(Test FG – Jeux vidéo) Sunset Overdrive

 
Comment parler de Sunset Overdrive, le dernier né d’Insomniac Games d’une façon aussi originale que le jeu lui-même? J’ai cherché longtemps une façon d’imager le sentiment que j’ai eu en jouant à ce jeu. J’en suis venu à la conclusion que seul y jouer pouvait décrire exactement ce feeling. Mais si j’avais absolument à trouver une comparaison, je dirais que ça ressemble à peu près à ceci : Prenons un 2 litres de boissons gazeuses, brassez-le à l’aide d’une de ces machines qui sert à mélanger la peinture dans une quincaillerie, rajoutez-y quelques menthos, mettez-le au froid dans le frigo et attendez que quelqu’un décide de se servir un verre….. SPLASHH!!!!!! Tout un choc non?

sunset4

Sunset City 2027, la ville est contrôlée par la société FizzCo, nouvelle créatrice de la boisson énergissante Overdrive. Malheureusement, comme tout bon jeu, un problème survient et tout ceux qui en ingurgitent se transforment et ont une sacré mauvaise tête! Nous incarnons player, qui soit dit en passant est personnalisable dès le départ avec plusieurs styles de vêtements différents ainsi que plusieurs têtes, visages et carrures … Tout au long du jeu d’ailleurs, vous pourrez récupérer plusieurs nouvelles tenues ou bien en acheter grâce aux crédits récupérés.

L’histoire est assez simple par moment en commençant par notre but ultime : Fuir la ville le plus rapidement possible! Disons que l’histoire ne gagnerait aucun Oscar mais grâce à l’humour présent tout au long de l’aventure, cette histoire s’intègre parfaitement au style du jeu. Le personnage principal utilise un peu la même approche que Deadpool, c’est-à-dire de briser le 4ème mur en sachant fort bien qu’il se trouve dans un jeu vidéo. D’ailleurs, beaucoup de personnages rencontrer en font mention souvent et même le narrateur le fait également à plusieurs occasions.

sunset2

Mais là où Sunset Overdrive met la barre très haute est certainement dans l’utilisation de tout cet univers et par les déplacements du joueur. Mélangez Jet Set Radio avec Ratchet and Clank ainsi que Dead Rising et vous retrouvez un jeu délirant. On court sur les murs, on glisse sur absolument tout ce qui se trouve sur notre chemin, le tout en défonçant la tronche de plusieurs créatures en quelques secondes. Insomniac Games a fait très fort en intégrant plusieurs facettes dans le gameplay et en nous permettant une liberté quasi-totale de nos mouvements. Même si parfois le tout devient un peu complexe à diriger et que même après plusieurs séances je ne maîtrise toujours pas à la perfection mon personnage, il faut avouer que le tout est très bien assemblé.

Le jeu possède un système d’armes très originales ainsi que la possibilité d’augmenter leur niveau au fur et à mesure que l’on progresse et grâce à certains ajouts que l’on peut acheter. Prenez un peu les armes de Dead Rising 3 mais rajoutez une couche de débilité et cela vous donne un bonne aperçu de l’évantail. Un système de rush vous permet aussi d’augmenter certaines habilités de votre personnage ou bien d’avoir des attaques différentes ou plus puissante ce qui créent des combats encore plus fou.

sunset3

Les missions m’ont quelques peu déplu par moment, car trop souvent il nous faut se rendre au point A pour récolter l’objet X et le ramener au point B, le tout en survivant aux hordes de créatures. Je sais qu’on ne peut pas toujours réinventer la roue, mais pour un jeu aussi original, j’aurais bien cru que les concepteurs nous auraient donné plus de viandes autour de l’os. Malgré tout, veuillez noter que plusieurs défis vous attendent néanmoins, ce qui rajoute grandement à la variété et qui vient un peu sauver les missions un peu trop linéaires.

Le style du jeu est tout simplement incroyable et original!!! Coloré, de style un peu BD et surtout rythmé, la ville de Sunset me donne envie d’aller y habiter malgré tous ces détraqués. Les graphismes sont sublimes et détaillés, comme on s’y attend d’un jeu nouvelle génération. Le choix musical vient appuyer parfaitement le rythme déjà obtenu par la jouabilité et le style du jeu. Du rock, un peu de punk et des voix françaises comme je les aime.

Est-ce que Sunset Overdrive fera vendre des Xbox One ? Je ne sais pas, mais je l’espère de tout coeur car ce jeu a su me donner du plaisir comme j’en ai rarement eu depuis un bon moment déjà. La folie des concepteurs de vouloir tout donner se voit clairement dans le produit final et je ne peux que leur lever ma canette.. eeee je voulais dire chapeau!!

Note: 8.5/10

@Jackgerms

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s