(Test FG – Jeux vidéo) Assassin’s Creed Chronicles: China

 
La série Assassin’s Creed est populaire, on ne peut le nier… Est-ce que la série se renouvelle depuis les 2-3 derniers opus? On ne peut pas crier un OUI réellement très fort. Mais voilà qu’une nouvelle série de jeu fait son apparition, directement du studio de Climax, une filiale britannique qui nous amène un vent de nouveauté dans la célèbre série Assassin’s Creed tout en gardant les bons côtés et plusieurs mécaniques de la série originale.

acc5

Ceux qui ont écouté le court-métrage Assassin’s Creed : Amber reconnaîtrons l’héroïne Shao Jun. Seule survivante de l’attaque des templiers chinois, elle doit maintenant se venger avec les conseils de son maître et rétablir ce qui a autrefois été son repaire et celui des assassins. Une histoire simple de vengeance, de trahison et de colère bien raconté par des intermèdes d’un visuel surprenant et artistique : Des dessins sur fond de peinture au style chinois qui nous plongent dans une ambiance sombre et mystérieuse qui sera exploité tous au long de l’aventure, que ce soit dans les grottes du repaire, sur la muraille de Chine ou bien dans le palais de l’impératrice.

 acc6

Au départ, Le jeu nous rappelle presque le bon vieux Prince of Persia. Shao Jun pourra marcher, courir ou bien se cacher tel un assassin dans cet univers 2d horizontal jusque-là bien simple. Mais à peine quelques minutes de jeux suffiront à nous faire découvrir la profondeur du jeu et c’est peu dire. L’équipe de Climax a su utiliser à merveilles ce que Nintendo a déjà accompli avec sa série Donkey Kong Country sur Wii et Wii U en utilisant l’arrière-plan ainsi que le plan de devant dans sa conception des niveaux. C’est ainsi que Shao pourra choisir par moment d’utiliser un passage plus éloigné pour contourner un obstacle ou simplement un garde. L’utilisation de ces couches m’a séduit et rendent le design des niveaux à une qualité exceptionnelle.

 acc2

Shao Jun est un assassin qui possède dès le départ plusieurs habiletés comme ses confrères des jeux précédents. Les habiletés étant apprises par Ezio Auditore (dans ses vieux jours), Shao apprendra à combattre ses ennemis, en les repoussant, en bloquant, en culbutant par-dessus pour les surprendre, en sautant d’une corniche ou d’un toit, la routine habituelle des assassins quoi!! Mais une des nouveautés lui permettra d’assassiner ses ennemis à l’aide d’une lame cachée dans la semelle de ses souliers ou de glisser sur le côté pour les assassiner au passage. Plusieurs techniques seront à votre disposition et c’est l’un des grands plaisirs du titre.

 acc4

Bien sûr, la série nous force plusieurs fois à utiliser le camouflage comme solution pour échapper aux gardes, pour passer du point A jusqu’au point B. Ici, plusieurs nouvelles solutions s’offrent à vous dans cette univers 2.5d. Se cacher dans une foule est ici encore présent, mais s’y rajoutent des cachettes comme les poutres, le feuillage, les plafonds, les trous et plus encore. Plusieurs niveaux ne seront réalisables qu’en effectuant une série de camouflage sans être détecté par la zone de vision des gardes. Mais la plupart des niveaux peuvent se réussir de différentes façons grâce aux niveaux de profondeurs utilisé de main de maître par l’équipe de Climax Studios. Quatre outils seront également de la partie pour vous aider à détourner l’attention des gardes. Ne vous donnant qu’un seul exemple, vous pouvez siffler en ajustant le sifflement de Shao. Ceci fera en sorte d’attirer les gardes vers votre position, il ne vous suffira qu’a les achever ou bien fuir pour vous sortir d’une situation difficile.

 acc3

Personnellement, la jouabilité du personnage fût sans faille. Je sais que plusieurs trouvent le temps de réponse du personnage un peu lent ou difficile en citant les mouvements du vieux Prince Of Persia comme comparaison. Rassurez-vous, la réaction du personnage est loin d’une telle citation et beaucoup plus précise que l’on vous le rapporte. Oui le jeu ne pardonne pas une erreur dans certaines séquences de jeu mais il reste avec une excellente jouabilité.

Pour 10$ et environ 7 heures de jeu, Climax Studios met un vent de fraicheur sur une license qui selon moi ne cessait de manquer l’opportunité de se renouveler. Ubisoft nous offre ici un jeu complet que j’ai savouré du début jusqu’à la fin. Notez que deux autres chapitres de la trilogie arriveront sous peu, India et Russia.

9/10

Publicités

Un commentaire sur “(Test FG – Jeux vidéo) Assassin’s Creed Chronicles: China

  1. Pingback: (Test FG – Jeux Vidéo) Assassin’s Creed Chronicles : India | Facteur Geek

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s