(Test FG – Jeux vidéo) Skylanders: Trap Team

 
Vous savez mon aversion envers les franchises qui sortent des chapitres à profusion sans grande originalité. J’en ai plusieurs en tête, mais j’avoue qu’à l’annonce de Skylanders: Trap Team, j’étais très, mais alors là très sceptique quant à la sortie très hâtive. De un, parce que je ne voulais pas qu’une franchise que j’apprécie grandement, sombre dans l’oubli et de deux, car je ne croyais pas capable le produit de se renouveler une nouvelle fois. Et bien, je suis fier de vous annoncer que je me suis gouré deux fois plutôt qu’une et solidex appart de ça.

Le scénario repose sur le fait que l’ennemi juré des Skylanders, Kaos est de retour pour mettre en œuvre sa dernière machination diabolique. Il s’agit de détruire la prison de Cloudcracker ou cette dernière abrite les êtres malveillants qui autrefois semaient destruction et zizanie dans les Skylands. Malheureusement, son plan fonctionne, mais cette explosion ne fait pas que détruire les murs de la prison en libérant ses prisonniers, mais rejette également les Maîtres Piégeurs Skylanders ainsi que la matière ayant servi à bâtir la fameuse prison, le Traptanium. Dès lors, une course contre la montre s’engrange pour remettre les malfrats derrière les barreaux.

(Test FG – Jeux vidéo) Skylanders Trap Team #2

Évidemment, l’histoire aurait pu partir dans tous les sens, mais elle tient un fil conducteur tout le long de la quête principale en intégrant les pièges dans le socle et en faisant prisonnier un à un les sbires de Chaos. J’avoue qu’encore une fois, j’ai fortement accroché au récit fantastique. Et de grâce, cessez de me casser les oreilles que cette licence est faite que pour les enfants ou sinon, traitez moi d’enfant dans un corps d’adulte. Je m’assume complètement.

Encore une fois, la durée de vie est très conséquente avec le contenu offert. Outre la campagne principale que l’on peut apprécier en solo ou en coopération en mode local ou en ligne, vous pourrez embarquer dans le mode Les Défis De Chaos ou vous devrez affronter des vagues d’ennemis envoyés par Chaos lui-même. Un peu à la manière d’un «tower defense», vous devrez acquérir des tours de combats sur le terrain, les améliorer ou les réparer dans le but de repousser vos adversaires. Ensuite vous pourrez jeter votre dévolu dans le mode Arène.

Bref, la formule à été revisitée plus d’une fois, mais ça fonctionne toujours aussi bien. Dans la campagne, il y a certes quelques puzzles à résoudre, mais pas de quoi se bruler le cerveau. Même si la progression semble linéaire, le tout demeure toujours aussi amusant en s’étalant sur plusieurs niveaux d’une vingtaine de minutes pour terminer chacun d’eux. Par contre, si vous pensez tout faire et terminer le jeu à 100%, compter ajouter plusieurs autres heures à votre agenda. Vous pouvez encore emprunter les Portes Élémentaires ou pour y entrer, il faudra utiliser le bon  Skylanders sur le portail. Toujours dans le but d’améliorer votre héros, vous pourrez rendre visite à Persephone situé au cœur de l’Académie Des Skylanders qui se fera un plaisir de débloquer des nouvelles capacités moyennant finances.

(Test FG – Jeux vidéo) Skylanders Trap Team #3

Comme je le mentionnais plus haut, le système de jeu repose sur l’emprisonnement des méchants à même les pièges en forme de cristal dans le but d’en faire vos alliés. Car, oui sur le jeu à n’importe quel moment, vous pourrez changer la forme de votre Skylander et de personnifier l’infâme vilain prisonnier qui aidera à rétablir la paix dans le royaume des Skylandes. La recette est simple, il suffit de placer le piège dans l’emplacement prévu à cet effet. Sachant qu’il en existe plusieurs types, chaque classe correspond au même élément auquel la figurine est assignée (Air, Eau, Feu, Magie, Mort-Vivant, Tech, Terre et Vie), vous aurez vite compris qu’il vous faudra posséder plusieurs pièges puisqu’il est impossible d’enfermer un prisonnier de type disons Air dans un cristal de type Feu. Autre truc à savoir, chaque piège ne peut contenir qu’un seul méchant à la fois. Cela dit, il ne deviendra pas obligatoire de tous les posséder pour venir boucler l’aventure. Lorsqu’un piège est déjà occupé par un boss fait prisonnier au moment d’en capturer un autre, le jeu vous proposera de choisir lequel vous sera le plus utile et que vous pourrez en faire l’utilisation pour ramener la paix. Car, vous savez, chaque individu mérite une seconde chance. Hé oui, même les plus méchants des Skylanders.

(Test FG – Jeux vidéo) Skylanders Trap Team #4

Le graphisme de nouvelle génération se débrouille très bien. Il ressemble à Plants vs Zombies : Garden Warfare. On a droit à une fluidité et netteté exemplaire, des environnements diversifiés et peinturés de couleurs riches et vives. Le bestiaire est fort intéressant en offrant de nouvelles créatures tout au long de votre avancée. Les cinématiques sont au niveau de la qualité globale du titre. La modélisation affiche certains détails que l’on ne pourrait voir du côté de l’ancienne génération. Les effets qui accompagnent les attaques des Skylanders montrent que la réalisation est passée à un niveau supérieur. Le changement d’une figurine à une autre sur le portail demeure toujours aussi appréciable. Sachant que la licence compte de très nombreuses statuettes, il est bon de savoir que toutes vos anciennes pièces de collection fonctionnent avec ce nouveau portail. Par contre, les nouvelles figurines ne fonctionnent pas avec les anciens portails.

Au niveau sonore, on a droit à une belle nouveauté, le Portail parle maintenant. Bien, en fait il ne parle pas vraiment, c’est plutôt le prisonnier à l’intérieur du Traptanium qui daigne s’exprimer. Tantôt en langage de grognement, tantôt en usant d’humour. Ce qui rajoute un superbe facteur immersif et qui plaira sans aucun doute aux enfants. La musique suit très bien ce qui est démontré à l’écran. Il est bien de noter que le jeu est offert en version intégrale anglaise ou française.

(Test FG – Jeux vidéo) Skylanders Trap Team #5

Au final, je ne peux que recommander un achat haut la main. Comme cette franchise est attendue annuellement, je pensais bien que l’effet populaire dont elle joui s’estompait peu à peu, mais il en est rien. Bien au contraire, la licence réussit à se renouveler d’une itération à une autre… et c’est mon porte-feuille qui vous remercie.

Cote FG: 9 méchants emprisonnés par la Trap Team sur 10

Points positifs:

  • Durée de vie conséquente
  • Les nouvelles figurines
  • Le Mode Les Défis De Chaos
  • Le Traptanium parlant
  • Le mode coop local
  • L’humour des méchants

Points négatifs:

  • Très facile
  • Quelques éléments qui se chargent en avançant
  • Le prix trop élevé de quelques figurines

Fiche technique:

  • Développé par Beenox et Toys For Bob
  • Publié par Activision
  • Jeu de plateforme action/aventure
  • Mode solo et multijoueur local ou en ligne
  • Disponible sur Nintendo 3DS, Nintendo Wii, Nintendo Wii U, PS3, PS4, Xbox 360, Xbox One et Tablettes
  • Offert en version intégrale anglaise et française
  • Mode solo et multijoueur local ou en ligne
  • Site officiel: http://www.skylanders.com/ca/fr/trapteam

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s