(Test FG – Jeux vidéo) NHL 15 (Xbox One)

 
Mon histoire avec la franchise NHL de EA Sports en est une d’amour et de haine. Depuis quelques années, je suis positif face à la démo et le tout sombre dans le déni au moment d’avoir le jeu entier entre les mains. Cette année ne fait pas exception et c’est encore bien pire. Depuis l’arrivée sur la plateforme EA Access de la mouture 2015 du côté de la nouvelle génération, un tollé de déceptions, de mépris, de haine et de colère court sur le web… et avec raison. Déjà que la version PS3/Xbox 360 soit identique en tout point à l’an passé sans aucune innovation, EA a cru bon pour son entrée sur PS4/Xbox One de tout rater, allant même à offrir un sous produit loin d’être terminé, manquant tellement d’éléments que s’en est ridicule. Bref, EA a mis sur le marché une véritable arnaque, un jeu qui devrait être retiré par l’office de la protection du consommateur surtout au prix 70$ + taxes= près de 80$. Il s’agit d’une véritable disgrâce pour ceux qui leur permettent de mettre du beurre sur leur pain. Ouais, je suis dur, mais cette compagnie qui se fou des joueurs, ne mérite que ça et les mauvaises critiques vont en ce sens.

J’ai jonglé longtemps à savoir si je devais perdre mon temps et le vôtre à rédiger ce test, mais je me suis arrêté un instant, puis j’ai réfléchi. La seule raison qui me motive c’est qu’en lisant ces quelques lignes, vous réaliserez que vous si vous l’acheter, vous les encouragerez à agir encore ainsi. Donc, avec ce test, je tenterai de vous faire économiser en vue de vous procurer un meilleur produit et croyez-moi, ça ne sera pas vraiment difficile à trouver. Et ne venez pas me parler des mises à jour à venir, c’est complètement insensé et irresponsable. NHL 15 sur nouvelle génération brise la glace, mais tombe dans l’eau glacée.

Le mandat comme pour les autres opus a été confié à EA Canada et je ne comprends pas qu’ils ont osé mettre sur le marché une telle merde sachant que le Ohhh Canada est la terre promise du hockey. De prime abord, je vais y aller avec les nombreux modes de jeu offerts. Ah non c’est vrai, la plupart des modes connus ne sont pas disponibles. Bordel, il n’y a pas de mode Saison… pas de mode saison. Sérieux c’est quoi ces conneries. Vous voulez jouer une supposée saison? Vous ne le ferez que dans le mode GM Connected. Tant qu’à y aller dans les absents, voici les nominés: la Classique hivernale, le mode NHL 94, le mode EASHL, oublier le contrôle d’une franchise en ligne (GM Connected), le mode Live The Life, Be A Pro est disponible, mais incomplète, Plus de parties disputées dans le mode Online Team Play. Quelques-uns de ces manques viendront via une mise à jour.

(Test FG – Jeux vidéo) NHL 15 (Xbox One) #2

Je continue avec les déceptions points négatifs, sachant qu’ils sont très nombreux. J’ai remarqué quelques bogues graphiques plutôt cocasses et qui n’affectent pas l’expérience de jeu en tant que telle. Les développeurs n’ont pas cru bon de mettre les trois étoiles à la fin du match. C’est quoi ça putain, ça fait partie du folklore de la LNH depuis des lunes. Autre aberration, lors d’un tour du chapeau (3 buts par le même joueur dans un même match), il n’y a plus de pluie de casquettes sur la glace. C’est quoi la raison de cette décision stupide? Le coût des casquettes est trop élevé? Trop difficile à créer comme animation? C’est du gros n’importe quoi. Je dois le réécrire encore… pas de saison bordel… j’en reviens pas encore.

De plus, les développeurs se targuent d’avoir fait produit le jeu de hockey le plus réaliste de l’histoire avec des joueurs modélisés à la quasi-perfection. Ah oui? Je vous mets au défi de reconnaître 10 joueurs par équipe. Bon succès! Une calvasse de chance que ce n’est pas EA qui a obtenu la licence de la WWE, mais bien 2K. Les lutteurs auraient ressemblé à n’importe quoi. Du côté de la physique, on a droit à une panoplie d’améliorations, mais les mises en échec sont pires que pires. L’an passé, les deux joueurs tombaient tout le temps lors d’un contact, cette année, le joueur qui frappe est comme un mur tandis que joueur frappé s’étend de tout son long comme une crêpe. C’est ça l’intégration de l’engin graphique Ignite? Petit mot à EA, vous avez décidé d’incorporer le système de combat emprunté à la série Fight Night (très mauvais en passant), mais vous auriez pu vous gardez une petite gène on laissant celui de Madden NFL dans le jeu. Autre truc qui m’a vraiment énervé, le son des commentateurs est coupé par défaut. On doit l’activer dans les options. C’est quoi cette décision??? Encore une fois, je ne comprends pas. L’arbitrage est vraiment inégal. J’ai souvent été puni pour un geste posé et pour plus tard laisser passer le même geste du côté de l’ordinateur. Ahhh je comprends, ils ont voulu créer la même situation que les arbitres de la LNH.

