(Test FG – Jeux vidéo) – Out Of The Park 16

 
C’est le printemps. Bon, à l’heure où j’écris cet article, il fait actuellement -4 degrés à l’extérieur, mais détail. C’est le printemps. Ça veut dire le temps qui se réchauffe, plus de soleil, les changement de pneus, les séries de Hockey et bien sur, le début du Baseball! Dans mon cas, ça veut aussi dire me procurer la version de l’année du jeu de simulation de Baseball, OOTP, afin de me perdre pendant des heures dans des chiffres et des formules.

Bon, pour ceux qui ne se souviennent pas, j’avais critiqué l’an dernier l’opus précédent, OOTP15. Je vais donc tenter de ne pas trop me répéter, malgré que les jeux sont très semblables.

Comme OOTP15 (et toutes les autres itérations), il s’agit d’un jeu de GESTION d’équipe de Baseball. Non, vous ne jouerez pas. Si comme moi, votre trippe dans les jeux de sports n’est pas de participer aux matchs, mais bien de procéder à des échanges, de signer des agents libres, de gérer les finances d’un club ou d’effectuer des repêchages, ce jeu est donc pour vous.

Vous avez le choix du rôle que vous aurez. Le rôle « classique » est le mixte Directeur Général et gérant (gestion de l’équipe et le rôle d’entraîneur). De cette façon, vous gérez votre club selon des paramètres que le propriétaire vous impose.

Comme directeur général, vous pouvez effectuer des échanges, signer des agents libres, effectuer de l’éclairage (professionnel ou amateur), analyser vos finances et bien plus. C’est pas compliqué, tout ce qui peut se faire comme gestion est possible.

Les différents panoramas en tant que directeur général donnent toute l'information nécessaire

Les différents panoramas en tant que directeur général donnent toute l’information nécessaire

Comme gérant (ou entraîneur), vous contrôlerez le produit sur le terrain. Vous choisissez qui sera habillé et disponible (l’alignement partant, l’alignement de 25 joueurs, la rotation, les décisions impromptues sur le terrain, etc.).

En tant que gérant, vous devrez préparer votre alignement des lanceurs...

En tant que gérant, vous devrez préparer votre alignement des lanceurs…

... et des frappeurs.

… et des frappeurs.

Aussi, vous aurez encore une fois le luxe d’avoir le pouvoir absolu, celui du Commissaire. Pour être honnête, il s’agit des 2 rôles précédents, mais vous avez le contrôle sur absolument tout. Vous pouvez forcer des échanges, dissoudre des équipes, effectuer des expansions, créer ou effacer des joueurs, changer les règlements etc. Vous pouvez aussi facilement changer l’équipe que vous voulez contrôler, car vous les contrôler TOUTES (si vous le voulez, bien sur).

Voici le contrôle absolu : les paramètres de la ligue (le mode "commissaire")

Voici le contrôle absolu : les paramètres de la ligue (le mode « commissaire »)

Vous aurez aussi le loisir de choisir dans quelle ligue vous voulez opérer. Généralement, en étant directeur général dans les ligues majeures,  vous avez aussi une main prise sur les ligues mineures (AAA, AA, A etc.), mais par expérience, je peux vous dire que vous négligerez ces ligues asses rapidement. Il y a assez de gestion dans les majeures comme ça. Par contre, si vous vous sentez aventurier, vous pouvez toujours vous lancer dans les ligues majeures de d’autres pays, comme le Japon, la Corée ou l’Italie! Vous pouvez aussi démarrer une partie dans les majeures d’ici, mais en 1920, pourquoi pas? Quel fan des Red Sox ne rêve pas de finalement NE PAS échanger Babe Ruth aux Yankees contre rien?

Pour parcourir dans le jeu, on doit simplement avancer dans le temps en simulant selon une période que vous décidez. Vous pouvez entrer dans la partie du jour, simuler action par action, manche par manche, partie par partie. Vous pouvez aussi simuler 1 mois d’un coup, si ça vous chante. Par contre, la gestion sera automatisée durant ce temps là, donc l’ordinateur pourrait faire des choix qui ne font pas votre affaire!

Le résultat d'un match, après une simulation.

Le résultat d’un match, après une simulation.

Bon, donc on achète, ou pas?
Je vous suggère de relire ma critique de OOTP15 afin de ne pas répéter une bonne partie du texte. Oui, les jeux se ressemblent beaucoup.

OOTP 16 est une version améliorée du 15, qui était une version améliorée du 14, etc. Il faut donc, selon moi, être un vrai fan pour se lancer dans ce jeu à plein prix. Sachez par contre que le jeu offre souvent des spéciaux lors d’évènements majeurs, notamment durant le match des étoiles en juillet ou lors des séries d’après saison.

Une des différences majeures du jeu (qui fait TOUTE une différence, selon moi), est le fait que OOTP a finalement les droits sur les équipes du baseball majeur. Auparavant, les équipes n’avaient pas les vrais noms NI les vrais logos, car le jeu n’avait pas les licences appropriées. Par exemple, les Yankees avaient l’abbréviation « NYA » (New York American League) et les Mets « NYN » (New York National League). Les logos étaient assez laids aussi. Oui, on pouvait changer le nom des équipes, mais c’était très long et fastidieux. Maintenant, tout est parfait!

Sinon, les développeurs ont quelques peu amélioré la vitesse lors des simulations, un gros problème lors du dernier opus.

Les panoramas sont semblables et placés au même endroit. C’est une bonne chose, car le jeu n’est pas facile à apprivoiser. Devoir recommencer à apprendre les différents panoramas aurait été dommage.

Les menus sont concentrés en haut (menu complet, par onglet) et à droite (raccourcis). Ces derniers sont très bien faits et nécessaires pour accélérer le chemin à parcourir.

Les menus sont concentrés en haut (menu complet, par onglet »File, Game, MLB, New York Yankees etc.) et à droite (raccourcis). Ces derniers sont très bien faits et nécessaires pour accélérer le chemin à parcourir.

Les alignements et bases de données de joueurs sont immenses et très bien balancées. Elles sont bien sur à jour, et donne une très bonne idée de la qualités des joueurs, tout comme le potentiel. Toutes les informations/habiletés des joueurs sont, encore et toujours, personnalisables.

En conclusion, je conseille ce jeu à tous les fans de jeux de simulation, principalement de Baseball. La courbe d’apprentissage est élevée, principalement à cause des règlements complexes du Baseball majeur, mais avec le temps, tout sera clair. De plus, avec l’acquisition des droits des équipes de la MLB, le jeu se distingue par rapport aux anciennes itérations. Ce qui était déjà solide, est devenu presque sans failles. Un coup de circuit (ouf, désolé, je devais la faire)!

Points forts :
-Comme OOTP15, plein de profondeur
-Droits sur les ligues majeures, donc on joue enfin avec les vraies équipes!
-Plus stable que la version précédente
-Durée de vie quasi-infinie

Points faibles :
-Prix élevé (39.95) pour ce type de jeu
-Pas beaucoup d’innovations par rapport à l’an dernier

Ma note : 9/10

Plateforme : Windows, Linux, iOS

JsChapleau

Publicités

Un commentaire sur “(Test FG – Jeux vidéo) – Out Of The Park 16

  1. Pingback: The OOTP 16 reviews thread - OOTP Developments Forums

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s