(Test FG – Jeux vidéo) Destiny

 
Après avoir mis au monde une franchise devenue culte avec Halo, Bungie qui est passé sous l’égide d’Activision, tente de refaire le coup avec Destiny. Près de quatre années ont été nécessaire pour rendre enfin disponible ce MMORPG à grande échelle voulant s’étendre sur une décennie. Sera-t-il aussi populaire que les jeux mettant en vedette un certain Master Chief? Embarquez avec moi dans cette quête du savoir dans le but de trouver réponses à vos questions.

Le scénario prend place près de 700 ans après notre ère alors que Destiny vous projette dans une époque post apocalyptique où les survivants sont peu nombreux. Suite à une période d’accalmie et de paix, la grande noirceur menace l’humanité la poussant au bord de l’éradication complète. Pour contrer ce phénomène qui perdure, on fait appel à vous, un gardien qui se voit confier la mission de retrouver celui qui pourrait sauver les humains, le Voyageur. Pour ce faire, vous devrez affronter des hordes d’extra-terrestres.

Au départ, le jeu vous propose de bâtir votre personnage parmi trois classes: Arcaniste, Chasseur et Titan. Chacune de ses classes emporte avec elle son lot de différences: capacités, habiletés ainsi qu’une physique propre à celle que vous choisirez. Les armes sont différentes et vous devrez développer un pouvoir unique à chaque race. Vous ne serez jamais seul, accompagné en tout temps d’un Spectre, un genre de robot volant qui n’est pas sans rappeler le Spark 343 de Halo. D’ailleurs, vous aurez tôt fait de remarquer les nombreux parallèles entre les deux franchises: décors, environnements, la jouabilité, la bande originale (même compositeur), bref, l’inspiration se fait sentir dans tous les aspects. Il vous sera d’une grande aide en l’utilisant pour se connecter à différents ordinateurs dans le but de décoder des messages, ouvrir des portes verrouillées, faire apparaître le «Passereau», émule de la motojet de Star Wars et être ramené à la vie via un autre coéquipier.

(Test FG – Jeux vidéo) Destiny #2

Une grande différence avec Halo, c’est que Destiny évolue dans un vaste monde ouvert sur Terre, la Lune, Mars, Vénus et plus à venir. Certes le jeu est construit sur un mode multijoueur, nos actions doivent être associées à d’autres joueurs pour réussir les nombreuses quêtes. Cependant, tout comme Defiance, Star Wars : The Old Republic, Destiny peut très bien s’apprécier en solo également. Par contre, vous aurez l’impression de passer à côté du plus grand aspect du jeu.

Chaque mission se joue comme un court scénario sur lequel s’appuie un événement servant à faire avancer l’histoire principale. Entre en ligne de compte l’une des comparaisons avec Mass Effect : chaque action posée vous fera accumuler des points d’expérience qui serviront à l’amélioration de vos capacités. Autre parallèle à faire, Borderlands et son système de cotation des ennemis. Ne pensez pas affronter des ennemis de niveau 15 si vous n’êtes que de niveau 5. Vous vous ferez anéantir trop rapidement. Ce qui est bien, c’est le choix qui s’offre au joueur de jouer une mission ou une autre. L’ordre ne dépend que de vous et de votre ressentie au moment de la choisir. Pour le choix des quêtes, les récompenses, les améliorations, tout se passe à la Tour. Parlant amélioration, vous pouvez à l’instar de Diablo III faire l’acquisition de pièces plus élevées que votre niveau, mais elles demeureront inutilisables jusqu’au dit niveau atteint. Fait à noter, à n’importe quel moment pendant que vous serez engagé dans une mission, vous pourrez modifier vos armes. Ce qui peut changer la donne face à un adversaire très coriace et même faire changer la situation à votre avantage.

(Test FG – Jeux vidéo) Destiny #3

Le scénario repose sur une bonne histoire, mais sombre rapidement dans la redondance. Le même pattern se répète avec un affrontement face à des vagues d’ennemis, suivi de notre Spectre qui aide en analysant les données des terminaux ou en ouvrant des portes tout ça relever par une attaque d’un boss démesuré. Encore un jeu trop hypé par des bandes-annonces titanesques et servant d’extravagance? Oui et non, car je m’attendais à avoir beaucoup plus de diversités au niveau des missions. Mais bon, la franchise n’en est qu’à ses premiers pas de ses 10 ans de vie. Autre truc qui au départ ne me dérangeait pas, faisant partie des derniers bastions des humains suite à une grande guerre, le climat post-apocalyptique se doit de régner. Mais j’avoue      qu’il y a vide et très vide. Après plusieurs heures, je me suis rendu à l’évidence que le jeu manquait cruellement de vie. L’exploration est de mise certes, mais explorer le désert, c’est… moyen. Au même chapitre, vous vous riverez le nez très voire même trop souvent sur des portes closes qui ne peuvent être ouvertes. Sans compter les &*&?& de murs invisibles encore présents même dans la nouvelle génération. Également, si vous vous aventurez trop loin pendant un combat, vous serez prévenu aussi tôt de revenir. Vraiment? En 2014? Une promesse de grandeur? Oui, à petite échelle.

Cependant, cette impression de vide se fait oublier par la découverte des nouvelles planètes et leurs nouveaux environnements. Sans être aussi vastes que l’on voulait nous le faire croire, ils demeurent tout de même variés, détaillés et intéressants à explorer. Petit message aux développeurs, lors de la prochaine itération, j’aimerais bien être témoin d’une plus grande interaction avec ces vastes espaces. Pourquoi je ne peux pas voir l’impact des projectiles sur les murs, la destruction de ces derniers lorsqu’ils sont atteints par un tir de «rocket launcher»? On dirait que l’on est demeuré à l’époque de Halo 3.