(Test FG – Jeux vidéo) NHL 15 (Xbox One) #3

Bon, je vais tenter de faire un peu dans le positif avant de virer carrément en dépression et devoir consulter le Doc Mailloux. De plus, je ne crois pas qu’EA me paie mes séances, même si le tout est causé par eux-mêmes. Je suis intègre, mais honnête. Tout n’est pas négatif dans NHL 15.

Au chapitre des nouveautés intéressantes, il y a la physique de la rondelle qui se veut plus réaliste. Elle pourra faire des rebonds inattendus qui mèneront à des situations surprenantes et aléatoires. La physique des uniformes à aussi été revue, ils bougeront dans le feu de l’action. L’intelligence artificielle a elle aussi subi une refonte. Elle réagit beaucoup à la situation devant elle. La défensive n’hésitera pas à bloquer les tirs, faire pression sur le porteur du disque. Bref, elle s’adaptera à votre style de jeu. Il en reviendra à vous alors à vous démarquer et tenter de la mettre dedans. Du côté de l’attaque, ça sera le même procédé. Les joueurs adverses se placeront souvent devant le gardien pour créer des déviations ou même de l’obstruction.

Le « skill stick » a lui aussi été revampé, ce qui crée un meilleur contrôle du bâton avec la rondelle. Les échappées sont plus originales, les feintes également. Enfin, le joueur qui marque ne célébrera plus seul, il sera rejoint par ses coéquipiers. Les arénas sont superbement bien reproduits et l’ambiance avec une foule plus vivante et diversifiée rajoute un élément immersif. Le commentateur Gary Thorne qui était là depuis 2007 laisse sa place à Mike Emrick de NBC. Les analyses  colorées sont confiées à Eddie Olczyk pour une deuxième année consécutive. Ça fait du bien du sang neuf au micro. On se rapproche de notre duo québécois, Dubé/McGuire. Donc, terminer le partenariat avec ESPN qui n’a servi à rien. Bienvenue au réseau NBC. Dès mes premiers instants, j’ai pu y voir le duo en personne et non en version pâte à modeler. Même chose pour les intros, qui montre l’aréna et ses alentours dans la situation réelle et non une image faite pour le jeu. À l’instar de son jeu de football, il y a un analyste près de la glace et le mandat a été confié à l’ancien joueur Ray Ferraro.

(Test FG – Jeux vidéo) NHL 15 (Xbox One) #4

Et que dire de la nouvelle caméra offerte pour ce nouveau volet avec la «Dynamic Low, Medium ou High». J’ai enfin trouvé l’angle idéal pour jouer. Cette dernière offre de voir le jeu ou l’action se déroule suffisamment près et en même temps, le niveau d’éloignement se produit alors que le jeu se transporte dans une autre zone. Sur la glace, vous remarquerez la présence des deux arbitres et deux juges de ligne. Il était vraiment temps, mais il aura fallu attendre à la nouvelle génération. Dernier point, la musique. À mon point de vue, c’est la moins bonne cuvée depuis longtemps. Point de vue personnel.

Au final, est-ce que malgré tout je le recommande? Êtes-vous fou? Je perdrais toute crédibilité. Toute décision de n’importe quel studio de développement d’offrir un produit de la sorte se doit d’être sévèrement punie. Votre pouvoir? Ne l’achetez pas! Ouais je sais, si vous voulez jouer au hockey, c’est le seul jeu disponible. Mais sautez une année, je sais que vous êtes capables. Au moins pour cette daube, c’est un joueur des Bruins de Boston qui est sur la pochette. Ça fait du bien!

Cote FG: 4.5/10

Points positifs:

  • Les quelques améliorations notables
  • Le duo de commentateur/analyste
  • L’intelligence artificielle revampée
  • La physique de la rondelle
  • L’ambiance, la foule et les arénas
  • La nouvelle caméra Dynamic

Points négatifs:

  • L’absence de plusieurs éléments cruciaux (la liste est trop longue)
  • Le système de mises en échec
  • Le système de combats toujours aussi nul
  • La modélisation très pauvre du visage des joueurs
  • Les buts trop faciles
  • Pas de 3 étoiles et casquettes sur la glace lors d’un tour du chapeau
  • Pas de saison
  • Pas de saison
  • Pas de saison

Fiche technique:

  • Développé par EA Canada
  • Publié par EA Sports
  • Jeu de sport (hockey)
  • Mode solo et multijoueur local et en ligne
  • Disponible sur PS4, PS3, Xbox One et Xbox 360
  • Offert en anglais et français (textes et menus)
  • Site officiel: http://www.easports.com/nhl

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s