de compétence.

Si après tout ça, vous en avez pas encore assez, pensez à vous procurer la passe de saison qui offre du contenu téléchargeable additionnel.

(Test FG - Jeux vidéo) Watch_Dogs (lorsque pirater devient un style de vie) #4

Donc, si je récapitule, ce lancement de nouvelle licence débarque avec une durée de vie énorme. L’inspiration est puisée à même des titres comme Assassin’s Creed et Far Cry. Et ça tombe bien, car ce sont des jeux estampillés Ubisoft également. Prenez les neuf actes de la campagne principale, ajoutez-y des quêtes annexes à profusion et finalement un mode en ligne intéressant, ce qui donne une résultante: qualité + quantité= un achat assuré.

Cependant, je suis loin d’avoir terminé ce test. Plusieurs aspects n’ont pas encore été touchés. Je pense à trois trucs implémentés, pour j’imagine concurrencer le marché: les armes de tir, les combats et la fameuse conduite de véhicules. Pour les armes, vous aurez le choix de près de trente formats différents. Allant de fusil d’assaut, en passant par des fusils de précision et bien sur votre indissociable matraque. À ce niveau, le tout fonctionne bien. Oublier cependant la personnalisation et les améliorations, car je le rappelle, le focus est mis avant tout sur la furtivité et le piratage. Pirater avec un fusil… ouais bon c’est moyen.

Du côté des combats, j’ai eu l’impression que les développeurs y sont allés avec le minimum syndical. Certes, les « finish moves » sont bien rendus, mais trop scriptés. Vous n’aurez besoin que d’une touche et le tout s’exécutera. Un peu de liberté svp dans le prochain chapitre. Dernier aspect, la conduite en véhicule. Encore un parallèle avec GTA, vous pourrez conduire n’importe quel véhicule, soit en la volant ou à la Mercenaries 2, en la commandant via votre ami à l’aide de votre téléphone. Vous n’aurez par la suite à attendre la livraison dans un stationnement près de chez vous. Vous aurez le choix entre des véhicules de promenades (voitures, motos) et des véhicules lourds. Comme la plupart des jeux de ce type, la conduite n’est pas si mal, mais c’est venu le temps de prendre un virage que ça se complique. De ce côté, Watch_Dogs n’y échappe. Un bon ajustement pour le prochain volet et le tour sera joué.

(Test FG - Jeux vidéo) Watch_Dogs (lorsque pirater devient un style de vie) #5

Qui ne se souvient pas de la première annonce lors du E3 2012? On devait avoir droit à une révolution graphique. Ishhh ce n’est tellement pas le cas. On est enclin au même phénomène qu’un certain Aliens: Colonial Marines. Le jeu n’est pas une déception totale, mais côté nouvelle génération on repassera. Par contre, je pardonne plus ce côté, car faire un jeu évoluant dans un monde ouvert sans baisser la qualité du graphisme, il n’y a que CD Projekt qui réussit ce coup de génie avec The Witcher.

Du côté du positif, il y a le jeu des ombres et lumières, les effets météo dont la pluie qui se veut très réaliste. D’ailleurs, le manteau d’Aiden Pearce devient trempé et l’eau glisse dessus. Chicago est une ville cosmopolite et très vivante. Vous y retrouverez ces deux aspects dans le jeu. La modélisation des habitants est bien réalisée, on peut oublier le festival du clone. Pour ce qui est du négatif, il y a quelques bogues comme des voitures se fondant l’une dans l’autre, des armes qui flottent dans les airs, etc. Tout de même, rien qui ne peut affecter votre expérience globale. Bref, nouvelle génération ou pas, on est loin de ce qui est offert du côté de Grand Theft Auto V.

Au niveau du son c’est un amalgame de musique qui vous attend. Il y en a pour tous les goûts, du rap de Public Enemy au punk mélodique de Rise Against. Pensez à utiliser le Profiler pour pirater des gens et ainsi débloquer quelques nouvelles pièces musicales. Vous avez un choix également de stations de radio. Vous pourrez tout aussi bien y jouer en version intégrale anglaise ou française. Et cette dernière n’a rien a enviée à l’autre. La trame sonore quant à elle est bien réussie dans l’ensemble. La bande originale est signée Brian Reitzell (Red Faction: Armageddon) et peut être achetée dans tous bons magasins en ligne.

(Test FG - Jeux vidéo) Watch_Dogs (lorsque pirater devient un style de vie) #6

Au final, Watch_Dogs n’est pas la quintessence du jeu vidéo que l’on nous avait promis il y a deux ans, mais force est d’admettre que le titre est solide. Certes, il reste quelques points à retravailler et améliorer, mais souvenez-vous du premier Assassin’s Creed. Le tout a pris de l’ampleur autant en quantité qu’en qualité depuis. Vivement une deuxième mouture, avec un nouveau personnage principal, Aiden Pearce manquant cruellement de charisme. Un achat? Bien sur que oui, surtout pour le temps que vous y passerez. En passant l’édition de collection vaut la peine d’être possédée.

P.S. La version Nintendo Wii U se fait toujours attendre et c’est bien dommage, car c’est probablement celle qui aurait le plus à offrir avec les différentes fonctionnalités du Wii U GamePad.

Cote FG: 8 comptes bancaires piratés sur 10

Points positifs:

  • Une durée de vie énorme
  • Le Profiler
  • Tout ce que l’on peut y faire
  • Chicago, ville immense
  • Pirater la ville
  • Les personnages secondaires
  • Un mode multijoueur en ligne intéressant
  • Une bande originale diversifiée

Points négatifs:

  • Un graphisme quelque peu décevant
  • Aiden Pearce dans son ensemble
  • Une conduite de véhicules hasardeuse
  • Des combats trop scriptés
  • La version Nintendo Wii U se fait attendre

Fiche technique:

  • Développé par Ubisoft Montréal
  • Publié par Ubisoft
  • Jeu de type action/aventure (bac à sable)
  • Mode solo et multijoueur en ligne
  • Offert en version intégrale anglaise ou française
  • Disponible sur PC, PS4, PS3, Xbox One et Xbox 360 (testé sur PS4 et Xbox One)
  • Version Nintendo Wii U… peut-être un jour
  • Contenus téléchargeables disponibles
  • Site officiel: http://watchdogs.ubi.com/watchdogs/fr-CA/home/index.aspx
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s