(Test FG – Jeux vidéo) Minecraft: Story Mode – Episode 1

 
J’ai vu mon fils jouer plusieurs fois à Minecraft sans trop savoir ce qui l’attirait dans ce jeu. Bon, il faut dire que tous ses amis à l’école y jouent, il y a donc un effet d’entraînement j’imagine. J’ai par la suite moi-même joué quelques fois avec lui à sa demande et chaque fois mon expérience fut très satisfaisante. Et voilà cette semaine que Telltale Games, le studio réputé pour ces jeux épisodiques, nous sort un jeu tiré tout droit de cet univers. Mon fils n’a pas perdu de temps pour me demander s’il pouvait l’acheter avec son argent de poche. Alors vous pourrez remercier fiston pour cette critique de Minecraft Story Mode.

image

L’Endercon, le rêve de notre groupe d’amis. Pour pouvoir assister à cette populaire convention, ils devront gagner la compétition de construction (évidemment de l’univers Minecraft). Une victoire pourrait même leur permettre d’y rencontrer l’un des quatre grands héros ayant autrefois affronté le monde sombre de l’Ender en combattant les féroces créatures du monde de Minecraft, devenant ainsi des héros si courageux. Une histoire somme toute sympathique mais qui se retournera rapidement contre notre groupe d’amis qui n’auront pas d’autre choix que de faire équipe pour s’en sortir et bien entendu sauver le monde.

image

Mon appréhension au départ était on ne peut plus claire : Comment les concepteurs chez Telltale Games peuvent-ils réussir à bâtir une histoire dans un monde que tous et chacun peuvent déjà façonner à leur façon dans le titre original, sans automatiquement les décevoir? Et bien je dois admettre qu’ils ont trouvé plusieurs façons. Parmi celle-ci se trouve la création de plusieurs personnages aux caractères bien définis et attachants. C’est ainsi qu’on y retrouvera Jesse notre héros (dont on choisit l’apparence en début de partie) qui sera le leader du groupe. Il y a aussi Axel, l’homme fort et loyal, la plus que confiante Olivia et il ne faudrait pas oublier le meilleur ami de notre héros, son cochon Reuben qui ajoutera une touche d’humour tout au long de ce premier épisode. Le récit raconté passera essentiellement à travers les conversations de ce groupe et c’est de cette façon que le monde créé ici nous ramènera à plusieurs références du jeu original.

image

Ces références sont ici bien représentées dans le jeu et surtout bien implantées, ce qui nous donne l’impression que le monde créé pour ce jeu est beaucoup plus riche que ce que l’on pense. C’est ainsi que villes, personnages, animaux, monstres et objets propres à Minecraft sont au rendez-vous. Par exemple, tout au long de l’aventure, il vous faudra construire sur un établi, divers objets comme une épée qui vous servira pendant les séquences de combats contre ces zombies déjà connu de la franchise. Les graphiques repris directement du jeu original sont aussi un bon support pour nous transmettre la même ambiance que Minecraft et nous faire vivre dans ce monde une réelle aventure.

image

Comme mentionné, l’histoire passe en grande partie par les dialogues, comme tous les jeux épisodiques du studio auparavant. J’ai trouvé cependant que les choix faits lors de ces dialogues avaient une plus grande influence que la plupart des autres jeux. C’est ainsi que j’ai pu nommer notre groupe et que ce nom nous est resté tout au long de l’épisode dans plusieurs autres conversations. Plusieurs choix s’offrent à nous lors de ce premier épisode qui auront un impact majeur sur l’épisode 2 et le reste de l’aventure. Devrais-je abandonner ce personnage, choisir de partir avec celui-ci plutôt que celui-là, ainsi de suite. Ce nouveau titre nous confirme la maturité du studio dans ce genre et notre expérience de jeu en est que meilleur.

Le jeu nous offre plusieurs séquences d’actions où il faudra appuyer sur les flèches et boutons au bon moment, séquences qui apportent la seule action du titre malheureusement. Le reste se passera dans des séquences de dialogue et le contrôle du personnage n’est qu’une infime partie de ce premier épisode. Un choix évident et obligatoire pour nous imposer cette univers, son histoire et ses personnages mais qui peut en frustrer plusieurs. J’espère que la suite deviendra beaucoup plus équilibrée entre séquence de narration et de jouabilité.

image

Contrairement aux autres licences récentes du développeur (TWD,Borderlands,GOT), celui-ci se place dans une catégorie de joueurs beaucoup plus large. En fait il s’agit probablement du premier titre plus familial qui pourra être joué autant par votre enfant que par votre épouse. L’humour y est donc très présent, de façon Disney-esque, un humour parfois pour adulte qui passe inaperçu aux yeux des enfants. Petit bémol, le jeu est sous-titré en français mais non doublé, et parfois, lors de séquences de dialogues plus rapides, où il faut choisir une réponse en quelques secondes, il sera difficile pour les enfants de lire tout ce texte. J’ai moi-même dû faire quelques choix sans avoir pris la peine de comprendre la conversation car celle-ci fût trop rapide.

Un manque de jouabilité n’empêchant pas ce titre d’être l’un des plus matures du studio Telltale Games au niveau de la narration et de l’impact de nos choix. L’univers de Minecraft ne m’a jamais paru aussi immense et complet que depuis que j’ai joué à ce titre. Un premier épisode peut-être trop faible en jouabilité mais qui promet de nous apporter dans une aventure des plus incroyables.

9/10

@jackgerms

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s