(Test FG – Jeux vidéo) Disney Fantasia: Music Evolved

 
Harmonix avait sombré dans l’oubli depuis l’immense succès des franchises Guitar Hero, Rock Band et Dance Central. Ayant pressé le citron au maximum, le studio est revenu en force lors de l’E3 2013 en annonçant le projet Disney Fantasia: Music Evolved en collaboration avec Disney Interactive. Il s’agit d’un jeu de rythme, de mouvements, de musique s’inspirant du film Disney Fantasia paru en 1940 et utilisant les pouvoirs de la Kinect. De ce fait, Harmonix décrit le jeu comme le digne successeur du film en état interactif.

Un jeu empreint de la magie de Disney saura-t-il ramener Harmonix au sommet? Surtout que la Kinect 1.0 tout comme la version 2.0 tombe en décripitude. Est-trop tard, maintenant que Microsoft semble avoir pratiquement abandonné son célèbre périphérique? La réponse est simple, oh que oui! Suivez la baguette et place à la magie de Disney!

(Test FG – Jeux vidéo) Disney Fantasia Music Evolved #2

D’entrée de jeu, il faut savoir que le concept du jeu fut proposé initialement par Disney Interactive à Harmonix. Malgré leur expérience indéniable dans le domaine, le défi ne serait pas de la tarte, car l’objet de travail ne serait plus un instrument de musique, mais le corps humain. Sur papier c’est bien, mais dans la réalité comment le titre se débrouille? Disney Fantasia: Music Evolved repose sur le fait qu’au son de la musique et du rythme imposé en style de chorégraphie, vous devrez redonner vie à des décors ternes, drabes et sans vie.

Tout au long de votre aventure, vous incarnerez un jeune apprenti magicien qui est pris sous la férule du sorcier Yen Sid qui doit réparer les dernières gaffes de l’apprentie précédente, Scout. Malheureusement, cette dernière qui jouissait d’un énorme potentiel, n’était pas très à son affaire et décida d’abandonner carrément sa formation afin de plonger tête première dans la musique. Évidemment, cette décision se retourna contre elle et au lieu de créer de la musique haletante et de bon goût, elle introduit un malus, la Noise. C’est donc, sur vos épaules que revient la lourde tâche de contrer cette Noise et ainsi éviter la destruction du monde.

(Test FG – Jeux vidéo) Disney Fantasia Music Evolved #3

Vous serez appeler à voyager dans plusieurs mondes différents tous développés sous un thème distinct. Au menu: montagne enneigée, des forêts, sous l’eau, etc. Bref, la diversité est à l’honneur. Chacun de ses thèmes renferme un duo ou un trio de chansons que vous devrez maîtriser avant de passer à l’autre. Une fois fait, vous déverouillerez les mêmes chansons, mais en version remix. Encore là, vous devrez passer par la même étape ce qui vous conférera un sort de composition qui vous servira à nettoyer la zone occupée par la Noise. Ces différents sorts de composition vous permettront d’obtenir des chansons de plus dans votre répertoire. De plus, chaque monde compte également sur divers items à trouver.

On efface pas une recette gagnante et ce jeu ce joue comme les autres jeux sortis de chez Harmonix. On vous montre des mouvements à l’écran que vous devez reproduire très précisément à l’aide de la Kinect. Attention par contre, car le tout qui semble facile de prime abord, vous demandera une coordination parfaite plus vous avancerez. Vous serez à même de de voir réaliser plusieurs actions en même temps. Il est bien de savoir que ce jeu est amené sur le marché en visant un public familial. Loin de ce que Guitar Hero et Rock Band amenait avec eux. L’apprentissage est aisé et je vous conseille de faire l’introduction qui sert à la fois de didacticiel. Cependant, vous devrez le maîtriser d’un coup, car vous ne pourrez pas y revenir et tenter de le refaire une seconde fois.

(Test FG – Jeux vidéo) Disney Fantasia Music Evolved #4

Au moment d’effectuer les différentes chorégraphies demandées, vous serez noté sur deux facteurs: la précision des mouvements et le rythme. Plus sous serez précis et coordonné, plus accumulerez de points. Évidemment, ce jeu se base sur la détection par la Kinect et même si on part avec un degré de méfiance assez élevé, je dois dire que j’ai été très surpris de par la grande précision du périphérique version 2.0 de la Xbox One. Disons que ce jeu destiné à la Kinect redonne quelque peu son lustre aux nombreuses personnes y ayant travaillés en RED. J’ai adoré la synchronisation lorsqu’est venu le temps de changer d’une personne à une autre, le tout s’effectuant sans anicroche.

Disney Fantasia: Music Evolved peut-être apprécié de plusieurs façons: seul, en duo, en local et en multijoueur. Le but de ce dernier étant de reproduire des mouvements soit en coop ou contre votre adversaire dont le gagnant aura cumulé le pointage le plus élevé. Il s’agit du mode le plus intéressant sachant que le mode histoire ne peut se jouer qu’en solo.

(Test FG – Jeux vidéo) Disney Fantasia Music Evolved #5

Le graphisme se débrouille très bien, à l’occasion on a l’impression d’avoir la recette employée par Nintendo, c’est à dire des décors féeriques et des couleurs vives. Vous aurez l’impression de revenir dans les vieux classiques de Disney. Au départ la Noise offre un paysage drabe et sans vie, mais aussitôt que vous commencerez à prendre le contrôle, le décor se remettra à vivre. Chaque nouveau monde offre une panoplie de détails.

Bon, c’est bien le graphisme, mais quand est-il de l’aspect sonore? En fait, le côté musical est tellement diversifié que vous n’aurez d’autres choix que de trouver au moins une pièce qui vous plaira. En passant, par le classique avec Mozart et Vivaldi, le rock avec Queen et The Police et des tonalités plus modernes telle que Imagine Dragons et Bruno Mars. Au menu, c’est environ une trentaine de chansons qui vous attendent avant évidemment de jeter votre dévolu sur le contenu téléchargeable additionnel, sans compter les versions Remix. La narration est bien menée et ressemble à la voix d’un reporteur d’un documentaire du Canal D. Le tout offert en anglais ou en français.

(Test FG – Jeux vidéo) Disney Fantasia Music Evolved #6

Au final, ce jeu représente ce que la Kinect peut faire de mieux, offrir une belle interactivité entre la console et le joueur. Enfin, les défendeurs de ce périphérique, ils ne sont pas nombreux seront comblés. Ce jeu saura plaire à tous.

Cote FG: 8/10

Points positifs:

  • La Kinect exploitée à son mieux
  • Un jeu qui plaira à tous, petits comme grands
  • L’aspect visuel plus qu’intéressant
  • La musique qui rejoindra un grand public
  • Pouvoir s’y adonner seul ou entre amis

Points négatifs:

  • Un peu plus de pièces offertes aurait été bien
  • Malheureusement peut-être trop tard pour la Kinect abandonnée par Microsoft

Fiche technique:

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s