(Test FG – Cinéma/Films) – Edge Of Tomorrow

Dans la foulée des films de Marvel de 2014, j’étais excité à l’idée de visionner un film de science fictions provenant d’une toute nouvelle source. Il me restait par contre à confirmer si la présence de Tom Cruise, qu’on a pu voir dans des films qui m’ont amèrement déçu comme Oblivion et War of the Worlds allait ruiner mon excitation.

Edge of Tomorrow se passe dans un futur rapproché, où la Terre doit se battre pour sa survie (original, non?). Une invasion extraterrestre a en effet commencée en Europe, tandis que les forces unies de la Terre tentent de reprendre le contrôle de ce qui reste du vieux continent. L’ennemi, genre d’insecte format géant provenant d’astéroïdes, est bien implanté et doit être arrêté sinon l’être humain sera vraisemblablement éradiqué.

Après plusieurs pertes, les forces terriennes inventent un exosquelette capable de faire face à la puissance extraterrestre. L’espoir renait enfin et Cage (Tom Cruise) fait un maximum de promotion au sein des médias afin de remonter le moral des troupes et de la population en général. Même s’il est major, il n’a jamais vraiment combattu, que ce soit contre des humains ou des extraterrestres.

Lors d’une rencontre avec Brigham, général des forces unies, il se fait apprendre qu’il s’en ira au front, le lendemain, lors d’une attaque ultime contre les forces ennemies. Cette attaque devrait ouvrir une brèche dans la défensive des insectes géants et la confiance règne plus que jamais chez les humains. Le rôle de Cage est donc maintenant de prêcher par l’exemple et non simplement de faire la promotion de cette nouvelle arme.

Après une tentative de chantage envers le général, il se fait arrêter pour traitrise et transporter de force vers la base militaire temporaire (l’aéroport Heathrow, de Londres), où il se réveille en rencontrant des nouveaux frères d’armes.

Avec son entrainement militaire très limité, il se retrouve donc dans une situation très précaire lors des combats. L’attaque semble échouer, l’ennemi connaissant surprenamment déjà le plan et attendant les humains de pied ferme. L’inévitable arrive donc finalement : Cage meurt en faisant exploser un de ces insectes devant lui avec l’aide d’une mine. Malheureusement, l’explosion le tue presque sur le coup.

Vous allez me dire : le film fini comme ca, après quoi… 30 minutes? Eh bien non, le major se réveille comme après un cauchemar. Le problème est qu’il se retrouve exactement dans la même situation qu’auparavant, au moment où il se réveille suite à son arrestation, à Heathrow.

Il répète bien sûr toutes les étapes de la journée précédente, pour mourir une fois de plus sur le champ de bataille. Il se réveille encore une fois au même endroit, au même moment. C’est là qu’il comprend qu’il répète le même moment à chaque fois qu’il meurt. Avec l’aide d’une soldate nommée Rita (Emily Blunt) qui a déjà vécu la même situation, il devra tenter d’élucider le mystère de ce problème tout en essayant d’éliminer l’ennemi, qui semble gagner dans tous les scénarios possibles.

Pas parfait, mais pas loin
Tout d’abord, sachez que j’attendais ce film avec plus ou moins d’espoir. Si je désirais vraiment aimer cette œuvre, j’étais néanmoins rebuté par la présence de Tom Cruise et par le scénario qui me semblait un peu maladroit. J’imaginais un mélange de War of the Worlds et Groundhog day, ce qui ne m’enchantait pas particulièrement. Eh bien, je ne pouvais pas me tromper plus.

Le scénario est très intéressant et original. Si le retour dans le temps est quelque chose de fréquent dans les films de science-fiction, la façon dont ce pouvoir a été apporté est franchement rafraîchissante. Cage n’est pas un mutant, ni dieu, ni radioactif. Ce pouvoir lui a été offert…disons de force, de façon complètement accidentelle. Je vous épargne les circonstances afin d’éviter de vous ruiner l’histoire et ses intrigues.

À chaque fois qu’il meurt, il retourne au même moment : son arrivée à la base militaire. On revoit donc quelques fois la même scène, mais le tout est scénarisé en fonction qu’on ne revoit pas nécessairement les mêmes scènes de façon redondante et répétée.