(Test FG – Jeux vidéo) Destiny #4

La durée de vie diffère de plusieurs facteurs. Est-ce que vous vous lancerez dans les nombreuses quêtes annexes? Est-ce que vous aurez l’âme d’un explorateur? Est-ce que vous verrez tout en solo ou en coop? Est-ce que vous jetterez votre dévolu uniquement sur la campagne primaire? Si vous répondez à l’affirmative à l’une de ses questions, la durée de vie changera drastiquement. Je ne peux comptabiliser le nombre d’heures que vous passerez sur ce jeu, mais si vous êtes comme moi, même après plusieurs semaines, vous y reviendrez régulièrement.

Pour ce qui est du volet multijoueur, outre le fait que l’on peut jouer en totale coopération,  il y a aussi un volet complet consacré au PvP ou si vous préférez, player vs player. Vous pourrez affronter vos amis ou autres joueurs du monde via des matchs à mort par équipe ou en solo. Prenez note que ces modes sont verrouillés au départ. Ils deviendront accessibles lorsque vous aurez avancé dans le scénario. Par contre, à moins d’être un as de la gâchette, vous aurez tôt fait de vous emmerder. Tout comme Halo ou Call Of Duty, le niveau de compétition est très relevé. Un autre mode qui s’avère intéressant, le mode Assaut. Dans ce mode, vous serez jumelé à une équipe de deux autres joueurs, faisant de vous un trio. Vous vivrez de courtes missions à l’intérieur de scénarios tout aussi courts. Le tout cependant très intense à l’approche de vaincre le boss du scénario. Vous verrez, les points d’expérience s’accumuleront à un train d’enfer. Entraide, stratégie et communication sont les clés du succès. Même si deux d’entre vous meurent, la mission continue tant qu’un membre du trio demeure en poste.

(Test FG – Jeux vidéo) Destiny #7

Déjà quelques contenus additionnels sont déjà disponibles et Bungie avoue plancher sur du nouveau encore.

L’aspect visuel se débrouille très bien. J’ai eu l’impression d’être dans la nouvelle génération. Les décors bien que pauvres sont bien détaillés. Les effets d’ombres et lumières sont saisissants. Le feu, les explosions et le vent qui se lève sont quelques facteurs qui ajoutent au côté immersif du jeu. Que dire de la fluidité, pratiquement aucun épisode de chargement s’éternisant en longueur. J’ai quand même été témoin de certains éléments du décor qui se chargeaient au fur et à mesure de mon avancée. Le bestiaire est intéressant, mais j’aurais aimé que Bungie pousse encore plus loin. Les cinématiques sont superbes, mais j’ai eu l’impression que le budget a été restreint de ce côté. Il n’y en a que très peu. Bien qu’elles servent à faire le pont avec ce qui s’en vient prochainement pour le joueur, j’en aurais pris plus, toujours plus.

(Test FG – Jeux vidéo) Destiny #5

J’arrive au dernier aspect de ma critique: la bande originale et la trame sonore. Ici, tout le monde sort gagnant. Nous sommes au niveau de ce que la franchise Halo offre de mouture en mouture. Lorsque je me suis aventuré dans la béta, j’ai trouvé l’idée géniale d’entendre la musique prendre de l’entrain lors des moments importants. Ça se répertorie à plus grande échelle dans le jeu entier. L’effet de musique devenant plus rock et intense et devenant plus calme et douce lorsque l’action se tasse, est bien présent.

Au final, est-ce que Destiny est tant la révolution annoncée et attendue depuis plus 3 ou 4 ans? Je me dois de répondre non, surtout avec tous les éléments puisés à même d’autres franchises bien connues et implantées. Cependant, ça ne veut pas dire que tout est négatif. Ce jeu renferme trop de richesse, tant par son scénario, que ses missions et modes que je serais vraiment fou de ne pas le recommander. Certes, les prochains volets auront besoin de paufinements et quelques ajustements bien sentis. Pour les fans, un achat s’impose, pour les plus craintifs, louez-le. Il faut savoir qu’il vous prendra un compte payant (appart sur PS3) pour pouvoir y jouer, le titre étant toujours connecté en ligne.

(Test FG – Jeux vidéo) Destiny #6

P.-S. Destiny est truffé d’Easter Eggs souvent faisant référence surtout à Halo et Master Chief. À vous de les trouver.

Cote FG: 8 sur 10

Points positifs:

  • Un bon scénario
  • Excellente durée de vie (beaucoup de contenu)
  • Plusieurs modes de jeu
  • Le Spectre
  • Les parallèles avec les autres franchises dont Halo
  • La bande originale
  • Un multijoueur très solide
  • Un graphisme impressionnant

Points négatifs:

  • Missions redondantes
  • Des environnements vides
  • Ne représente pas la révolution attendue
  • Manque d’originalité

Fiche technique:

  • Développé par Bungie
  • Publié par Activision
  • Jeu de type MMORPG
  • Mode solo et multijoueur
  • Connexion permanente en ligne
  • Disponible sur PS4, PS3, Xbox One et Xbox 360
  • Offert en version intégrale anglaise et française
  • Site officiel: http://www.destinythegame.com/ca/fr

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s