Ce type d’histoire pourrait donner l’impression de sentir le réchauffé (extra-terrestres, exosquelettes, futur rapproché, film post-apocalyptique), mais le mélange est bien pétri et passe très bien. On nous fait passer le produit fini en mettant beaucoup d’emphase sur les soldats et leur aspect humain. Ce ne sont définitivement pas de vrais soldats, du moins pour la plupart. Dans les diverses « vies » de Cage, plusieurs de ses frères d’armes mourront, parfois par pure incompétence. On garde donc une touche de réalisme en montrant des humains très loin d’être invincibles. Le coté humain de notre race ressort aussi beaucoup, par notre ego mal placé et nos faiblesses flagrantes (peur, manque de conviction etc.). Cage aura donc à tenter de pallier les problèmes récurrents des humains en apprenant de ses erreurs, lors de ses (très) fréquentes morts.

L’ambiance apportée par le film est un excellent mélange d’action, de drame et d’humour. Oui, il s’agit d’un film science-fiction dramatique, où la population humaine risque l’extinction à très court-terme. Cage meurt des centaines de fois, tout comme plusieurs de ses compatriotes. Par contre, la façon dont il meurt est souvent traitée de manière humoristique, que ce soit lors des batailles où même lors de son entraînement. Par exemple, sachant qu’il est « invincible », il se retrouve fréquemment blessé et devra mourir afin de recommencer au point de départ. Il peut aussi mourir en calculant mal un déplacement lorsqu’il tente d’aiguiser ses réflexes avant la bataille.

Quand il se réveille, son visage démontre souvent une déception plus qu’une douleur, un peu comme quand l’on meurt dans un jeu vidéo suite a une décision discutable. Cet aspect apporte une certaine légèreté et balance à un scenario qui pourrait devenir très lourd suite aux multiples morts de Cage et ses compatriotes.

L’action est particulièrement bien réussie. Que ce soit lors des scènes de grandes batailles épiques entre exosquelettes et extra-terrestres où lors de l’entraînement de Cage, les effets spéciaux spectaculaires, les plans de caméras à point et les effets sonores rendront votre expérience exceptionnelle. Je n’ai absolument rien à dire de négatif à ce sujet!

Les personnages sont tous à point, que ce soit Cage ou Rita qui sont vraisemblablement les personnages principaux. Pour le reste des personnages, on les voit souvent dans diverses situations, légères ou plus sombres. Ils ont tous un rôle à jouer à un certain moment donné dans le film. L’aspect du retour dans le temps ramène fréquemment des personnages décédés auparavant, ce qui donne une 2e chance à ces soldats que l’on aime apprendre à connaitre.

Pour ce qui est des acteurs, j’ai adoré les prestations de Tom Cruise et Emily Blunt. Le premier fait un excellent travail et il a su nous transporter dans toutes ses émotions provenant de sa nouvelle condition, de sa relation avec les autres et de ses centaines de décès. Emily Blunt joue quelqu’un de plus stable, elle est une soldate aguerrie et solide comme le roc. Par contre, elle a su démontrer un côté plus humain, plus émotionnel, plusieurs fois dans le film. Sa prestation était sans faille. À noter aussi le bon travail de Brendan Gleeson, campant le rôle du général Brigham. Son grand talent m’a fait à la fois adorer et détester ce chef de la dernière grande armée humaine. Il est calculateur, analytique, froid et stable. On lui fait confiance. Par contre, sa haine envers Cage et son entêtement maladif cause plusieurs problèmes aux protagonistes.

Seul petit bémol au film : sa fin m’a un peu déçu. Je la trouve un peu facile, sans la ruiner. Faites-vous votre propre idée!

En conclusion
Vous aimez la science-fiction. Vous aimez l’action. Vous aimez Tom Cruise. Vous aimez le post-apocalyptique ou les extra-terrestres. Peu importe la ou les raisons nommées plus haut, vous devez absolument voir ce film. Il s’agit d’un mélange réussi de scénario riche mais pas complexe, d’action, d’humour et d’interprétation réussie. Ce film est presque parfait. Et l’auteur de ces lignes n’aime pas Tom Cruise.

Ma note : 9 / 10

Points positifs :
-Bon mélange de drame et humour
-Action plus que réussie
-Effets spéciaux à couper le souffle
-Interprétation des acteurs

Point négatif :
-Peut être vu positivement ou négativement, mais la musique ne m’a pas accroché
-La fin m’a laissé sur mon appétit

Réalisateur : Doug Liman

Acteurs principaux : Tom Cruise, Emily Blunt, Brendan Gleeson, Bill Paxton

Mon Twitter : JsChapleau